Rue Bertin-Poirée

rue de Paris, en France

La rue Bertin-Poirée est une voie du 1er arrondissement de Paris, en France.

1er arrt
Rue Bertin-Poirée
Voir la photo.
Rue Bertin-Poirée vue de la rue Saint-Germain-l'Auxerrois.
Voir la plaque.
Situation
Arrondissement 1er
Quartier Saint-Germain-l'Auxerrois
Début 12, quai de la Mégisserie
Fin 63, rue de Rivoli
Morphologie
Longueur 156 m
Largeur 10 à 13,80 m
Historique
Ancien nom Rue Bertin-Porée
Géocodification
Ville de Paris 0924
DGI 0920
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Bertin-Poirée
Géolocalisation sur la carte : 1er arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 1er arrondissement de Paris)
Rue Bertin-Poirée
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

Situation et accès

modifier

Actuellement, la rue commence au 12, quai de la Mégisserie et finit au 63, rue de Rivoli.

Origine du nom

modifier

Elle doit son nom à un particulier nommé « Bertin Poirée » qui y demeurait au début du XIIIe siècle.

Historique

modifier
 
Plan de la rue Bertin-Poirée et de la voirie avoisinante à la fin du XVIIIe siècle avec, en superposition, le tracé des rues actuelles.

La rue Bertin-Poirée existait déjà au XIIIe siècle[1]. Cette rue reliait autrefois la rue Saint-Germain-l'Auxerrois à la rue des Bourdonnais[1]. Elle formait une limite du fief de Popin[2]. Elle tient son nom de Bertin Porée, un habitant qui demeurait dans cette rue en 1240[1]. Le nom de la rue a ensuite évolué et est devenu « Bertin-Poirée » vers 1493[1].

Cette voie est citée dans Le Dit des rues de Paris, de Guillot de Paris, sous la forme « rue Bertin-Porée ».

Elle est citée sous le nom de « rue Berthin Poirée » dans un manuscrit de 1636. Le siège de la Banque Royale, ancêtre de la Loterie nationale, a été installé en 1660 au numéro 15 de la rue Bertin-Poirée[1].

Au XIXe siècle :

 
À l'angle sud-est des rues Bertin-Poirée et Saint-Germain-l'Auxerrois, l'ancienne inscription « rue des Quenouilles ».

En 1817, cette rue commençait aux nos 52 et 54, rue Saint-Germain-l'Auxerrois et finissait au 20, rue Thibault-aux-Dés et au 2, rue des Bourdonnais[3],[4].

Les numéros de la rue étaient noirs[3]. Le côté impair, dont le dernier numéro était le no 15 était situé dans le quartier du Louvre tandis que le côté pair, dont le dernier numéro était le no 24 était situé dans le quartier Saint-Honoré.

Références

modifier
  1. a b c d e et f Baurit et Hillairet 1955, « Rue Bertin-Poirée », p. 173-175.
  2. a et b Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Éditions de Minuit, p. 189.
  3. a et b Jean de La Tynna, Dictionnaire topographique, étymologique et historique des rues de Paris, 1817.
  4. Cadastre de Paris par îlot (1810-1836), plan 13e quartier « Saint-Honoré », 14e quartier « Louvre », îlot no 1, F/31/79/24, îlot no 4, F/31/80/24, îlot no 5, F/31/80/25, îlot no 7, F/31/80/27.

Bibliographie

modifier