Salix atrocinerea

(Redirigé depuis Saule roux)

Salix atrocinerea, le saule roux (en anglais, grey willow ou large gray willow : saule gris[2]; en catalan : gatell; en espagnol : sauce cenizo ou zalce) est une espèce de saule de la famille des Salicaceae.

SynonymieModifier

  • Salix acuminata Thuill., non Mill.
  • Salix cinerea var. atrocinerea (Brot.) O. Bolòs & Vigo[3].

TaxonomíeModifier

Salix atrocinerea a été décrit par Felix de Avelar Brotero et publié dans Flora Lusitanica 1: 31. 1804[4].

Cytologie

Chromosomes de Salix atrocinerea (Fam. Salicaceae) et taxons infraspécífiques : 2n=76[5].

Étymologie

Salix: nom générique venant du nom latin ancien du saule.

atrocinerea, épithète venant de l'adjectif latin cinereus (cendré) et le préfixe atro (sombre), en référence à l'aspect de feutre gris couvrant les feuilles et les jeunes rameaux.

DistributionModifier

 
S. cinerea var. oleifolia, en orange.

Son implantation est majoritairement atlantique, de l'ouest de l'Europe et l'Afrique du Nord aux îles de la mer Méditerranée. Poussant naturellement en France, Grande-Bretagne, Belgique, Espagne, Portugal, Maroc, Tunisie, il est très commun dans la péninsule ibérique et on le trouve en Corse.

DescriptionModifier

 
Feuilles, jeune écorce et bourgeons sur rameau.

C'est un buisson ou un arbre qui atteint jusqu'à 12 m de haut. Espèce pionnière, il colonise rapidement les sols pauvres.

 
Chatons mâles.

Ses grandes facultés d'hybridation ont multiplié les espèces parentes. Sa floraison a lieu de janvier à mars suivant son implantation, la dispersion des graines a lieu de mars à avril.

L'espèce pousse dans des lieux récemment bouleversés, avec une préférence pour les sols acides. C'est une plante particulièrement rustique que l'on trouve même sur les plages, près de la mer et sur les îles. Les sables et les graviers des rives de cours d'eau lui conviennent Rivières, mares, prairies, vallées et berges avec tant soit peu d'humidité lui suffisent jusqu'à 2 000 m d'altitude, au niveau subalpin.

Une forêt de Salix atrocinerea occupe l'extrémité est de l'île de Cortegada, dans des sols inondés temporairement ou de manière permanente, en partage avec Alnus glutinosa qui occupe la moitié ouest.

RéférencesModifier

  1. IPNI. International Plant Names Index. Published on the Internet http://www.ipni.org, The Royal Botanic Gardens, Kew, Harvard University Herbaria & Libraries and Australian National Botanic Gardens., consulté le 13 juillet 2020
  2. PLANTS, id : SAAT2, Salix atrocinerea, consulté le 26 octobre 2015
  3. sur PlantList.
  4. Salix atrocinerea en Trópicos.
  5. Sobre la cariología y la anatomía de algunos Sauces del occidente Castellano-Leones. Gallego Martín, F., M. A. Charle Crespo & M. A. Sánchez Anta (1987) VII Jorn. Fitosoc. Salamanca.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier