Anna Maria Mozart

Anna Maria Mozart
Description de cette image, également commentée ci-après
Anna Maria Walburga Pertl épouse Mozart
Nom de naissance Anna Maria Walburga Pertl
Naissance
Sankt Gilgen
Décès (à 57 ans)
Paris
Ascendants Nicolaus Pertl, Eva Rosina Altmann
Conjoint Leopold Mozart (m. 1747)
Descendants Maria Anna Mozart III (fille)
Wolfgang Amadeus Mozart (fils)
Karl Thomas Mozart (petit-fils)
Franz Xaver Wolfgang Mozart (petit-fils)

Anna Maria Walburga Pertl épouse Mozart, née le à Sankt Gilgen et morte le (à 57 ans) à Paris, est l'épouse du compositeur, professeur de musique et violoniste autrichien Leopold Mozart ainsi que la mère de Maria Anna Mozart et Wolfgang Amadeus Mozart.

BiographieModifier

Elle naquit à Sankt Gilgen (archevêché de Salzbourg), fille cadette de Wolfgang Nicolaus Pertl (1667-1724), ancien étudiant en droit de l'université de Salzbourg et Pfleger (administrateur local) à Sankt Gilgen, et de son épouse Eva Rosina Barbara, née Altmann (1681-1755)[1]. Son père joue de la contrebasse et pendant une période fut chanteur et professeur de chant à l'archi-abbaye Saint-Pierre. Il est décédé alors qu'Anna Maria n'était âgée que de trois ans. Après sa mort, sa veuve et les deux filles ont vécu à Salzbourg dans des conditions très modestes.

 
La famille Mozart :à gauche : Maria Anna dite « Nannerl », à côté : Wolfgang Amadeus Mozart, en médaillon : Anna Maria Mozart, à droite : Leopold Mozart.

Anna Maria épousa le compositeur Leopold Mozart le à la cathédrale de Salzbourg. Ils eurent sept enfants dont cinq moururent de maladie infantile. Les deux survivants furent des musiciens talentueux. L'aînée, Maria Anna dite « Nannerl » fut une musicienne de talent, dont les prouesses furent rapidement éclipsées par les succès de son frère. Les deux enfants furent entraînés dans une tournée européenne par leur père. Le second est Wolfgang Amadeus Mozart.

Anna Maria Mozart accompagna son fils dans plusieurs tournées, notamment quand son mari n'était pas autorisé à quitter le service de l'archevêque Hieronymus von Colloredo-Mansfeld. Elle ne fut pas reconnue pour ses dons musicaux, bien qu'elle fût mariée à un compositeur et professeur de violon de renommée internationale et bien qu'elle fût la mère de deux enfants prodigieusement talentueux.

 
Maison Mozart 8 rue du Sentier 75002 Paris.
 
Plaque commémorative dans l'église Saint-Eustache, à Paris.

Anna Maria Mozart décéde de fièvres le , rue du Gros-Chenet (rue du Sentier), durant une tournée à Paris avec son fils. Ses obsèques eurent lieu en l'Église Saint-Eustache de Paris en présence de son fils, et son corps fut inhumé dans le cimetière Saint-Joseph. Le registre paroissial de Saint-Eustache indique : En ce jour, Marie-Anne Pertl, âgée de 57 ans, femme de Léopold Mozart, maître de chapelle à Salzbourg, Bavière, qui mourut hier rue du Groschenet, a été enterrée dans le cimetière en la présence de Wolfgang Amédée Mozart, son fils, et de François Heine, trompette dans la cavalerie légère de la Garde royale, un ami.[2] La tombe d’Anna Maria Pertl n’existe désormais plus dans le petit cimetière de Saint-Eustache, mais une plaque commémorative a été apposée en 1953[3].

PostéritéModifier

Le séjour de Mozart à Paris avec sa mère a fait l'objet d'une pièce pour marionnettes de Gérard Valin publiée en 2021 (recueil des pièces de théâtre :"Irénée et Pierre - L'Harmattan")

 
Signature de Wolfgang Amadeus Mozart au bas de l'acte de sépulture de sa mère le dans le registre paroissial de l'église Saint-Eustache à Paris.

FilmographieModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier