Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Francoeur.

18e arrt
Rue Francœur
Image illustrative de l’article Rue Francœur
Rue Francœur.
Situation
Arrondissement 18e
Quartier Clignancourt
Grandes-Carrières
Début 129, rue Caulaincourt et 49, rue du Mont-Cenis
Fin 141, rue Marcadet et 20, rue de la Fontaine-du-But
Morphologie
Longueur 265 m
Largeur 12 m
Historique
Création XVIe siècle
Dénomination
Ancien nom Rue du Puits-qui-parle
Géocodification
Ville de Paris 3804
DGI 3791

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Francœur
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Francœur est une voie située dans les quartiers de Clignancourt et des Grandes-Carrières dans le 18e arrondissement de Paris.

Situation et accèsModifier

La rue Francœur descend de la rue Caulaincourt à la rue Marcadet et, comme de nombreuses voies de la butte Montmartre, présente un fort dénivelé.

La rue Francœur est desservie par la ligne de métro    à la station Lamarck - Caulaincourt, ainsi que par les lignes de bus RATP 31 80 95.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Origine du nomModifier

La rue tient son nom du mathématicien Louis-Benjamin Francœur (1773-1849)[1].

HistoriqueModifier

Cette voie est ouverte par un décret du 11 août 1867 et prend sa dénomination actuelle par un décret du 10 février 1875.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

MusiqueModifier

En 2008 paraît un album de chanson française, intitulé Rue Francœur. Écrite et interprétée par Pierre-Michel Sivadier, cette chanson évoque une rencontre poétique dans cette voie du 18e arrondissement.

CinémaModifier

Dans le film d'animation Un monstre à Paris, le monstre éponyme est découvert par Lucille dans cette rue. C'est la raison pour laquelle elle décide de le baptiser « Francœur ».

Notes et référencesModifier