Serge Mongrain

poète et photographe
Serge Mongrain
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Autres informations
Distinction

Serge Mongrain, né en 1948, est un artiste, photographe, poète et romancier québécois[1],[2].

Biographie modifier

Serge Mongrain vit au Québec et habite la Mauricie[1],[3].

En plus de signer des textes dans plusieurs ouvrages collectifs, ses photographies sont exposées tant au Québec qu'à l'international. Il collabore notamment dans les revues Le Sabord, Estuaire, Ciel Variable, Urgence, Lumières d'Equinoxes, Collectif de la Chambre Blanche, Border Lines #28, Espace global Magazine, Pléiade Edizioni Universum, La performance au Canada, Inter Coach Press 1991, Manoeuvres Inter 1992 ainsi que L'Action Nationale[1],[3],[4].

En poésie, il fait paraître de nombreux titres dont L'objet des sens, (Éditions du Noroît, 1996), Brouillard (Éditions du Noroît, 1999), Le dimanche je suis amoureux de la mer (Les Heures bleues, 2005), Insoumission (Éditions du Noroît, 2008), Abstractions (Écrits des Forges, 2009), Dehors, toutes voiles dehors (Éditions du Noroît, 2014) ainsi que Murmure des vagues (Éditions du Noroît, 2020)[5],[6].

Comme romancier, il publie deux titres, soit Gladys (Éditions d'art Le Sabord, 200) ainsi que Cette inlassable volupté (Éditions Trois-Pistoles, 2013)[7],[8].

En 1997, il reçoit le titre de Personnalité des Salons du livre, décerné par l'Association québécoise des Salons du livre[9].

Il est finaliste du Prix de littérature Gérald-Godin (2000, 2013) et il en est récipiendaire en 2003.

Il est membre de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois[1].

Œuvres modifier

Poésie modifier

Essai modifier

Romans modifier

  • Gladys, Trois-Rivières, Éditions d'art Le Sabord, 2002, 101 p. (ISBN 2-922685-18-7)
  • Cette inlassable volupté, Trois-Pistoles, Éditions Trois-Pistoles, 2013, 145 p. (ISBN 9782895832768)

Prix et honneurs modifier

  • 1997 - Récipiendaire : Titre de Personnalité des Salons du livres[9]
  • 2000 - Finaliste : Prix de littérature Gérald-Godin (pour Brouillard)[10]
  • 2003 - Récipiendaire : Prix de littérature Gérald-Godin (pour Gladys)[11]
  • 2013 - Finaliste : Prix de littérature Gérald-Godin (pour Autour du salon)[12]

Notes et références modifier

  1. a b c et d « Recherche - L'Île », sur www.litterature.org (consulté le )
  2. Linda Corbo, « Une poésie qui baigne dans le Ghetto : Les mots de Serge visitent le quartier Sainte-Cécile », Le Nouvelliste (Trois-Rivières),‎ , p. E3.
  3. a et b « Notices biobibliographiques », Moebius : écritures / Littérature, no 105,‎ , p. 145–148 (ISSN 0225-1582 et 1920-9363, lire en ligne, consulté le )
  4. Cindy Lévesque, « Serge Mongrain », Le Nouvelliste (Trois-Rivières) •,‎ , p. E8.
  5. Jocelyne Felx, « Serge Mongrain, Michel Pleau, Louise Cotnoir », Lettres québécoises : la revue de l'actualité littéraire, no 122,‎ , p. 37–38 (ISSN 0382-084X et 1923-239X, lire en ligne, consulté le )
  6. Roland Paillé, « Poésie et amour : Serge Mongrain publie Brouillard », Le Nouvelliste (Trois-Rivières) •,‎ , p. P7 •
  7. Linda Corbo, « Serge Mongrain prend la voie du roman », Le Nouvelliste (Trois-Rivières) •,‎ , p. 23.
  8. Michel Cloutier, « Regard inédit sur Trois-Rivières », Le Nouvelliste (Trois-Rivières) •,‎ , p. 3.
  9. a et b « Prix et distinctions », Lettres québécoises : la revue de l’actualité littéraire, no 89,‎ , p. 62–62 (ISSN 0382-084X et 1923-239X, lire en ligne, consulté le )
  10. Linda Corbo, « Dévoilement des finalistes de la cuvée 2000 », Le Nouvelliste (Trois-Rivières),‎ , p. 5.
  11. Paule Vermot-Desroches, « Les Grands prix culturels ont dix ans », Le Nouvelliste (Trois-Rivières) •,‎ , p. 26 •
  12. Marie-Josée Montminy, « Les nominations sont annoncées », Le Nouvelliste (Trois-Rivières) •,‎ , p. 16.

Voir aussi modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier