Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Slovan Bratislava.
Slovan Bratislava
Logo du Slovan Bratislava
Généralités
Nom complet Športový Klub Slovan Bratislava futbal a.s.
Surnoms Belasí (Bleu ciel)
Fondation
Couleurs bleu ciel et blanc
Stade Tehelné pole
(22 500 places)
Siège Viktoria Tegelhoffa 4
831 04 Bratislava
Championnat actuel Championnat de Slovaquie
Président Drapeau : Slovaquie Ivan Kmotrík
Entraîneur Drapeau : Slovaquie Ján Kozák
Site web skslovan.com
Palmarès principal
National[1] Championnat de Slovaquie (9)
Coupe de Slovaquie (8)
Championnat de Tchécoslovaquie (8)
Coupe de Tchécoslovaquie (6)
International[1] Coupe des coupes (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Slovaquie de football 2018-2019
0

Le ŠK Slovan Bratislava est un club de football slovaque fondé le à Bratislava sous le nom de 1. ČsŠK Bratislava. Il prend le nom de Slovan Bratislava en 1952. Ce club est le plus titré du pays et le plus prestigieux, l'ensemble des grands joueurs du football slovaque ayant pour la plupart porté le maillot de cette équipe.

Il évolue actuellement en première division slovaque, (la Corgoň liga).

Ayant disputé les trois Coupes d'Europe, le Slovan Bratislava remporte, le 21 mai 1969, un succès historique pour le football du pays en battant en finale de la Coupe des Coupes 1968-1969 le FC Barcelone (3-2) à Bâle. C'est la seule Coupe d'Europe remportée par la Tchécoslovaquie (puis la Slovaquie) depuis la création de ces compétitions en 1956. En 1976, lorsque la Tchécoslovaquie remporte l'Euro 1976 en Yougoslavie, elle compte 7 joueurs du Slovan dans ses rangs, signe de son influence.

HistoireModifier

Historique des noms du clubModifier

  • 1919 : fondation du club sous le nom de 1. CsSk Bratislava
  • 1939 : le club est renommé SK Bratislava
  • 1948 : le club est renommé ZSJ Sokol NV Bratislava
  • 1952 : le club est renommé ZJ Slovan NV Bratislava
  • 1954 : le club est renommé Slovan UNV Bratislava
  • 1956 : 1re participation à une Coupe d'Europe (C1) (saison 1956/57)
  • 1961 : fusion avec le TJ Dimitrov Bratislava en TJ Slovan ChZJD Bratislava
  • 1990 : le club est renommé SK Slovan Bratislava

Histoire du clubModifier

Les premières annéesModifier

Le club est officiellement fondé le 1er avril 1919 au Panonia Café de Bratislava sous le nom de I.ČsŠK Bratislava. Le premier Président est un Capitaine de Police et se nomme Richard Brunner. Après quelques rencontres au Štadión Pasienky de Bratislava, le club déménage dans le quartier de Petržalka où il s'installe durablement.

 
L'équipe première du 1. ČSŠK Bratislava en 1919.

En 1922, le I.ČsŠK décroche son premier titre de Champion de Slovaquie (non reconnu officiellement). Pavol Šoral, Štefan Čambal et Štefan Priboj sont les stars de cette génération. Quelques années plus tard, en 1938, le club est pénétré par l'antisémitisme et l'entraineur de l'équipe première, József Braun, est contraint de quitter ses fonctions et la ville. À la suite des accords de Munich et de la disparition de la Première République tchécoslovaque en 1939, Bratislava évolue dans le championnat slovaque, premier du nom (de 1939 à 1944). Il remporte quatre titres sur les cinq mis en jeu durant ces années-là et évolue depuis 1940 au Tehelné Pole, stade de 25 000 places. À noter qu'en 1939, le club est renommé ŠK Bratislava (cela jusqu'en 1948).

L'après-guerreModifier

Rebaptisé ZSJ Sokol NV Bratislava en 1948 puis ZJ Slovan NV Bratislava en 1952, cette équipe est la première en Tchécoslovaquie à adopter la technique révolutionnaire dite du WM conçue et pensée par le Hongrois Márton Bukovi au début des années 1950. En 1949, il devient le premier champion de Tchécoslovaquie issu de l'ex-Slovaquie après le retour de cette compétition dès 1945. Emil Pažický, Gejza Šimanský, Bozhin Laskov, Viktor Tegelhoff, ou Teodor Reimann font les beaux jours de cette équipe qui remporte trois titres de 1949 à 1951.

