Ouvrir le menu principal

Sa`d ibn Abi Waqqas

Sa`d ibn Abi Waqqas
سعد بن أبي وقاص.png
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
سعد بن أبي وقاص‎‎Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Fratrie
Utbah ibn Abi Waqqas (d)
Amer ibn Abi Waqqas (d)
Q12228621Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Umar ibn Sa'ad (en)
Muhammed ibn Sa`d ibn Abi Waqqas (d)
Amer ibn Sa`d ibn Abi Waqqas (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Arme
Rashidun army (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Grade militaire
Commandeur (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Sa`d ibn Abi Waqqas (arabe : سعد بن أبي وقاص) (v. 595 - v. 674) est l'un des compagnons du prophète de l'islam Mahomet. Il est né parmi les Banu Zuhrah[1], un clan Quraych et fut l'un des cousins de Amina bint Wahb, la mère de Mahomet. Son père était Ohayb ibn Manaf, l'oncle paternel d'Amina.

Il fut parmi les premiers en l'an 610 à se convertir à l'islam alors qu'il n'était âgé que de 17 ans[2] et c'est Abu Bakr qui en fut la cause. Il fait partie des dix musulmans à qui Mahomet promit le Paradis (Jannah). Parmi les titres honorifiques que l'on lui attribuait, il n'en aimait que deux : le fait qu'il fut le premier à tirer une flèche pour la cause de Dieu et aussi parce que Mahomet lui a dit : « Tire Sa`d ! Que soient sacrifiés pour toi mon père et ma mère[3] !». On dit que ses deux armes les plus efficaces étaient ses tirs et ses invocations. Ses tirs manquaient rarement ses cibles et ses compagnons l'expliquent par une prière que Mahomet a fait en sa faveur : « Ô Dieu ! Oriente son tir et exauce son invocation[réf. nécessaire]. »

Il mena la bataille d'al-Qadisiyya contre l'empire sassanide en Irak sous le califat de `Omar ibn al-Khattab et mourut vers 674 à Al-Aqiq durant le califat de Mu`awiya lorsqu'il était âgé d'un peu plus de 80 ans. Il était encore riche à ce moment-là.

Notes et référencesModifier

  1. Sa'ad Ibn Abi Waqqas, The Story of a man who accepted Islam in its early days
  2. « À une certaine époque, j'étais l'un des trois premiers à voir embrassé l'islam. »[réf. souhaitée]
  3. Mohamed al bukhari, sahih al bukhari et muslim

BibliographieModifier

  • Des hommes autour du Prophète de Khalid Mohammad Khalid, traduit en français par Abdou Harkat, édition Dar al-Kotob al-Ilmiyah

Voir aussiModifier