Saharidj

commune d'Algérie

Saharidj
Noms
Nom arabe صحاريج
Nom berbère Ṣaḥariǧ / ⵙⴰⵃⴰⵔⵉⴵ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Grande Kabylie
Wilaya Bouira
Daïra M'Chedallah
Président de l'APC Zemmour Daou
2017-2022
Code postal 10043
Code ONS 1030
Démographie
Population 8 522 hab. (2008[1])
Densité 93 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 23′ 49″ nord, 4° 14′ 55″ est
Superficie 92 km2
Localisation
Localisation de Saharidj
Localisation de la commune dans la wilaya de Bouira.
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Saharidj
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Saharidj

Saharidj est une commune d'Algérie dans la wilaya de Bouira (région de Grande Kabylie). Elle se trouve à 50.3 km à l'est de Bouira, à 73.1 km au sud de Tizi Ouzou, à 104 km à l'ouest de Bejaia et à 153 km au sud-est de la capitale Alger. Issue du découpage administratif de 1984.

GéographieModifier

LocalisationModifier

Les villages de la commune de SaharidjModifier

  • Sahridj
  • Taguemount nath lahviv,
  • Illiten,
  • Ath Hemad,
  • Imezdourar,
  • Ath Oualban,
  • Ighil Hemmad,
  • Ivelvaren,
  • Ath ali outhmim,
  • Taddart lejdid,
  • Aggache,
  • Ighzer iwaquren
  • imri

ClimatModifier

Le climat est chaud et sec en été, froid et pluvieux en hiver.

TransportModifier

La commune est traversée par la route nationale (RN30) qui relie M'chedallah et Tizi Ouzou et la route wilayale (CW9) reliant Saharidj à Selloum.

Elle est distante de 22 km à partir de la Pénétrante autoroutière d'El Adjiba, 18.5 km à partir de la Pénétrante autoroutière d'Ahnif et de 11 km de la gare Maillot, Ahnif.

HistoireModifier

Saharidj est un ancien centre de regroupement des populations déplacées par l'administration coloniale française durant la guerre d’Algérie. Les populations ont été forcées à quitter leurs villages qui sont brûlés par la suite du fait que les maquisards algériens prenaient souvent comme refuge pour mener leurs attaques et embuscades contre l’armée française; ces villages sont : Ath oualban, Ighzer Iwaquren, Taguemount Ath-Lahbib, Ighil-Hhammad, Ivelvaren, Ait-Ali-Outmim.

ÉconomieModifier

Dépourvue de ressources, la commune de Saharidj peine à amorcer son développement, elle est l'une des plus pauvres de la wilaya de Bouira.

TourismeModifier

La région de Saharidj dispose de magnifiques sites montagneux, à savoir Tala Rana avec une flore et une faune bien préservées, grâce à l’abondance de sources d'eau, d'ou les noms évocateurs de Tala (veut dire source en kabyle), Tamgout appelée communément Lala Khadîdja, le point culminant de Djurdjura qui s’élève à 2308 m; ces derniers faisant partie du parc national du Djurdjura.

Le col de Tizi N’Koulal situé à la limite administrative entre la wilaya de Bouira et Tizi-Ouzou qui s’élève à 1500 m d’altitude, il se distingue par ses paysages pittoresques.

Il existe une association locale pour la promotion de la vocation touristique de la région sous le nom de Civisme et Tourisme Tala Rana de Saharidj.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier