Rue du Sentier (Paris)

rue de Paris, France

2e arrt
Rue du Sentier
Image illustrative de l’article Rue du Sentier (Paris)
La rue du Sentier.
Situation
Arrondissement 2e
Quartier Sentier
Début 114, rue Réaumur
Fin 7 bis, boulevard Poissonnière
Morphologie
Longueur 330 m
Largeur Minimum : 10 m
Historique
Création 1849 (fusion de deux rues)
Géocodification
Ville de Paris 8556
DGI 8922
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue du Sentier
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue du Sentier actuelle est une voie du 2e arrondissement de Paris. Elle donne son nom au quartier du Sentier.

Situation et accèsModifier

Origine du nomModifier

Le nom de la rue du Sentier a une origine incertaine :

  • Selon Jean de La Tynna « Elle doit son nom au sentier sur lequel on l'a alignée. Par altération on écrit dans plusieurs plans ; « rue du Chantier » , « rue du Centière », « rue du Centier ». »
  • Les frères Lazare indiquent qu'« elle a remplacé dès le dix-septième siècle un sentier qui conduisait au rempart et que quelques plans la désignent sous le nom de « rue du Chantier ». »
  • Jacques Hillairet précise « ce fut d'abord un sentier où un loup affamé serait venu au cours du dur hiver 1612-1613, puis une ruelle ayant pu desservir un chantier ».

HistoriqueModifier

 
Ancien nom gravé (« rue du Gros Chenest »).

Cette rue résulte de la réunion de la « rue du Gros Chenet », ou « rue du Gros Chenest », et « rue du Sentier ». Elle comprend plusieurs hôtels particuliers.

Première partie comprise entre la rue de Cléry et celle des Jeûneurs[1] :

  • D'anciens plans, comme le plan de Gomboust de 1632, ne la distinguent point de la « rue du Sentier », dont elle forme le prolongement. Elle prend le nom de « rue du Gros-Chenet » en raison d'une enseigne placée sur une maison qui faisait l'angle de la rue Saint-Roch (depuis rue des Jeûneurs). Une décision ministérielle du 8 prairial an VII, signée François de Neufchâteau, fixe la moindre largeur de cette voie publique à 8 m. Cette moindre largeur est portée à 10 m, en vertu d'une ordonnance royale du 4 mai 1826. Conformément à une décision ministérielle du 28 août 1849, la « rue du Gros-Chenet » est réunie à la « rue du Sentier ».

Deuxième partie comprise entre la rue des Jeûneurs et le boulevard Poissonnière[1] :

  • Elle a remplacé dès le dix-septième siècle un sentier qui conduisait au rempart. Quelques plans la désignent sous le nom de « rue du Chantier »., d'autres ne la distinguent pas de la « rue du Gros-Chenet ». Une décision ministérielle du 8 prairial an VII, signée François de Neufchâteau, fixe la moindre largeur de cette voie publique à 8 m. En vertu d'une ordonnance royale du 4 mai 1826, cette largeur est portée à 10 m.

Depuis les années 1990, cette rue qui abrite encore des grossistes en vêtements, s'est développée dans les activités des médias, de la communication et d'Internet. Son nom a fait la une des journaux dans ces mêmes années 1990 à la suite de l'affaire du Sentier II, qui concerne des faits d'escroquerie et de blanchiment d'argent.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

 
Maison Mozart 8 rue du Sentier 75002 Paris.

Notes et référencesModifier