Rue des Jeûneurs

rue de Paris, France

2e arrt
Rue des Jeûneurs
Image illustrative de l’article Rue des Jeûneurs
Vue de la rue des Jeûneurs.
Situation
Arrondissement 2e
Quartier Mail
Début Rue Poissonnière
Fin Rue Montmartre
Morphologie
Longueur 370 m
Largeur 15 m
Historique
Création XVIIe siècle
Ancien nom Rue des Jeux-Neufs
Géocodification
Ville de Paris 4859
DGI 4973
Géolocalisation sur la carte : 2e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 2e arrondissement de Paris)
Rue des Jeûneurs
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue des Jeûneurs
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue des Jeûneurs est située dans le 2e arrondissement de Paris, dans le quartier du Mail.

Situation et accèsModifier

On accède à la rue par les stations de métro :

Origine du nomModifier

Son nom vient de l'altération de « rue des Jeux-Neufs », car au XVIIe siècle, des jeux de boules venaient d'être établis sur cet ancien chemin de ronde, entre l'enceinte de Louis XIII (les Grands Boulevards sont à l'emplacement des fossés) et celle de Charles V (l'ancien nom de la rue d'Aboukir était la « rue des Fossés-Montmartre »)[1].

HistoriqueModifier

L'ancienne rue des Jeux-Neufs allait de la rue du Sentier à la rue Montmartre, tandis que la section entre les rues Poissonnière et du Sentier portait le nom de « petite rue Saint-Roch », avant de fusionner en 1846.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

  • No 44 : le peintre fresquiste Pierre-Henri Ducos de La Haille (1889-1972) reçut, en 1922, la commande de réaliser sa fresque La Mer, dans l'ancienne école des garçons, aujourd'hui lycée Jean-Baptiste-Lulli[2].

Notes et référencesModifier

  1. Jules Cousin, « De la nomenclature des rues de Paris », Mémoires de la société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France, vol. 26,‎ , p. 2 Lire la transcription sur Wikisource.
  2. Archives de Paris, dossier VR 573.

BibliographieModifier

  • Jacques Hillairet, Connaissance du Vieux Paris : rive droite, rive gauche, les îles & les villages, Paris, éditions Payot & Rivages, (1re éd. 1956), 377-299-255 p., 3 t. en 1 vol.  (ISBN 978-2-86930-648-6).