Les années 1960 et la victoire en Coupe des CoupesModifier

Pour des raisons politiques et économiques, le TJ ÚNV Slovan est renommé CHZJD Slovan Bratislava le 5 août 1961. À cette époque, le football tchécoslovaque brille en atteignant notamment la finale de la Coupe du monde 1962 au Chili (défaite face au Brésil 3-1) avec dans ses rangs, deux joueurs majeurs du Slovan, le gardien Viliam Schrojf et le défenseur Ján Popluhár.

Après avoir fini à la seconde place du championnat et remporté sa troisième Coupe de Tchécoslovaquie en 1968, le Slovan remporte le droit de disputer la Coupe des Coupes 1968-1969. Après avoir réussi un parcours sans faute en éliminant successivement les Yougoslaves du FK Bor, le FC Porto, le Torino et les Écossais de Dunfermline, il a rendez-vous en finale avec le FC Barcelone. Le 21 mai 1969, à Bâle au Stade Saint-Jacques, il l'emporte 3 buts à 2 grâce à trois réalisations de Ľudovít Cvetler, Vladimir Hrivnak et Ján Čapkovič. Karol Jokl, Alexander Horváth, Jozef Čapkovič et Alexander Vencel sont les autres stars de cette équipe. Une partie de cette équipe victorieuse (Alexander Vencel, Ján Zlocha, Ivan Hrdlička, Karol Jokl, Ján Čapkovič, Vladimír Hrivnák, et Alexander Horváth) fait justement partie de la sélection tchécoslovaque qui dispute la Coupe du monde de 1970 au Mexique.

De la même manière, le Slovan Bratislava est étroitement associé au succès de l'équipe nationale à l'Euro 1976 en Yougoslavie puisque sept joueurs du club, Alexander Vencel, Jozef Čapkovič, Koloman Gogh, Marián Masný, Anton Ondruš, Ján Pivarník et Ján Švehlík font partie du groupe ainsi que l'entraineur des Belasí, Jozef Vengloš, qui gère les deux équipes en parallèle.

Fin des années 1970 - années 1980, période morneModifier

À partir de la saison 1977-1978, les résultats de l'équipe commencent à décliner, le Slovan ne jouant plus le haut de tableau. Finalement, à la fin de la saison 1985-1986, Bratislava termine à la seizième place et est relégué en deuxième division. Après trois saisons au purgatoire, le Slovan remonte en première division et attend quelques saisons avant de jouer les premières places. Il devient finalement champion de Tchécoslovaquie en 1992, emmené par les stars de l'équipe, Peter Dubovský, Dušan Tittel, Ladislav Pecko, Vladimir Kinder, Miloš Glonek, Tomáš Stúpala, et Alexander Vencel.

Les années 1990 et la période actuelleModifier

 
Le Tehelné Pole, stade du Slovan depuis 1940 (actuellement en reconstruction).

À la suite de l'éclatement de la Tchécoslovaquie en décembre 1992, le ŠK Slovan Bratislava (nom adopté en 1990), dispute le championnat slovaque. Il remporte les trois premières éditions mais voit le 1. FC Košice remporter les deux saisons suivantes. Il doit attendre la saison 1999-2000 pour de nouveau décrocher la couronne nationale. Róbert Tomaschek, Miroslav König, Stanislav Varga, Tibor Jančula, ou Ladislav Pecko brillent alors sous le maillot blanc et bleu. À la suite de cette ère victorieuse, le club est victime de gros problèmes financiers et rentre dans le rang. Forcé de vendre ses meilleurs joueurs, le Slovan est de nouveau relégué en deuxième division à l'issue de la saison 2003-2004. Deux ans plus tard, le club est de retour dans l'élite ou il réalise deux saisons moyennes (8e et 5e) avant de décrocher de nouveau le titre de champion de Slovaquie, son cinquième à l'issue de la saison 2008-2009. Deuxième en 2010, derrière le MŠK Žilina, les hommes de Karel Jarolím réalisent le doublé Coupe-Championnat la saison suivante. En 2013, c'est avec l'entraîneur Samuel Slovák qu'ils réussissent un nouveau doublé Coupe-Championnat[2].

Supporters et rivalitésModifier

Les principaux groupes de supporters du club sont les Belasá šlachta et les Ultras Slovan. Ils suivent leur club à travers tout le pays et sont présents en grand nombre lors des rencontres face au grand rival au niveau national, le FC Spartak Trnava. Les matches entre les deux équipes sont souvent de grands évènements dans la saison en Slovaquie.

À Bratislava, le Slovan est également en concurrence avec les deux clubs de la ville, l'Inter Bratislava et le FC Petržalka 1898. Si la rivalité face à l'Inter Bratislava est historique, les deux clubs ayant évolué dans le championnat tchécoslovaque, celle face à Petržalka date des années 2000.

