Salvat Ier d'Iharse

prélat catholique

Salvat Ier d'Iharse
Biographie
Naissance XVIe siècle
Bardos
Décès
Tarbes
Évêque de l'Église catholique
Dernier titre ou fonction Évêque de Tarbes et Lourdes
Évêque de Tarbes

Ornements extérieurs Evêques.svg
Blason Fr famille Diharse (La-Bastide).svg

Salvat Ier d'Iharce est un évêque de Tarbes, décédé le à Tarbes.

BiographieModifier

Salvat d'Iharse ou Diharce serait né à Bardos bien que certains auteurs le disent originaire de La Bastide-Clairence. Son père était homme de loi (praticien) et agent d'affaires à Bardos. Il eut deux frères qui exercèrent des fonctions municipales : le premier, Pierre, fut baile (bailli) de Bidache, le second, Bernard, baile de La Bastide-Clairence.

Salvat Diharce, prêtre titulaire de l'abbaye d'ArthousHastingues) fut désigné par le roi Henri III évêque de Tarbes le , et fut confirmé à cet évêché le . Salvat d'Iharse est placé à l'épiscopat par Philibert de Gramont († 1580) dont le frère Théophile de Grammont († 1597), usurpe les prérogatives de l'évêque et les bénéfices ecclésiastiques du diocèse. Il contraint le prélat à se contenter d'une pension de 8.000 livres ramenée à 300 en 1580.L'épiscopat de Salvat d'Iharse est par ailleurs marqué par l'intensification des guerres de religions dans la région, par la mise à sac de Vic-en-Bigorre et de Lescurry et finalement par le pillage de Tarbes par les Ligueurs le [1]

L'évêque conféra le diaconat à saint Vincent de Paul. Il se démit de son évêché en faveur de son neveu Salvat d'Iharce et décède peu après, le . Son neveu et successeur, Salvat II d'Iharse , est le fils de Pierre Diharce, et occupe le siège épiscopal de Tarbes de 1602 à sa mort survenue à Tarbes le .

HéraldiqueModifier

Les armes des Diharce se blasonnent ainsi :

Ecartelé aux 1 et 4 d'or à un et quatre ours (alias sangliers) de sable ; aux 2 et 3 d'or à deux et trois arbres de sinople.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Société historique de Gascogne « Revue de Gascogne : bulletin mensuel du Comité d'histoire et d'archéologie de la province ecclésiastique d'Auch  » - 1905/01 (A46,T5)-1905/12 p. 76-77.