Ouvrir le menu principal

Quartier Saint-Victor

quartier administratif de Paris, France
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Victor.

Quartier Saint-Victor
Quartier Saint-Victor
Le campus de Jussieu avec la tour Zamansky.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Ville Paris
Arrondissement municipal 5e
Démographie
Population 11 661 hab. (2005)
Densité 19 306 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 50′ 48″ nord, 2° 21′ 11″ est
Superficie 60,4 ha = 0,604 km2
Cours d’eau Seine
Transport
Métro (M)(7)(10)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Quartier Saint-Victor

Géolocalisation sur la carte : Paris

Voir sur la carte administrative de Paris
City locator 14.svg
Quartier Saint-Victor

Le quartier Saint-Victor est le 17e quartier administratif de Paris situé dans le 5e arrondissement. Il tire son nom de l'ancien faubourg Saint-Victor qui lui-même le tenait de l'abbaye Saint-Victor.

DélimitationsModifier

 
Les quartiers du 5e arrondissement.

Le quartier Saint-Victor est délimité par la rue Lacépède et la rue Cuvier au sud, la Seine au nord-est, et la rue Descartes et la rue de la Montagne-Sainte-Geneviève à l'ouest.

HistoireModifier

Au Ier siècle, à Lutèce, un amphithéâtre gallo-romain drainait ici le public lutécien[1]. Le lieu fut abandonné à la fin du IIIe siècle mais ultérieurement, le roi franc Chilpéric fit réparer cet amphithéâtre en 577 apr. J.-C. et y fit donner des spectacles[2].

Un acte de 1284 rapporté par l'université de Du Boulay parle d'un lieu-dit Les arènes devant Saint-Victor[3]. L'enceinte de Philippe-Auguste traverse le site au XIVe siècle. L'actuel quartier Saint-Victor s'étend de part et d'autre de cette enceinte ; sur la moitié nord-ouest, l'ancienne terre d'Alez (la moitié sud-est correspond au quartier du Jardin-des-Plantes).

Le bord de Seine servait de dépôt de bois et de chantier naval. À l'intérieur de l'enceinte de Philippe-Auguste se trouvait le quartier des Grands Degrés, pente nord-est de la montagne Sainte-Geneviève, face à l’archevêché, tandis qu'à l'extérieur de l'enceinte alternaient des potagers, l'abbaye Saint-Victor, des habitations formant un faubourg du même nom, et aussi, après 1612, l'hôpital de la Pitié, qui fut déplacé en 1911 (ses anciens bâtiments étant alors démolis), pour être depuis lors situé contre l'hôpital de la Salpêtrière. L'abbaye, fermée en 1790, fut démolie en 1810 et ultérieurement remplacée par la faculté des sciences de Paris (actuel IPG) et par la halle aux vins (actuel campus Jussieu).

Sites particuliersModifier

Notes et référencesModifier

  1. Paul-Marie Duval, Paris antique. Des origines au IIIe siècle, Hermann Gap, impr. L. Jean, 1961, 371 p.
  2. « À la mort de Sigebert Ier (575), sa veuve Brunehaut se réfugie à Paris, mais un an plus tard, Chilperic s’empare de la ville, répare l’amphithéâtre antique et y donne des spectacles en 577. » Alfred Fierro, Histoire et dictionnaire de Paris, p. 16.
  3. Université de Du Boulay (1665-1673, 6 vol. in-fol.), tome III, p. 238.