Ouvrir le menu principal

Samarie (ville ancienne)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Samarie (homonymie).

Samarie
Samarie (ville ancienne)
Ruines hellénistiques de la ville de Samarie - Sébaste
Localisation
Pays Drapeau de la Palestine Palestine
Coordonnées 32° 16′ 35″ nord, 35° 11′ 42″ est

Géolocalisation sur la carte : Palestine (administrative)

(Voir situation sur carte : Palestine (administrative))
Samarie
Samarie

Samarie (en arabe السامرة « As-samera », en hébreu שומרון « Shomron ») est une ancienne ville de la Terre d'Israël.

Sommaire

PrésentationModifier

C'était la capitale du Royaume d'Israël aux IXe et VIIIe siècles av. J.-C. Les ruines de la ville sont situées dans les montagnes de Samarie, dans le territoire gouverné par l'Autorité palestinienne, à quelques kilomètres de Naplouse.

Selon la Bible, elle a été fondée par Omri, roi d'Israël, vers 876 av. J.-C. Elle a été détruite par le roi assyrien Sargon II lors de la chute du royaume d'Israël en -722. On en voit encore les ruines des murailles, du palais royal[1], d'habitations et d'entrepôts. On y a aussi retrouvé des ostraca, témoignages précieux de l'écriture israélite du IXe siècle av. J.-C.

La ville est reconstruite un peu plus tard et est active aux périodes assyrienne, babylonienne, perse et hellénistique[2]. Elle est assiégée et détruite par Jean Hyrcan Ier au IIe siècle av. J.-C.

Puis, vers 30 av. J.-C., Hérode Ier le Grand fait reconstruire la ville sous le nom de Sébaste (Auguste en grec), dont les ruines, ainsi que celles de la ville biblique, sont encore visibles. Le village arabe voisin porte toujours le nom de Sébaste (arabe : سبسطية).

GalerieModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier