São Tomé (ville)

capitale de Sao Tomé-et-Principe

São Tomé
Blason de São Tomé
Héraldique
São Tomé (ville)
La place de l'indépendance et le bâtiment de la banque centrale.
Administration
Pays Drapeau de Sao Tomé-et-Principe Sao Tomé-et-Principe
Province Sao Tomé
District Água Grande
Démographie
Gentilé Santoméen[1]
Population 71 868 hab. (2015)
Géographie
Coordonnées 0° 20′ 07″ nord, 6° 43′ 51″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Sao Tomé-et-Principe
Voir sur la carte administrative de Sao Tomé-et-Principe
City locator 11.svg
São Tomé

São Tomé (ou Saint-Thomas[2]) est la capitale de Sao Tomé-et-Principe. Située sur l'île de São Tomé, elle est la plus grande ville du pays, avec 71 800 habitants en 2015[3]. São Tomé est aussi le chef-lieu du district d'Água Grande.

GéographieModifier

La ville de São Tomé est localisée sur la côte Nord-Est de l'île de São Tomé, autour de la baie Ana Chaves.

HistoireModifier

 
Urbs S. Thomae (carte de 1647)

Elle a été découverte par les Portugais en 1485 et elle est bâtie autour de sa cathédrale datant du XVIe siècle. Le fort São Sebastião est construit en 1575.

Comme en témoigne l'histoire des Juifs à Sao Tomé, les Portugais déportèrent 2 000 enfants juifs espagnols à São Tomé en 1493.

En 1975, elle devient la capitale du pays[4].

CultureModifier

Le musée national de Sao Tomé-et-Principe est situé dans le fort São Sebastião, une ancienne forteresse construite en 1575 qui était le siège du commandement de Défense maritime coloniale.

Enseignement supérieurModifier

L'université de Sao Tomé-et-Principe (en) est fondée en 2014.

Lieux de culteModifier

Parmi les lieux de culte, il y a principalement des églises et des temples chrétiens : diocèse de Sao Tomé-et-Principe (Église catholique), Église universelle du royaume de Dieu, Assemblées de Dieu[5].

TransportsModifier

La ville est reliée par le transport aérien avec l'aéroport international de São Tomé.

ÉconomieModifier

 
Marché principal de São Tomé Principe

São Tomé est également un port, mais la faible profondeur de ses eaux l'empêche de recevoir des bateaux de fort tonnage. En attendant la réalisation d'un port en eaux profondes, un système de barges permet alors de récupérer les conteneurs au large.

On y pratique la pêche au gros (espadons et marlins) et au filet, celle des poissons volants ou exocets.

Personnalités nées à São ToméModifier

ClimatModifier

Localisation de la station météorologique, 1981 - 2010 sauf soleil 1991 - 2010, record depuis 1959
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 20 20 20 20 19 19 19 19 19 19 19 19 19
Température maximale moyenne (°C) 32 33 33 33 32 31 31 31 32 32 32 32 33
Précipitations (mm) 81 107 150 127 135 28 0 0 23 109 117 89 966
Source : Exemple « données climatiques », sur Météo climat bzh dyndns.org (consulté en )
Diagramme climatique
JFMAMJJASOND
 
 
 
32
20
81
 
 
 
33
20
107
 
 
 
33
20
150
 
 
 
33
20
127
 
 
 
32
19
135
 
 
 
31
19
28
 
 
 
31
19
0
 
 
 
31
19
0
 
 
 
32
19
23
 
 
 
32
19
109
 
 
 
32
19
117
 
 
 
32
19
89
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Notes et référencesModifier

  1. http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/no_106_janv-mars_2009_cle446315.pdf
  2. En français, « São Tomé » se traduit littéralement par « Saint-Thomas ».
  3. (en) « Africa », sur Internet World Stats (consulté le ).
  4. Roman Adrian Cybriwsky, Capital Cities around the World: An Encyclopedia of Geography, History, and Culture, ABC-CLIO, USA, 2013, p. 275
  5. Britannica, Sao Tome and Principe, britannica.com, USA, consulté le 4 août 2019

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • (pt) Francisco Costa Alegre, A cidade de S. Tomé : a cidade de todas as esperanças, Grupo Gibela, Sao Tomé?, 2008, 182 p.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier