Ouvrir le menu principal

Séran (rivière)

rivière de France
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Séran.

le Séran
Illustration
Séran et cascade de Cerveyrieu.
Caractéristiques
Longueur 41,8 km [1]
Bassin 308 km2 [2]
Bassin collecteur Rhône
Débit moyen 1,29 m3/s (Belmont-Luthézieu) [3]
Régime nivo-pluvial
Cours
Source hameau de Jalinard
· Localisation Le Petit-Abergement, Haut-Valromey
· Altitude 1 090 m
· Coordonnées 46° 04′ 19″ N, 5° 41′ 17″ E
Confluence Rhône
· Localisation Cressin-Rochefort
· Altitude 230 m
· Coordonnées 45° 46′ 56″ N, 5° 46′ 31″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Ain
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes

Sources : SANDRE:« V14-0400 », Géoportail, Banque Hydro

Le Séran est une rivière du Bugey, dans le département de l'Ain, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes et un affluent du Rhône.

GéographieModifier

Il prend sa source à Jalinard, hameau de la commune du Petit-Abergement, à 1 090 m d'altitude puis prend la direction sud. Il passe à Champagne-en-Valromey, Artemare et Ceyzérieu puis conflue dans le Vieux Rhône en passant par un siphon sous le Rhône canalisé, à Cressin-Rochefort, à 230 m d'altitude.

La longueur de son cours d'eau est de 41,8 km[1].

Communes traverséesModifier

Dans le seul département de l'Ain, le Séran traverse les dix-sept communes[1] suivantes de, Lompnieu, Songieu, Ruffieu, Le Petit-Abergement, Le Grand-Abergement, Hotonnes, Béon, Talissieu, Artemare, Belmont-Luthézieu, Vieu, Champagne-en-Valromey, Sutrieu, Ceyzérieu, Flaxieu, Pollieu, Cressin-Rochefort.

Bassin versantModifier

Le Séran traverse les quatre zones hydrographiques V140, V141, V142, V143 de 6 792 km2 de superficie[1]. Le bassin versant spécifique du Séran est de 308 km2[2]

Organisme gestionnaireModifier

Depuis 2009, le Séran est géré par le syndicat mixte du bassin versant du Séran, sis à Champagne-en-Valromey[4].

AffluentsModifier

Le Séran a vingt tronçons affluents référencés[1] :

  • le Sébrier ;
  • le bief de la Coux ;
  • le bief de sous Ruffieu ;
  • le Bief ;
  • le Chevrier ;
  • le Culé ;
  • le Bief des Couis ;
  • le Bief des braises ;
  • le Bief de sous Pré Neuf ;
  • la faverge ;
  • le Bief de la Scierie ;
  • le ruisseau de Muffieu ;
  • le ruisseau Flon ;
  • le Groin ;
  • le Laval ;
  • le ruisseau de l'Eau Morte ;
  • le ruisseau des Rochers ;
  • les Rousses ;
  • le ruisseau de Sainte-Fontaine ;
  • la dérivation de Belley.

HydrologieModifier

Le Séran à Belmont-LuthézieuModifier

Le Séran a une station hydrologique sur son cours : V1414010 le Séran à Belmont-Luthézieu (Bavosière)[3]

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : V1414010 - le Séran à Belmont-Luthézieu (Bavosière) pour un bassin versant de 158 km2 et à 375 m d'altitude[3]
(le 08-04-2013 sur 46 ans de 1967 à 2013)
 

Aménagements et écologieModifier

Le Séran a subi des perturbations hydrologiques, sur la partie basse de son cours, causées en premier lieu par l'aménagement hydroélectrique sur le Rhône (en 1982) et accentuées par des drainages agricoles (depuis 1988)[5].

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d et e Sandre, « Fiche cours d'eau - le Séran (V14-0400) » (consulté le 4 mai 2013).
  2. a et b « Dossier définitif du contrat de rivière du bassin versant du Séran - page 3 », sur www.seran.info : syndicat mixte du bassin versant du Séran (consulté le 6 octobre 2016)
  3. a b et c Banque Hydro - MEDDE, « Synthèse de la Banque Hydro - le Séran à Belmont-Luthézieu (Bavosière) (V1414010) » (consulté le 4 mai 2013).
  4. « [[syndicat mixte du bassin versant du Séran]] », sur www.seran.info (consulté le 6 octobre 2016)
  5. Alain Ponsero et Stéphane Veyrat-Charvillon, « Modifications de l'hydrologie du Séran (affluent du Haut Rhône Français, Ain) de 1976 à 1995 », Revue de géographie alpine, vol. 85, no 2,‎ , p. 23-32 (ISSN 0035-1121, DOI 10.3406/rga.1997.3908, lire en ligne).
Ressource relative à la géographie  :