Serafim Fernandes de Araújo

prélat catholique

Serafím Fernandes de Araújo
Image illustrative de l’article Serafim Fernandes de Araújo
Biographie
Naissance
à Minas Novas (Brésil)
Ordination sacerdotale par le
card. Luigi Traglia
Décès (à 95 ans)
Belo Horizonte (Brésil)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Jean-Paul II
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de S. Luigi Maria Grignion de Montfort
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Jose de Almeida Baptista
Archevêque de Belo Horizonte
Archevêque coadjuteur de Belo Horizonte
Évêque titulaire de Verinopolis
Évêque auxiliaire de Belo Horizonte

Blason
« Serafim juxta eum »
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Serafím Fernandes de Araújo, né le à Minas Novas au Brésil et mort le à Belo Horizonte (Brésil)[1], est un cardinal brésilien de l'Église catholique romaine, archevêque de Belo Horizonte de 1986 à 2004.

BiographieModifier

PrêtreModifier

Serafím Fernandes de Araújo est ordonné prêtre par le cardinal Luigi Traglia pour le diocèse brésilien de Diamantina. Il a obtenu deux doctorats à l'Université pontificale grégorienne de Rome, l'un en théologie, l'autre en droit canon.

De retour dans son diocèse, il partage son temps entre son ministère paroissial, l'enseignement du droit canon aux séminaristes et la direction du bureau diocésain de la catéchèse.

ÉvêqueModifier

Nommé évêque auxiliaire de Belo Horizonte au Brésil le , Serafim Fernandes de Araújo est consacré le suivant. Le , il est nommé archevêque coadjuteur de ce même diocèse, avant d'en devenir le troisième archevêque titulaire le . Il se retire de cette charge le pour raison d'âge.

Tout au long de son épiscopat, il reste très attentif aux questions concernant l'éducation et les communications sociales.

CardinalModifier

Serafim Fernandes de Araújo a été créé cardinal par le pape Jean-Paul II lors du consistoire du , avec le titre de cardinal-prêtre de S. Luigi Maria Grignion de Montfort.

Il perd sa qualité d'électeur le jour de ses 80 ans le , c'est pourquoi il ne participe pas aux votes des conclaves de 2005 (élection de Benoît XVI) et de 2013 (élection de François).

Il meurt le à Belo Horizonte à l'âge de 95 ans.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier