Secrétaire d'État aux Colonies (Royaume-Uni)

Joseph Chamberlain, secrétaire d'État aux Colonies de 1895 à 1903 et plus long détenteur de la fonction.

Le secrétaire d'État aux Colonies (anglais : Secretary of State for the Colonies) était au Royaume-Uni de Grande-Bretagne le ministre chargé du Bureau des Colonies, lequel administrait l'Empire colonial britannique. Le poste a existé de 1768 à 1782 afin de gérer la crise avec les Treize colonies britanniques en Amérique du Nord puis de 1854 à 1966 pour l'ensemble des colonies du pays.

Avant 1768, cette responsabilité incombait au secrétaire d'État au département du Sud, chargé de l'administration du Sud de l'Angleterre, du Pays de Galles, de l'Irlande, des colonies américaines et des relations avec les États catholiques et islamiques. De 1782 à 1854, les colonies ont été administrées au sein du bureau de l'Intérieur puis du bureau de la Guerre.

Secrétaires d'État aux Colonies de 1768 à 1782Modifier

Nom Portrait Mandat
1er Comte de Hillsborough  
2e Comte de Dartmouth  
Lord George Germain  
Welbore Ellis (1er baron Mendip)  

Abolition, nouveau posteModifier

En 1782, à la suite de la perte des colonies américaines, le poste fut aboli et les responsabilités rattachées à celui-ci furent transférées au secrétaire d'État au département de l'Intérieur, à l'époque Lord Sydney.

En 1794, un nouveau poste fut créé pour Henry Dundas — le secrétaire d'État à la Guerre — qui prit alors la responsabilité des affaires coloniales. Son poste fut conséquemment renommé, en 1801, « secrétaire d'État à la Guerre et aux Colonies ».

Secrétaires d'État aux Colonies de 1854 à 1903Modifier

En 1854, des réformes militaires menèrent à la séparation définitive des responsabilités militaires et coloniales et deux postes furent ainsi créés. Sir George Grey, 2e baronnet devint le premier Secrétaire d'État aux colonies de ce nouvel arrangement ministériel.

Nom Portrait Mandat Parti politique Premier Ministre
Sir George Grey, Bt   Whig Comte d'Aberdeen
(Coalition)
Sidney Herbert   Whig Vicomte Palmerston
Lord John Russell   Whig
Sir William Molesworth, Bt   Whig
Henry Labouchere   Whig
Lord Stanley
(plus tard 15e Comte de Derby)
  Conservateur 14e Comte de Derby
Sir Edward Bulwer-Lytton, Bt   Conservateur
Duc de Newcastle   Liberal Vicomte Palmerston
Edward Cardwell   Liberal
Comte Russell
Comte de Carnarvon   Conservateur 14e Comte de Derby
Duc de Buckingham et Chandos   Conservateur
Benjamin Disraeli
Comte Granville   Liberal William Ewart Gladstone
Comte de Kimberley   Liberal
Comte de Carnarvon   Conservateur Benjamin Disraeli
Sir Michael Hicks Beach, Bt   Conservateur
Comte de Kimberley   Liberal William Ewart Gladstone
15e Comte de Derby   Liberal
Frederick Stanley
(plus tard 16e Comte de Derby)
  Conservateur Marquis de Salisbury
Comte Granville   Liberal William Ewart Gladstone
Edward Stanhope   Conservateur Marquis de Salisbury
Lord Knutsford   Conservateur
Marquis de Ripon   Liberal William Ewart Gladstone
Comte de Rosebery
Joseph Chamberlain   Liberal Unionist Marquis de Salisbury
(Unionist Coalition)
Arthur Balfour
(Unionist Coalition)

Secrétaires d'État aux colonies de 1903 à 1966Modifier

Nom Portrait Mandat Parti politique Premier ministre
Alfred Lyttelton   Liberal Unionist Arthur Balfour
(Unionist Coalition)
Comte de Elgin   Liberal Sir Henry Campbell-Bannerman
Comte de Crewe   Liberal H. H. Asquith
Lewis Vernon Harcourt Liberal
Andrew Bonar Law   Conservateur H. H. Asquith
(Coalition)
Walter Long   Conservateur David Lloyd George
(Coalition)
Vicomte Milner   Liberal
Winston Churchill   Liberal
Duc de Devonshire   Conservateur Andrew Bonar Law
Stanley Baldwin
James Henry Thomas   Labour Ramsay MacDonald
Leo Amery Conservateur Stanley Baldwin
Lord Passfield   Labour Ramsay MacDonald
James Henry Thomas   National Labour Ramsay MacDonald
(1st National Min.)
Sir Philip Cunliffe-Lister Conservateur Ramsay MacDonald
(2nd National Min.)
Malcolm MacDonald   National Labour Stanley Baldwin
(3rd National Min.)
James Henry Thomas   National Labour
William Ormsby-Gore   Conservateur
Neville Chamberlain
(4th National Min.;
Coalition)
Malcolm MacDonald   National Labour
Lord Lloyd   Conservateur Winston Churchill
(Coalition)
Lord Moyne   Conservateur
Vicomte Cranborne   Conservateur
Oliver Stanley Conservateur
George Hall   Labour Clement Attlee
Arthur Creech Jones   Labour
Jim Griffiths Labour
Oliver Lyttelton   Conservateur Sir Winston Churchill
Alan Lennox-Boyd   Conservateur
Sir Anthony Eden
Harold Macmillan
Iain Macleod   Conservateur
Reginald Maudling   Conservateur
Duncan Sandys   Conservateur
Sir Alec Douglas-Home
Anthony Greenwood   Labour Harold Wilson
Comte de Longford   Labour
Frederick Lee   Labour

ResponsabilitésModifier

Jusqu'en 1925, lors de la création du poste de secrétaire d'État aux affaires des Dominions, le Bureau colonial avait la responsabilité de toutes les colonies et dominions britanniques à l'exception de l'Inde, qui avait son propre secrétaire d'État.

En 1966, la plupart des colonies et dominions ayant obtenu leur indépendance politique, les responsabilités du poste furent combinées à celles du secrétaire d'État aux Relations du Commonwealth pour n'en faire plus qu'un, nommé secrétaire d'État aux affaires du Commonwealth.

En 1968, le Bureau du Commonwealth se vit englobé par le Bureau des affaires étrangères, qui devint le Bureau des affaires étrangères et du Commonwealth.

De 1768 à 1966, un sous-secrétaire d'État assistait le secrétaire d'État dans ses fonctions.