Bilan sportifModifier

PalmarèsModifier

Compétitions nationales Compétitions internationales

Bilan européenModifier

 
Paris SG - Slovan Bratislava le 3 novembre 2011 (Ligue Europa)

Note : dans les résultats ci-dessous, le score du club est toujours donné en premier.

Saison Compétition Tour Club Domicile Extérieur Total
  Représentant de la Tchécoslovaquie
1956-1957 Coupe des clubs champions Tour préliminaire   Legia Varsovie 4 - 0 0 - 2 4 - 2
Premier tour   Grasshoppers Zurich 1 - 0 0 - 2 1 - 2
1962-1963 Coupe des coupes Premier tour   FC Lausanne-Sport 4 - 0 0 - 2 4 - 2
Quarts de finale   Tottenham Hotspur 1 - 0 0 - 2 1 - 2
1963-1964 Coupe des coupes Tour préliminaire   HPS Helsinki 8 - 1 4 - 1 12 - 2
Premier tour   Borough United 3 - 0 1 - 0 4 - 0
Quarts de finale   Celtic Glasgow 0 - 1 0 - 1 0 - 2
1968-1969 Coupe des coupes Premier tour   FK Bor 3 - 0 0 - 2 3 - 2
Deuxième tour   FC Porto 4 - 0 0 - 1 4 - 1
Quarts de finale   Torino Calcio 2 - 1 1 - 0 3 - 1
Demi-finales   Dunfermline Athletic 1 - 0 1 - 1 2 - 1
Finale   FC Barcelone 3 - 2
1969-1970 Coupe des coupes Premier tour   Dinamo Zagreb 0 - 0 0 - 3 0 - 3
1970-1971 Coupe des clubs champions Premier tour   Boldklubben 1903 2 - 1 2 - 2 4 - 3
Deuxième tour   Panathinaïkos 2 - 1 0 - 3 2 - 4
1972-1973 Coupe UEFA Premier tour   FK Vojvodina 6 - 0 2 - 1 8 - 1
Deuxième tour   UD Las Palmas 0 - 1 2 - 2 2 - 3
1974-1975 Coupe des clubs champions Premier tour   RSC Anderlecht 4 - 2 1 - 3 5 - 5e
1975-1976 Coupe des clubs champions Premier tour   Derby County 1 - 0 0 - 3 1 - 3
1976-1977 Coupe UEFA Premier tour   Fram Reykjavík 5 - 0 3 - 0 8 - 0
Deuxième tour   Queens Park Rangers 3 - 3 2 - 5 5 - 8
1982-1983 Coupe des coupes Premier tour   Inter Milan 2 - 1 0 - 2 2 - 3
1989-1990 Coupe des coupes Premier tour   Grasshoppers Zurich 3 - 0 0 - 4 ap 3 - 4
1991-1992 Coupe UEFA Premier tour   Real Madrid 1 - 2 1 - 1 2 - 3
1992-1993 Ligue des champions Premier tour   Ferencváros TC 4 - 1 0 - 0 4 - 1
Deuxième tour   AC Milan 0 - 1 0 - 4 0 - 5
  Représentant de la Slovaquie
1993-1994 Coupe UEFA Premier tour   Aston Villa 0 - 0 1 - 2 1 - 2
1994-1995 Coupe UEFA Tour préliminaire   Portadown FC 3 - 0 2 - 0 5 - 0
Premier tour   FC Copenhague 1 - 0 1 - 1 2 - 1
Deuxième tour   Borussia Dortmund 2 - 1 0 - 3 2 - 4
1995-1996 Coupe UEFA Tour préliminaire   NK Osijek 4 - 0 2 - 0 6 - 0
Premier tour   FC Kaiserslautern 2 - 1 0 - 3 2 - 4
1996-1997 Coupe UEFA Tour préliminaire   St. Patrick's Athletic 1 - 0 4 - 3 5 - 3
Premier tour   Trabzonspor 2 - 1 1 - 4 3 - 5
1997-1998 Coupe des coupes Tour préliminaire   Levski Sofia 2 - 1 1 - 1 3 - 2
Premier tour   Chelsea FC 0 - 2 0 - 2 0 - 4
1999-2000 Ligue des champions Deuxième tour Q   Anorthosis Famagouste 1 - 1 1 - 2 2 - 3
2000-2001 Coupe UEFA Tour préliminaire   Lokomotiv Tbilissi 2 - 0 2 - 0 4 - 0
Premier tour   Dinamo Zagreb 0 - 3 1 - 1 1 - 4
2001-2002 Coupe UEFA Tour préliminaire   Cwmbran Town 1 - 0 4 - 0 5 - 0
Premier tour   Slovan Liberec 1 - 0 0 - 2 1 - 2
2007 Coupe Intertoto Premier tour   FC Differdange 03 3 - 0 2 - 0 5 - 0
Deuxième tour   Rapid Vienne 1 - 0 1 - 3 2 - 3
2009-2010 Ligue des champions Deuxième tour Q   Zrinjski Mostar 4 - 0 0 - 1 4 - 1
Troisième tour Q   Olympiakos 0 - 2 0 - 2 0 - 4
Ligue Europa Barrages   Ajax Amsterdam 1 - 2 0 - 5 1 - 7
2010-2011 Ligue Europa Troisième tour Q   Étoile rouge de Belgrade 1 - 1 2 - 1 3 - 2
Barrages   VfB Stuttgart 0 - 1 2 - 2 2 - 3
2011-2012 Ligue des champions Deuxième tour Q   Tobol Kostanaï 2 - 0 1 - 1 3 - 1
Troisième tour Q   APOEL Nicosie 0 - 2 0 - 0 0 - 2
Ligue Europa Barrages   AS Rome 1 - 0 1 - 1 2 - 1
Groupe F   Athletic Bilbao 1 - 2 1 - 2 Quatrième
  Red Bull Salzbourg 2 - 3 0 - 3
  Paris Saint-Germain 0 - 0 0 - 1
2012-2013 Ligue Europa Deuxième tour Q   Videoton FC 1 - 1 0 - 0 1 - 1e
2013-2014 Ligue des champions Deuxième tour Q   Ludogorets Razgrad 2 - 1 0 - 3 2 - 4
2014-2015 Ligue des champions Deuxième tour Q   The New Saints 1 - 0 2 - 0 3 - 0
Troisième tour Q   Sheriff Tiraspol 2 - 1 0 - 0 2 - 1
Barrages   BATE Borisov 1 - 1 0 - 3 1 - 4
Ligue Europa Groupe I   BSC Young Boys 1 - 3 0 - 5 Quatrième
  Sparta Prague 0 - 3 0 - 4
  SSC Naples 0 - 2 0 - 3
2015-2016 Ligue Europa Premier tour Q   Europa FC 3 - 0 6 - 0 9 - 0
Deuxième tour Q   University College Dublin 1 - 0 5 - 1 6 - 1
Troisième tour Q   FK Krasnodar 3 - 3 0 - 2 3 - 5
2016-2017 Ligue Europa Premier tour Q   Partizani Tirana N/A 0 - 0 Forfait[n 1]
Deuxième tour Q   FK Jelgava 0 - 0 0 - 3 0 - 3
2017-2018 Ligue Europa Premier tour Q   Pyunik Erevan 5 - 0 4 - 1 9 - 1
Deuxième tour Q   Lyngby BK 0 - 1 1 - 2 1 - 3
2018-2019 Ligue Europa Premier tour Q   Milsami Orhei 5 - 0 4 - 2 9 - 2
Deuxième tour Q   Balzan FC 3 - 1 1 - 2 4 - 3
Troisième tour Q   Rapid Vienne 2 - 1 0 - 4 2 - 5
2019-2020 Ligue des champions Premier tour Q   Sutjeska Nikšić 1 - 1 1 - 1 ap 2 - 2
(2 - 3 tab)
Ligue Europa Deuxième tour Q   KF Feronikeli 2 - 1 2 - 0 4 - 1
Troisième tour Q   Dundalk FC 1 - 0 3 - 1 4 - 1
Barrages   PAOK Salonique 1 - 0 2 - 3 3e - 3
Groupe K   Beşiktaş JK 4 - 2 - -
  Sporting Braga - 2 - 2
  Wolverhampton Wanderers - -
  1. Le Partizani Tirana remplace le Skënderbeu Korçë en Ligue des champions avant la tenue du match retour, amenant à son abandon et à la victoire du Slovan par forfait[3].
Légende
  • Vainqueur de la compétition
  • Victoire ou qualification pour le tour suivant
  • Match nul
  • Défaite ou élimination de la compétition

Personnalités du clubModifier

Football fémininModifier

Article détaillé : ŠK Slovan Bratislava (féminines).

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. « Le doublé pour le Slovan », sur fr.uefa.com, (consulté le 19 mai 2013)
  3. (en) « Partizani replace Skёnderbeu in Champions League », sur uefa.com,‎ (consulté le 17 août 2019)

Liens externesModifier