Royal Gurkha Rifles

Les Royal Gurkha Rifles (RGR, fusillers royaux Gurkhas en français) est un régiment de la British Army, faisant partie de la brigade de Gurkhas. Le Royal Gurkha Rifles est le seul régiment d'infanterie Gurkha de la British Army. Comme les autres régiments de Gurkhas des armées britanniques et indiennes, le régiment recrute chez les Gurkhas du Népal (nation indépendante du Royaume-Uni, non membre du Commonwealth).

Royal Gurkha Rifles
Image illustrative de l’article Royal Gurkha Rifles
Insigne des Royal Gurkha Rifles

Création 1er juillet 1994
Pays Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Branche Flag of the British Army.svg British Army
Type Fusiliers d'infanterie
Rôle 1er bataillon: assaut par air
2e bataillon: infanterie légère
3e bataillon: infanterie spécialisée
Effectif 3 bataillons
Fait partie de Brigade de Gurkhas
Garnison Etat-major: Shorncliffe
1er bataillon: Shorncliffe
2e bataillon: Seria, Brunei
3e bataillon: Shorncliffe
Surnom The Gurkhas; The Bravest of the Brave
Les Gurkhas : les plus braves des braves
Devise कांथर हुनु भन्दा मर्नु राम्रो
"Kaatar Hunnu Bhanda Marnu Ramro" (Népalais)
"Better to die than to be a coward"
"Biar mati dari jadi pengecut" (Malais)
Plutôt mourir que d'être un lâche
Marche Rapide: Bravest of the Brave
Double pas: Keel Row
Pas lent: God Bless the Prince of Wales
Pas lent (cornemuse et tambours): The Garb of Auld Gaul
Anniversaire Meiktila (1 Mars)
Medicina (16 Avril)
Anniversaire du régiment (1 Juillet)
Gallipoli (7 Août)
Delhi Day (14 Septembre)
Commandant Prince de Galles
Colonel en chef: Major-General Gerald M Strickland DSO MBE

HistoriqueModifier

Le régiment a été formé en 1994 par fusion des 4 régiments de Gurkhas de l'Armée Britannique alors en service :

L'amalgame se fit de la sorte:

  • Le 1er bataillon par l'amalgame du 1er bataillon du 2e Régiment de fusiliers Gurkha et du 1er bataillon du 6e Régiment de fusiliers Gurkha
  • Le 2d bataillon en renommant le 1er bataillon du 7e Régiment de fusiliers Gurkha
  • Le 3e bataillon en renommant le 1er bataillon du 10e Régiment de fusiliers Gurkha

Les 2e et 3e bataillon furent consolidés en 1996 au moment de la diminution des effectifs des forces de Hong-Kong[1]. Les Gurkhas en général et les prédécesseurs du Royal Gurkha Rifles en particulier sont considérés comme faisant partie des meilleurs fantassins du monde, tant par leurs compétence et leur audace au combat que par leur précision et la qualité de leurs parades[2].

En décembre 1995, le lieutenant-colonel Bijaykumar Rawat pris le commandement du 1er bataillon et devint ainsi le 1er officier népalais à commander un bataillon du RGR. Il supervisa le départ du bataillon de Hong Kong, juste avant la rétrocession à la Chine ainsi que l'installation à Church Crookham en 1996[3].

Deux fois dans cette période récent, le 2d bataillon fut déployé en tant que "bataillon d'infanterie tournant en Afghanistan" alors que le 1er bataillon fut déployé dans le cadre de la 52e Brigade d'infanterie en 2007. Durant cette période, le Cornette (sous-lieutenant) Harry Wales (Prince Harry) fut détaché à un moment au bataillon en tant que contrôleur aérien avancé[4].

Dans le cadre du plan Armée 2020, le régiment étant censé fournir deux bataillons légers pour assurer des rotations entre Brunei et le Royaume-Uni, sous le commandement de la 11e Brigade d'infanterie[5]. Néanmoins, en 2015 le 2nd bataillon, basé au Royaume-Uni, fut ré-affecté pour faire partie de la 16e brigade d'assaut par air[6].

En 2018, le gouvernement britannique annonça sa volonté d'ouvrir un recrutement pour 800 postes à la Brigade de Gurkhas[7] dont environ 300 pour le RGR afin de former un nouveau bataillon d'infanterie spécialisée[8] . Le 11 mars 2019, le ministre des forces armées confirme la création du 3e bataillon Royal Gurkha Rifles avec un recrutement débutant en 2019[9]. Le bataillon est créé le 31 janvier 2020 et stationné initialement à Shorncliffe avant de déménager à Aldershot[10].

OrganisationModifier

Le 1er bataillon (1RGR) est basé à Shorncliffe, near Folkestone dans le Kent. Il fait partie de la 16e Brigade d'assaut par air et peut être déployé dans la plupart des zones d'Europe ou d'Afrique[11].

