Bord de fuite

Le bord de fuite est une partie caractéristique de tout profilé (ex.: aile d'avion, safran, quille ou étambot d'un navireetc.) soumis à l'écoulement d'un fluide (air, eau, ...) de parte et d'autre. Il désigne la partie opposée au sens de traction, ou, en d'autres termes, la partie arrière considérée dans le sens de l'écoulement.

Vocabulaire aéronautique utilisé pour décrire les profils aéronautiques.

DescriptionModifier

Généralement le bord de fuite est le côté aminci au bout du profilé qui a pour but de réduire la traînée aérodynamique afin d’améliorer les performances de l'avion (consommation, distance, autonomie, etc.).

BateauxModifier

Les bateaux de compétition utilisent des foils équipés de bord de fuite pour voler au-dessus des vagues[1].

AvionsModifier

Les gouvernes
Les gouvernes modifiant la cambrure des profils (volets, ailerons) incorporent le « bord de fuite »[2].
Le winglet
Le winglet est un « bord de fuite » réduisant la trainée d'un avion en canalisant une partie du tourbillon marginal[3].

Notes et référencesModifier

  1. Voir : Bord d’attaque/bord de fuite, sur mer-ocean.com du , consulté le
  2. Voir : But des volets hypersustentateurs, sur lavionnaire.fr, consulté le 6 mai 2019
  3. Voir : Minimiser les tourbillons marginaux, sur lavionnaire.fr, consulté le 6 mai 2019

Articles connexesModifier