Ouvrir le menu principal

Scheibe SF 27

(Redirigé depuis Scheibe SF-27M)

Scheibbe SF 27
Vue du planeur

Constructeur Drapeau : Allemagne Scheibe Flugzeugbau
Premier vol 12 mai 1964
Classe de compétition 15 m
Nombre construit 120
Équipage 1
Dimensions
Profil Wortmann Fx 61.184 à l'emplanture Fx 60.126 au saumon
Envergure 15 m
Longueur 7,05 m
Surface alaire 12,99 m2
Allongement 18.6
Masses et charge
Masse à vide 210 kg
Charge alaire minimale 24,6 kg/m2
Performances
Vitesse de décrochage 55 km/h
Finesse max. 34.1 à 88 km/h
Taux de chute minimal 0,64 m/s (à 74 km/h)

Le Scheibe SF 27 Zugvogel V (oiseau migrateur) est un planeur monoplace de Classe Standard conçu et construit en Allemagne dans les années 1960 par Scheibe Flugzeugbau. Une version motorisée a également été produite. Il en reste un nombre assez important en service.

Conception et développementModifier

Le SF 27 est un planeur monoplace à aile haute de Classe Standard . Il succède au Scheibe Zugvogel IIIB dans la production. Il a été conçu selon les règles de la classe standard des années 1960 limitant l'envergure à 15 m et imposant un train d'atterrissage fixe. Il est construit de façon traditionnelle en bois et en acier. À un moment où de nombreux fabricants utilisaient la fibre de verre pour l'ensemble des ailes et du fuselage, le SF 27 n'en utilisait que pour couvrir l'avant du fuselage[1].

L'aile du SF 27 est construite autour d'un seul longeron en hêtre avec des nervures en contreplaqué et un caisson de torsion au bord d'attaque. L'aile est en grande partie coffrée sauf sur quelques portion en arrière du longeron qui sont justes entoilées. Les ailerons et les aérofreins Schempp-Hirth sont également recouvert de contreplaqué. L'empennage horizontal cantilever monobloc est coffré en contreplaqué marouflé. Il est fixé à la partie supérieure du fuselage. La dérive est coffrée et la gouverne de direction entoilée[1].

Le fuselage est un treillis en acier soudé recouvert du nez au bord de fuite de l'aile par une coque en fibre de verre. Le carénage de l'emplanture de l'aile est également en fibre de verre. Le recouvrement de l'arrière du fuselage est constitué de lisses en bois entoilées. Le poste de pilotage situé à l'intérieur de la coque en fibre de verre est recouvert d'une verrière monobloc en Plexiglas. Le pilote est assis en semi-position inclinée. Le SF 27 se pose sur une roue principale fixe munie d'un frein et sur une petite roulette de queue[1].

Le SF 27 a fait son premier vol le 12 Mai 1964. 30 avaient été construit en février 1966,[1] la fabrication totale a été d'environ 120 planeurs. Scheibe a également produit une version motorisée, le SF 27M, avec un moteur à 4 cylindres Hirth F-102, A2 deux temps de 26 cv (19 kW) monté sur un mât rétractable au-dessus de l'aile en arrière du poste de pilotage. Le poids augmente à 386 kg et il est 115 mm plus long, avec une meilleure finesse 32:1[2].

Historique opérationnelModifier

Environ 58 des 120 SF 27 produits étaient toujours en activité en 2010 y compris quelques SF 27 M.[3]

VariantesModifier

SF 27A
Planeur de classe Standard.
SF 27B
Version agrandie à 17 m d'envergure.
SF 27M
Version motorisée.
LCA 10 Topaze
Variante construite sous licence en France par la Société Lorraine de Constructions Aéronautiques (SLCA)[4]

RéférencesModifier

  1. a b c et d
    Taylor, John W R (1966). Jane's All the World's Aircraft 1966-67. Londres: Sampson Low, Marston & Co. Ltd. p. 392.
  2. « Private Aviation », Flight Magazine,‎ , p. 495 (lire en ligne)
  3. « List of SF-27s » (consulté le 13 janvier 2011)
  4. Taylor 1973, p. 543