Le 2nd bataillon (2RGR) est basé au Brunei dans le cadre de l'engagement du Royaume-Uni de maintenir une présence en Asie du Sud-Est[12].

Les 1RGR et 2RGR effectuent des rotations entre Brunei et Folkestone[13].

Le 3e bataillon (3RGR) fera partie du Specialised Infantry Group pour des missions de formation et d'accompagnement des forces locales dans le cadre d'accords de partenariat[14].

Compagnies d'instructionModifier

En plus des bataillons d'infanterie opérationnels, trois autres unités portent l'insigne de béret du Royal Gurkha Rifle:

  • la compagnie Gurkha (Sittang)[15]
  • le détachement Gurkha (Mandalay)[16]
  • la compagnie Gurkha (Tavoleto)[17]

Ces unités sont détachées auprès de l'Académie royale militaire de Sandhurst, l'École de combat d'infanterie et le Centre de combat terrestre pour fournir des unités d'opposition afin de rendre les exercices plus réalistes.

Personnels administratifs GurkhasModifier

Avant 2011, le support administratif de la Brigade de Gurkhas était assuré par un personnel spécialement formé appelé "secrétaires Gurkhas" qui portaient l'insigne de béret du RGR. en juin 2011, les secrétaires gurkhas furent amalgamés au sein d'une seule compagnie appelée "Compagnie de support administratif des Gurkhas" (ou Gurkha Staff and Personnel Support Company - GSPS) qui fut intégrée au corps de support général (Adjudant General's Corps). De même que pour les autres unités de support Gurkhas (Queen's Gurkha Engineers, Queen's Gurkha Signals, Queen's Own Gurkha Logistic Regiment), le GSPS recommence son propre insigne de béret basé sur celui de son corps d'appartenance[18].

Membres notablesModifier

Le caporal Dip Prasad Pun du 1er bataillon (1RGR) fut décoré de la Conspicuous Gallantry Cross pour un acte de bravoure au cours de la guerre d'Afghanistan en 2010. Il défendit seul un poste contre un groupe de 12 talibans. Il tira plus de 400 cartouches, lança 12 grenades et tira une mine. À la fin du combat, il se battit même avec de le tripode de sa mitrailleuse, étant à court de munitions[19],[20].


Honneurs de batailleModifier

Les honneurs de bataille gagnés par le régiment sont les suivants[21] :

Alliances et jumelagesModifier


Notes et référencesModifier

  1. « Regimental History » (consulté le )
  2. The Gurkhas, Byron Farwell, W.W. Norton, 1984
  3. « New Ideas: Gurkha Signals, Engineers & ‘British’ Officers » [archive du ] (consulté le )
  4. « Prince Harry made honorary Gurkha by fearsome warriors he served with in Afghanistan », Daily Mail, (consulté le )
  5. « Army 2020 Report » [archive du ] (consulté le )
  6. « Gurkhas from 2 Battalion Royal Gurkha Rifles based at Sir John Moore Barracks in Folkestone join army's 16 Air Assault Brigade based in Colchester », sur Kent Online (consulté le )
  7. « Did you transfer out of the Brigade of Gurkhas? », Gurkha Brigade (consulté le )
  8. Tim Ripley, « UK to recruit more Gurkha soldiers », sur Jane's 360, (consulté le )
  9. « New Gurkha battalion to be established as brigade grows », British Ministry of Defence (consulté le )
  10. « The Third Battalion The Royal Gurkha Rifles reformation parade », sur Gurkha Brigade Association, (consulté le )
  11. « Gurkhas from 2 Battalion Royal Gurkha Rifles based at Sir John Moore Barracks in Folkestone join army's 16 Air Assault Brigade based in Colchester », Kent on line, (consulté le )
  12. « Royal Gurkha Rifles return home », (consulté le )
  13. « The Royal Gurkha Rifles », sur gurkhabde.com, Gurkha Brigade Association, (consulté le )
  14. « New specialist Gurkha battalion established », Ministry of Defence, (consulté le )
  15. « Sittang », Gurkha Brigade Association (consulté le )
  16. « Mandalay », Gurkha Brigade Association (consulté le )
  17. « Gurkha Company (Tavoleto) Warminster Parade », Gurkha Brigade Association (consulté le )
  18. « Gurkha Staff and Personnel Support », sur Brigade of Gurkhas Association (consulté le )
  19. "The Outstanding Examples Of A Generation - The OP Honours Recipients". London. States News Service. March 25, 2011. Retrieved March 5, 2013. 
  20. "The land of the brave". Kathmandu. The Kathmandu Post. April 1, 2011. Retrieved March 5, 2013. 
  21. « Battle Honours » (consulté le )

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier