Santa Esmeralda

groupe de musique franco-américain
Santa Esmeralda
Description de cette image, également commentée ci-après
Jimmy Goings avec Santa Esmeralda sur scène à Viña del Mar en 1979.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-UnisDrapeau de la France États-Unis; France
Genre musical flamenco-disco (voir disco et pop latino)
Années actives 1977-1981
Labels Philips, Building Records, Fauves Puma, Belaphon
Composition du groupe
Anciens membres

The Original Santa Esmeralda
Leroy Gómez (Chanteur 1977-78)
Jimmy Goings (chanteur 1978-82)

Jean-Claude Petit (clavier, arrangements, compositeur)
José Souc (guitare espagnole, arrangements)
Slim Pezin (guitare électrique, arrangements)
Christian Padovan (Bass) Ledir Soares (clavier, band-leader 1979-80)

Santa Esmeralda est un groupe musical franco-américain mêlant le disco et le flamenco, notamment connu pour sa reprise de Don't Let Me Be Misunderstood parue en 1977.

Histoire du groupeModifier

Santa Esmeralda est fondé en 1977 à Paris par les compositeurs Nicolas Skorsky et Jean-Manuel de Scarano pour leur propre label Fauves Puma nouvellement fondé.

Le groupe connaît la gloire dans sa première production en 1977 en hispanisant Don't Let Me Be Misunderstood, la chanson de Nina Simone également reprise par le groupe The Animals. Cette version devient un tube international.

On trouve également sur l'album une reprise de Gloria écrit par Van Morrison, et la ballade You're My Everything écrite par Leroy Gómez.

Après un franc succès, une tournée est mise sur pied avec Leroy Gómez et une troupe de danseuses qui apparaissent sur plusieurs albums et photos, parmi lesquelles la danseuse Tequila qui deviendra son épouse.

À la fin de l'année 1977 sort le deuxième album, The House of the Rising Sun, avec désormais Jimmy Goings comme chanteur car Leroy Gómez quitte le groupe pour poursuivre une carrière solo.

En 2002, Leroy Gómez, qui avait tourné avec une nouvelle incarnation[Quoi ?] du groupe, sort un nouvel album, Lay Down My Love, puis en 2004 une compilation, Santa Esmeralda - The Greatest Hits, avec des titres remasterisés (dont certains chantés par Jimmy Goings).

Le nouveau groupe trouve une nouvelle popularité en 2003 notamment lorsque Don't Let Me Be Misunderstood est utilisée dans la bande originale du film Kill Bill : Volume 1 de Quentin Tarantino.

DiscographieModifier

AlbumsModifier

  • 1977 : Don't Let Me Be Misunderstood
  • 1978 : The House of the Rising Sun ()
  • 1978 : Beauty ()
  • 1979 : Another Cha-Cha
  • 1980 : Don't Be Shy Tonight
  • 1981 : Hush
  • 1982 : Green Talisman

CompilationsModifier

  •  : Best Of Santa Esmeralda
  •  : The Best
  •  : Greatest Hits

Apparitions dans des bandes originalesModifier

Liens externesModifier