Ouvrir le menu principal

Sainte-Clotilde-de-Beauce

municipalité du Québec (Canada)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Clotilde et Beauce.

Sainte-Clotilde-de-Beauce
Sainte-Clotilde-de-Beauce
L'église de Sainte-Clotilde-de-Beauce portant les couleurs du 75e anniversaire de la municipalité
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Chaudière-Appalaches
Subdivision régionale Les Appalaches
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Gérald Grenier
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Clotildois, oise
Population 549 hab. ()
Densité hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 08′ nord, 71° 02′ ouest
Superficie 6 080 ha = 60,8 km2
Divers
Code géographique 2431060
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Sainte-Clotilde-de-Beauce

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Sainte-Clotilde-de-Beauce

Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches

Voir la carte administrative de la zone Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Sainte-Clotilde-de-Beauce

Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches

Voir la carte topographique de la zone Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Sainte-Clotilde-de-Beauce
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Sainte-Clotilde-de-Beauce est une municipalité du Québec située dans la MRC des Appalaches dans la Chaudière-Appalaches[1].

Sommaire

GéographieModifier

Dans la MRC : Les Appalaches

Municipalités limitrophesModifier

  Sacré-Cœur-de-Jésus  
N Saint-Victor
O    Sainte-Clotilde-de-Beauce    E
S
Adstock Saint-Éphrem-de-Beauce

ToponymieModifier

Elle est nommée en l'honneur de sainte Clothilde, épouse de Clovis[2]. L'élément Beauce fut ajouté afin de rappeler l'ancienne division de récensement à laquelle appartenait la municipalité et servait à différencier la municipalité des autres Sainte-Clot(h)ilde du Québec.

HistoireModifier

La colonisation du territoire s'effectue à partir des environs de 1869, des gens originaires de Sainte-Marie s'installe alors dans le 9e rang du canton de Tring, ils s'étaient alors constitués sous le nom de Petit-Sainte-Marie et demandent la création d'une église à partir de 1890. Ce n'est qu'en 1922 qu'une desserte paroissiale, alors que la plupart des premiers pionniers de Sainte-Clotilde-de-Beauce s'établissaient sur le territoire de la future municipalité depuis 1920. La desserte fait place à la véritable paroisse de Sainte-Clotilde en 1935[3].

Le village était tout de même désigné sous le nom de Corriveau jusque dans les années 1950[4].

ChronologieModifier

  • 19 novembre 1938 : Érection de la municipalité de Sainte-Clothilde-de-Beauce à partir de parties des municipalités de Saint-Éphrem de Tring, de Saint-Victor de Tring, de Sacré-Cœur de Jésus et de Sacré-Cœur de Marie.
  • 15 mars 1969 : La municipalité de Sainte-Clothilde-de-Beauce devient la paroisse de Sainte-Clothilde.
  • 20 octobre 1984 : La paroisse de Sainte-Clothilde devient la municipalité de Sainte-Clotilde-de-Beauce.

DémographieModifier

Évolution démographique
1996 2001 2006 2011 2016
583577601650549

AdministrationModifier

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[5].

Sainte-Clotilde-de-Beauce
Maires depuis 2002
Élection Maire Qualité Résultat
2002 Jacques Lussier Voir
2005 Voir
n/d Gérald Grenier Voir
2009 Voir
2013 Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

Jacques Lussier, « Immigration en région. Étude du cas de Sainte-Clotilde-de-Beauce » dans Nicole Lacasse et Jacques Palard (dir.), Immigration et intégration au Québec et en France. Enjeux de société et expériences territoriales, Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine/Presses de l'Université Laval, 2010, p. 193-200.

Liens externesModifier