Ouvrir le menu principal

Rue Saint-Victor

voie parisienne

5e arrt
Rue Saint-Victor
Image illustrative de l’article Rue Saint-Victor
Rue Saint-Victor et ses trottoirs à deux niveaux.
Situation
Arrondissement 5e
Quartier Saint-Victor
Début 6, rue des Écoles et 32, rue de Poissy
Fin 11, rue Monge et rue des Bernardins
Morphologie
Longueur 138 m
Largeur 16 m
Historique
Ancien nom Rue Saint-Vitor
Géocodification
Ville de Paris 8999
DGI 8777

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Saint-Victor
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Saint-Victor est une voie du 5e arrondissement de Paris, située dans le quartier Saint-Victor.

Origine du nomModifier

La rue tient son nom de la présence de l'abbaye Saint-Victor fondée à la fin du XIe siècle

HistoriqueModifier

Elle est citée dans Le Dit des rues de Paris de Guillot de Paris sous la forme « rue Saint-Vitor ».

À l'origine, cette rue reliait la place Maubert (angle de la rue de la Montagne-Sainte-Geneviève et de la rue de Bièvre) à la porte Saint-Victor de l'enceinte de Philippe Auguste, située approximativement au niveau du no 2 de l'actuelle rue des Écoles. Le reste de la rue, entre le croisement des rues des Fossés-Saint-Victor (actuelle rue du Cardinal-Lemoine) et des Fossés-Saint-Bernard et celui des rues Copeau (actuelle rue Lacépède) et de Seine (actuelle rue Cuvier), était dénommé « rue du Faubourg-Saint-Victor ». Cette voie longeait les murs de l'abbaye Saint-Victor.

Au XIVe siècle, la totalité du côté méridional de la rue appartenait au chapitre de Notre-Dame de Paris[1].

On nommait quelquefois cette partie la « rue du Jardin-du-Roi » car elle en faisait la prolongation. En 1760, elle ne forme plus qu'une seule et même rue[2],[3]. Sur le plan de Turgot ou le plan de Roussel, la rue Saint-Victor continue jusqu'au marché aux chevaux (actuelle rue Geoffroy-Saint-Hilaire).

Dans le cadre des transformations de Paris sous le Second Empire, la rue est raccourcie progressivement. La partie entre la rue des Fossés-Saint-Bernard et la rue de Poissy est incorporée à la rue des Écoles, dont le prolongement est déclaré d'utilité publique en 1855[4]. La partie entre la rue des Bernardins et la place Maubert est absorbée par la rue Monge, déclarée d'utilité publique en 1859[5].

En 1865, la partie comprise au sud de la place Saint-Victor (actuelle place Jussieu) est renommée « rue Linné[6] ». Quatre ans plus tard, la partie entre la rue du Cardinal-Lemoine et la rue Linné est renommée « rue Jussieu[7] ».

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

Dans la fictionModifier

La voie est l'un des lieux de tournage du film 20 ans d'écart (2013) de David Moreau.

Notes et référencesModifier

  1. Robert Gane, Claudine Billot, Le Chapitre de Notre-Dame de Paris au XIVe siècle, Université de Saint-Étienne, 1999, p. 71.
  2. Félix et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, édition de 1844, p. 671 [lire en ligne].
  3. Analyse diachronique de l'espace urbain parisien : approche géomatique (ALPAGE).
  4. Adolphe Alphand, Adrien Deville et Émile Hochereau, « Décret du 11 août 1855 », p. 291-292 [lire en ligne].
  5. Adolphe Alphand, Adrien Deville et Émile Hochereau, « Décret du 30 juillet 1859 », p. 315-316 [lire en ligne].
  6. Adolphe Alphand (dir.), Adrien Deville et Émile Hochereau, Ville de Paris : recueil des lettres patentes, ordonnances royales, décrets et arrêtés préfectoraux concernant les voies publiques, Paris, Imprimerie nouvelle (association ouvrière), (lire en ligne), « Décret du 2 octobre 1865 », p. 363-364.
  7. Adolphe Alphand, Adrien Deville, Émile Hochereau, « Arrêté du 3 septembre 1869 », p. 390-391 [lire en ligne].
  8. « Immeuble, 14, rue Saint-Victor », notice no PA00088474, base Mérimée, ministère français de la Culture.

AnnexesModifier