Cathédrale Notre-Dame-de-Grâce de São Tomé

bâtiment en Sao Tomé-et-Principe

Cathédrale Notre-Dame-de-Grâce de São Tomé
Image illustrative de l’article Cathédrale Notre-Dame-de-Grâce de São Tomé
Présentation
Culte catholique
Dédicataire Notre-Dame
Type cathédrale
Rattachement diocèse de Sao Tomé-et-Principe
Début de la construction 1576
Fin des travaux 1958
Géographie
Pays Sao Tomé-et-Principe
District Água Grande
Ville São Tomé
Coordonnées 0° 20′ 18″ nord, 6° 43′ 57″ est
Géolocalisation sur la carte : Sao Tomé-et-Principe
(Voir situation sur carte : Sao Tomé-et-Principe)
Cathédrale Notre-Dame-de-Grâce de São Tomé

La cathédrale Notre-Dame-de-Grâce de São Tomé[1] (en portugais : Sé Catedral de Nossa Senhora da Graça) est une cathédrale située dans la ville de São Tomé à Sao Tomé-et-Principe[2]. C'est la cathédrale du diocèse catholique romain de Sao Tomé-et-Principe. Elle se trouve sur la place du peuple (praça do Povo) dans le centre-ville, à proximité du palais présidentiel.

ConstructionModifier

Une chapelle dédiée à la Vierge, bâtie de pierres et de chaux, est construite à la fin du XVe siècle sous le capitaine Álvaro de Caminha près de son emplacement actuel, mais elle est détruite peu après par des pirates, puis reconstruite en 1505[3]. L'église, siège du diocèse, est élevée à la dignité de cathédrale en 1534[4]. À nouveau détruite, elle est reconstruite entre 1576 et 1578 sous le règne du roi Sébastien Ier. Elle était en mauvais état en 1784 et le frontispice été cassé, mais elle fut reconstruite à l'initiative de la population locale en 1814. La dernière modification a été faite en 1956 quand la cathédrale a été rénovée dans un style revivaliste avec la façade principale de style néo-roman[5].

IntérieurModifier

L'architecture intérieure actuelle de la cathédrale date de 1937 : linteaux des portes et fenêtres redessinés en arcades romaines, trois nefs séparées par trois rangées de colonnes, chœur en béton armé. Les décorations sont plus récentes. C'est le cas de la fresque d'azulejos blancs et bleus représentant la Sainte Trinité, entourée d'anges en adoration, également de celle représentant le baptême du Christ dans un baptistère clôturé par une grille. En 1957 l'église est dotée de bas-reliefs mettant en scène les stations du chemin de croix. En 1970 une frise d'azulejos est ajoutée le long des murs[3].

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) Gabriel Chow, « Sé Catedral de Nossa Senhora da Graça » [« Cathédrale Notre-Dame-de-Grâce »], sur gcatholic.org (consulté le ).
  2. (pt) Teresa Madeira da Silva, « A cidade de São Tomé no Quadro das Cidades Insulares Atlânticas de Origem Portuguesa », ISCTE – University Institute of Lisbon, (consulté le ), p. 53.
  3. a et b Dominique Gallet, « La première cathédrale africaine. Quatre siècles de péripéties », in São Tomé et Principe : Les îles du milieu du monde, Karthala, 2008 (ISBN 9782811100254), p. 152-154.
  4. (en) Le diocèse sur le site Catholic Hierarchy.
  5. (pt) José Manuel Fernandes, « As cidades de São Tomé e de Santo António, até aos séculos XIX e XX - arquitectura e urbanismo », ISCTE – University Institute of Lisbon, (consulté le ), p. 76.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Dominique Gallet, « La première cathédrale africaine. Quatre siècles de péripéties », in São Tomé et Principe : Les îles du milieu du monde, Karthala, 2008 (ISBN 9782811100254), p. 152-154.

Liens externesModifier