Sœurs de Saint Dominique de Cracovie

Sœurs de Saint Dominique de Cracovie
Ordre de droit pontifical
Approbation diocésaine 15 janvier 1868
par Mgr Manastyrski
Approbation pontificale 21 mars 1885
par Léon XIII
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
Spiritualité dominicaine
But enseignement, soins des malades
Structure et histoire
Fondation 30 mai 1861
Tarnobrzeg
Fondateur Marie Colombe Białecka
Abréviation O.P
Patron Vierge Marie, saint Joseph
Rattaché à ordre des Prêcheurs
Site web site web principal de l'ordre monastique
Liste des ordres religieux

Les sœurs de Saint Dominique de Cracovie (en latin : Sorores Ordinis Sancti Dominici in Polonia ) est une congrégation religieuse féminine enseignante et hospitalière de droit pontifical.

HistoriqueModifier

Le , la polonaise Rose Białecka (1838-1887) rencontre dans son pays Vincent Jandel, maître de l'ordre des Prêcheurs qui lui suggère de se rendre au monastère des dominicaines du Tiers-Ordre enseignant de Nancy pour qu'elle se forme à la vie religieuse ce qui lui permettrait d’être à l’avenir la restauratrice des sœurs dominicaines de Pologne[1]. Elle entre au couvent de Nancy le , reçoit l'habit religieux le où elle prend le nom de sœur Marie Colombe, prononce ses vœux religieux le de l'année suivante puis regagne son pays natal[2].

Elle commence la vie commune avec deux aspirantes le à Tarnobrzeg, lieu de pèlerinage à la Vierge dont l'image se vénère dans le couvent des dominicains de Tarnobrzeg. Le , Mgr Manastyrski (pl), évêque de Przemyśl, érige la nouvelle congrégation en institut religieux de droit diocésain ; suite à ce décret, Mère Marie Colombe est nommée supérieure générale de la congrégation. L'institut est agrégé à l'ordre des Prêcheurs en 1885, il obtient le décret de louange le et ses constitutions sont définitivement approuvées le [3].

Une religieuse de cette congrégation, Julie Rodzińska (pl) (1899-1945), martyre au camp de concentration du Stutthof, est béatifiée le par Jean-Paul II. Le procès de béatification de la fondatrice est également en cours.

Activités et diffusionModifier

Les sœurs se consacrent à l'enseignement et aux soins des malades.

Elles sont présentes en :

La maison généralice est à Cracovie.

En 2017, la congrégation comptait 363 sœurs dans 55 maisons[4].

Notes et référencesModifier

(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Suore di San Domenico di Cracovia » (voir la liste des auteurs).
  1. (pl) « Róża », sur http://matkakolumba.dominikanki.pl (consulté le 22 novembre 2019)
  2. (pl) « s. Kolumba w Nancy », sur http://matkakolumba.dominikanki.pl (consulté le 22 novembre 2019)
  3. (pl) « s. Kolumba w Polsce », sur http://matkakolumba.dominikanki.pl (consulté le 22 novembre 2019)
  4. (it) Annuaire pontifical, Vatican, Librairie éditrice vaticane, , 2329 p. (ISBN 978-88-209-9975-9 et 88-209-9975-7), p. 1621