Saison 9 de Columbo

Saison 9 de Columbo
Série Columbo
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine ABC
Diff. originale
Nb. d'épisodes 6

Chronologie

La saison 9 de la série télévisée Columbo comporte six épisodes diffusés de à .

Épisode 1 : Portrait d’un assassinModifier

Titre original
Murder, a Self Portrait (trad. litt. : « Meurtre, un autoportrait »)
Numéro de production
50 (9.1)
Première diffusion
Réalisation

James Frawley

  • Durée : 88 minutes
Scénario
Robert Sherman
Invités
Résumé détaillé
L'artiste peintre Max Barsini est un homme à femmes. Il fréquente à la fois son ancienne épouse Louise, qui vit dans la maison mitoyenne de la sienne, son épouse actuelle Vanessa et son modèle Julie. Louise décide de s'éloigner de Barsini pour vivre avec le psychothérapeute qui la suit, ce que l'artiste ne peut supporter. Au moment de partir, elle laisse échapper le fait qu'elle n'a pas oublié un secret qu'elle partage avec son ex-mari. Le risque est tel que Barsini l'assassine en simulant une noyade lors d'une baignade sur la plage située en face de son domicile. En même temps il se forge un alibi en se rendant chez Vito, un ami restaurateur, afin de lui peindre un tableau. Pour Columbo, la clef du mystère réside « sous la surface », dans les cauchemars que Louise a confiés à son thérapeute.
Commentaires
  • Lors de l'analyse du premier rêve de Louise, Columbo relève que « mon oncle » est le symbole d'un « monocle ». Cela est vrai aussi bien dans la version originale que la version française du fait que le vieil homme du rêve s'exprime en français, y compris dans la VO. Par contre, dans le deuxième rêve, le nom de l'agent de Barsini (Harry Chudnow) est modifié dans la VF en « Roger Ludnow » pour correspondre aux initiales RL (« airelles »), alors que dans la VO le rapprochement est fait entre berries (« baies ») et bury (« enterrer »).
  • Il s'agit du seul épisode, à l'atmosphère hitchcokienne, dans lequel joue Patrick Bauchau.
  • Troisième apparition de Shera Danese, seconde épouse de Peter Falk, dans la série.

Épisode 2 : Tout finit par se savoirModifier

Titre original
Columbo Cries Wolf (trad. litt. : « Columbo crie au Loup »)
Numéro de production
51 (9.2)
Première diffusion
Réalisation

Daryl Duke

  • Durée : 90 minutes
Scénario
William Read Woodfield
Invités
Résumé détaillé
Qu'est-il arrivé à la femme d'affaires Diane Hunter ? Pour tout le monde, elle est partie en voyage d'affaires à Londres pour revendre la majorité des parts qu'elle possède dans le magazine de charme Bachelor's World à sir Harry Matthews, ayant découvert que son partenaire et ex-amant, le photographe Sean Brantley, avait une relation avec Tina une covergirl. Même si elle avait embarqué à l'aéroport de Los Angeles, personne ne l'a vue à son arrivée dans la capitale britannique. Le lieutenant Columbo est convaincu que Brantley l'a tuée pour l'empêcher de revendre ses parts. Mais Diane Hunter réapparaît et Columbo apprend par la suite à ses dépens que cette disparition n'est qu'un coup monté, dans le seul but de faire monter le tirage du magazine. Mais Sir Matthews fait à Diane une proposition beaucoup plus alléchante à laquelle cette dernière n'est pas insensible et Brantley finit par la tuer réellement. Columbo est bien décidé cette fois à ne pas se laisser manipuler par le photographe…
Commentaires
  • Cet épisode a la particularité de démarrer sur un tube de l'époque : She Drives Me Crazy du groupe Fine Young Cannibals.
  • C'est dans cet épisode que l'on entend le fameux gotcha (« je vous ai eu » en argot anglais) à la fin.
  • Il s'agit de l'unique épisode où le lieutenant ne fait aucune mention de son épouse.
  • Plusieurs fautes de raccord sont présentes lors de la scène de la discussion entre Columbo et Costner, le chauffeur de la limousine (à partir de 21 min 11 s). Columbo est appuyé au niveau de la lunette arrière de la voiture. Or, dans les plans qui montrent le chauffeur seul, ce dernier se situe également au niveau de cette lunette arrière.
  • On peut voir Columbo se promener au bord de la piscine tout au début de l'épisode alors qu'il n'est pas censé être déjà entré en scène.
  • La même séquence est montrée deux fois (jeunes femmes posant au bord de la piscine) : au début, immédiatement après le générique, et après la visite de Columbo dans la ruelle où a été tiré le coup de feu.
  • Columbo est victime d'une manipulation et l'essentiel de l'épisode porte sur l'enquête d'un crime qui n'a pas eu lieu.

Épisode 3 : Votez pour moiModifier

Titre original
Agenda for Murder (trad. litt. : « Agenda pour un meurtre »)
Numéro de production
52 (9.3)
Première diffusion
Réalisation

Patrick McGoohan

  • Durée : 88 minutes
Scénario
Jeffrey Bloom
Invités
Résumé détaillé

Les primaires approchent. Elles sont les préludes à l'élection présidentielle américaine. James Montgomery est le gouverneur de l'État de Californie. Il est grand favori et décide de faire appel à Paul Mackey pour constituer avec lui le fameux « ticket » proposé aux électeurs. Par ailleurs cela ouvrirait une voie royale à l'avocat Oscar Finch (un grand ami de Mackey) pour que celui-ci devienne Attorney général, c'est à dire ministre de la Justice.

Une très vieille connaissance de Finch et de Mackey choisit ce moment pour réclamer de l'aide. Il s'appelle Frank Staplin. Cet homme est compromis dans différentes affaires louches pour lesquelles il risque cinq ans de prison. Il va bientôt être jugé et il prend contact avec Finch un soir en l'appelant directement chez lui au téléphone. L'avocat cherche à éviter la conversation, voyant son cas comme indéfendable et perdu d'avance mais Staplin est insistant et se montre même menaçant. Afin de régler le problème, Finch convient alors d'un rendez-vous rapide chez son interlocuteur, le soir même. L'avocat ment à son épouse sur la raison de sa sortie en lui affirmant qu'il doit se rendre dans son cabinet en ville afin d'y parler avec quelqu'un d'important pour préparer les primaires.

Finch se rend donc en voiture dans son cabinet, seul. Dans les lieux, il prend son arme présente dans son coffre-fort et en extrait une balle. Il utilise deux pinces pour la vider de sa poudre sur une feuille d’aluminium puis y met le feu et garde le résidu de poudre dans sa poche. Il va aussi effriter tout un cigare et le laisser se consumer lentement afin de faire croire ensuite que la personne qu'il est censé y avoir rencontrée soit fumeur.

Finch se rend à pied chez Staplin. Ce dernier est occupé à envoyer plusieurs fax et ne termine pas sa transmission. Il demande à l'avocat de subtiliser un document sur lequel se base l'accusation contre lui et menace ouvertement de révéler des faits passés très compromettants pour les deux amis si cela n'est pas fait. L'avocat utilise son arme et tue alors son vis-à-vis d'une balle dans la tempe droite. Il maquille la scène de crime en mettant les empreintes de Staplin sur l'arme et utilise le résidu de poudre brûlée qu'il souffle sur sa main pour faire croire qu'il se soit bien servi du pistolet. Il fait tomber l'arme sur le plancher. Une goutte de sang déjà coagulé est pourtant présente au sol. L’assassin rentre ensuite à son cabinet sous une forte averse qui le trempe complètement. Il retourne chez lui ensuite, laissant sa place de parking réservée avec la nette empreinte d'un véhicule présent pendant l'ondée.

Lorsque le lieutenant remarque la tâche de sang près de la victime, il comprend qu'une arme si lourde n'a pas pu mettre du temps à tomber d'une main aux muscles inertes. La place de parking sèche le met sur la piste de l'avocat...
Commentaires
  • Dans cet épisode, on voit que Columbo est grand amateur de Parmigiano Reggiano, un fromage italien.
  • Columbo découvre le fonctionnement d'un fax, technique de transmission innovante à l'époque.
  • C'est la 3e apparition de Patrick McGoohan dans le rôle de l'assassin.
  • Columbo propose au personnage incarné par Patrick McGoohan d'écouter deux blagues que la personne assassinée était en train de faxer. L'une des blagues concerne une personne juive, l'autre une personne irlandaise ; et Patrick McGoohan (lui-même d'origine irlandaise) préfère n'écouter que la première.
  • Cet épisode marque la dernière apparition de l'acteur Arthur Hill à la télévision.

Épisode 4 : L’enterrement de Madame ColumboModifier

Titre original
Rest in Peace, Mrs. Columbo (trad. litt. : « Repose en Paix, Mme Columbo »)
Numéro de production
53 (9.4)
Première diffusion
Réalisation

Vincent McEveety

  • Durée : 88 minutes
Scénario
Peter S. Fischer
Invités
Résumé détaillé
Une femme tient Columbo pour responsable de la mort de son mari, à la suite de son arrestation par le lieutenant et son décès d'un arrêt cardiaque en prison. Elle assassine d'abord celui qu'elle considère être le véritable coupable du crime commis par son mari. Ensuite, elle fait en sorte que Columbo hérite de l'enquête, afin de gagner son amitié pour pouvoir tuer sa femme.
Commentaires
  • L'épisode est constitué de la scène montrant l'enterrement de la femme de Columbo, entrecoupée de nombreux flashbacks où l'on voit le meurtre que la coupable a fomenté pour attirer Columbo, et l'enquête proprement dite, dont le dénouement intervient à l'issue de la cérémonie. Un subtil tour de passe-passe permet de ne rien dévoiler, ni de la femme de Columbo, ni sur Columbo lui-même (sentiments, lieu de résidence, etc.).
  • Cet épisode marque le retour du scénariste Peter S.Fischer, auteur des épisodes Edition tragique, En toute amitié, Réaction négative et L'état d'esprit qui figurent parmi les meilleurs des saisons 3 et 4.

Épisode 5 : Couronne mortuaireModifier

Titre original
Uneasy Lies the Crown (trad. litt. : « Les Inquiétudes du Porteur de la Couronne »)
Numéro de production
54 (9.5)
Réalisation

Alan J. Levi

  • Durée : 90 minutes
  • première diffusion :
  •   États-Unis : ABC, 28 avril 1990
  •   France : TF1, 28 janvier 1993
Scénario
Steven Bochco, William Read Woodfield
Invités
Résumé détaillé
Wesley Corman, un dentiste, a épousé Lydia la fille de son associé, et a bénéficié de l'appui et de l'argent de son beau-père Horace Sherwin. Comme son mariage bat de l'aile, ce dernier a découvert les manœuvres malhonnêtes de son gendre et exige qu'il rembourse les dettes contractées à son égard avant de le sommer de divorcer. Corman décide d'assassiner Adam Evans, un acteur en vogue qui est l'un de ses patients et également l'amant de sa femme, afin que celle-ci n'ait plus aucune raison de rompre le mariage. Lors d'une consultation avec l'acteur, Corman dissimule de la digitaline dans un pansement d'une dent cariée. Pendant un rendez-vous galant avec Lydia, Evans meurt empoisonné après avoir consommé une margarita. Corman maquille le crime en une crise cardiaque ordinaire que l'acteur aurait eue au volant de sa voiture. Il s'arrange alors pour faire accuser Lydia, afin de regagner la confiance de sa belle-famille, sachant que son épouse, sujette à des problèmes cardiaques, est soignée à l'aide d'un médicament à base de digitaline et que le premier mari de celle-ci est mort de crise cardiaque lors de leur nuit de noces.
Commentaires
  • L'assassin, un dentiste, avoue à Columbo son faible intérêt pour la chimie, cet aveu apparemment anodin vaudra sa perte.
  • Dans cet épisode, les acteurs Nancy Walker (1922-1992) et Dick Sargent (1930-1994) ainsi que l'ancien joueur de baseball Ron Cey apparaissent dans leur propre rôle autour d'une table de poker.
  • Cet épisode marque le retour du scénariste Steven Bochco, auteur des épisodes Le livre témoin, Attente et Symphonie en noir qui figurent parmi les meilleurs des saisons 1 et 2.
  • Le titre original Uneasy Lies the Crown est une abréviation de Uneasy lies the head that wears a crown, qui peut se traduire grossièrement par : Une personne ayant des responsabilités tel un Roi est souvent inquiète.

Épisode 6 : Meurtre en deux tempsModifier

Titre original
Murder in Malibu (trad. litt. : « Meurtre à Malibu »)
Numéro de production
55 (9.6)
Réalisation

Walter Grauman

  • Durée : 92 minutes
  • Première diffusion :
  •   États-Unis : ABC, 14 mai 1990
  •   France : TF1, 22 mai 1993
Scénario
Jackson Gillis
Invités
Résumé détaillé
Wayne Jennings, un tennisman gigolo et grand homme à femmes est sur le point d'épouser Theresa Goren, une riche et célèbre romancière, au grand dam de Jess McCurdy, la sœur de cette dernière et également son agent littéraire. Quand, après un coup de téléphone, il croit le mariage annulé, il se précipite chez sa fiancée pour l'assassiner.
Commentaires
  • Cet épisode est l'un des rares de la série où l'identité du coupable est mise en doute : on apprend rapidement que la victime qui se fait tirer dessus était déjà morte à ce moment-là.
  • Cet épisode marque le retour du scénariste Jackson Gillis, auteur des épisodes Plein cadre, SOS Scotland Yard et Requiem pour une star', ainsi que l'ultime épisode de la saison 5 : La montre témoin.
  • Au moment où Columbo est dans la nacelle avec Jennings et les deux techniciens, les quatre hommes sont apeurés par des volatiles. Le technicien noir affirme que ce sont des corbeaux alors que les plans montrent clairement des chauves-souris.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier