Roman Koudelka

Roman Koudelka
Roman Koudelka à Engelberg en 2014.
Roman Koudelka à Engelberg en 2014.
Discipline et période
Sport pratiqué Saut à ski
Période d'activité 2004-
Présentation
Nationalité Drapeau de la Tchéquie Tchéquie
Naissance (33 ans)
à Turnov, Tchécoslovaquie
Taille 1,70 m (5 7)
Poids 55 kg (121 lb)
Club LSK Lomnice nad Popelkou
Dukla Liberec
Palmarès
Jeux olympiques 0 0 0
Championnats du monde 0 0 0
Championnats du M. de vol à ski 0 0 0
Coupe du monde (globes) 0 0 0
Coupe du monde
(épreuves indiv.)
5 2 4

Roman Koudelka, né le à Turnov, est un sauteur à ski tchèque.

CarrièreModifier

Il représente d'abord le club LSK Lomnice nad Popelkou, commençant le saut à l'âge de cinq ans, entraîné par Zdeněk Remsa[1].

Après des débuts internationaux en 2004-2005 dans la Coupe continentale, puis gagnant de deux épreuves de la Coupe FIS en 2006, il est une des révélations du Grand Prix d'été 2006, montant même sur la troisième marche du podium de l'épreuve de Kranj. Son premier hiver (2006-2007) en Coupe du monde est correct (meilleure performance : une 8e place à Klingenthal), mais surtout il devient champion du monde junior à Tarvisio, avant de participer aux Championnats du monde sénior à Sapporo. En 2007-2008, il s'affirme comme le leader de l'équipe de saut à ski tchèque, terminant 17e au classement final de la Coupe du monde avec notamment trois quatrièmes places (dont deux consécutives sur le petit tremplin de Villach) durant la saison. Aux Championnats du monde 2009, il intègre le top dix pour la seule fois de sa carrière en grand championnat sur le petit tremplin et le grand tremplin avec deux neuvièmes places. Il y est aussi cinquième par équipes.

Le , il monte pour la première fois sur le podium en Coupe du monde en finissant troisième du concours d'Harrachov disputé à domicile. Au même lieu, en fin d'année 2011, il connaît une moins bonne fortune, se faisant une commotion cérébrale à l'entraînement à cause d'une fixation défectueuse[2]. Auteur de multiples résultats dans le top dix, il récupère rapidement pour monter sur son deuxième podium à Willingen, où il est deuxième derrière le sauteur numéro un mondial Anders Bardal[3]. Alors qu'il finit dixième cet hiver en Coupe du monde, il ne maintient pas ce niveau l'hiver suivant, où il est toujours au-delà du top dix et se classe 29e et 30e aux Championnats du monde à Val di Fiemme.

En 2014, après une sixième place individuelle aux Championnats du monde de vol à ski à Harrachov, aux Jeux olympiques de Sotchi, il se classe seizième et dix-neuvième en individuel, ainsi que septième par équipes. Il découvre la victoire dans une compétition de premier rang quelques mois plus tard lors du Grand Prix à Hinzenbach.

C'est lors de l'épreuve d'ouverture de la saison 2014-2015 disputée à Klingenthal, qu'il s'impose pour la première fois en Coupe du monde, edevant Stefan Kraft[4]. En bonne forme cette année, il gagne aussi à Lillehammer, Engelberg et Sapporo. Il finit septième du classement général de la Coupe du monde 2015.

Il continue sur sa lancée au début de la saison suivante, où il devient pour la cinquième fois victorieux en Coupe du monde à Wisla. Avec dix top dix au total, il est onzième du classement général cette fois-ci.

Aux Championnats du monde 2017, il confirme son irrégularité cet hiver, terminant 14e au petit tremplin et 42e au grand tremplin.

En 2018, il saute à ses troisièmes jeux olympiques à Pyeongchang, pour se retrouver deux fois 25e en individuel.

Koudelka se blesse à l'été 2020 à l'entraînement, mais concourt tout de même au début de l'hiver suivant, avant finir sa saison au mois de janvier pour pouvoir se faire opérer du genou[5].

Son style caractéristique de vol est très proche de son compatriote Jakub Janda.

PalmarèsModifier

Jeux olympiques d'hiverModifier

Épreuve / Édition   Vancouver 2010   Sotchi 2014   Pyeongchang 2018   Pékin 2022
Petit tremplin 12e 16e 25e 18e
Grand tremplin 23e 19e 25e 41e
Par équipes 7e 7e 10e 9e
Par équipes mixte       7e

Championnats du mondeModifier

Épreuve / Édition   Sapporo 2007   Liberec 2009   Oslo 2011   Val di Fiemme 2013   Falun 2015   Lahti 2017   Seefeld 2019
Petit tremplin 25e 9e 35e 29e 4e 14e 15e
Grand tremplin 25e 9e 22e 30e 8e - 22e
Par équipes Petit tremplin - - 7e - - 9e 9e
Grand tremplin 9e 5e 8e 7e 8e 7e 8e

Championnats du monde de vol à skiModifier

Épreuve / Édition   Vikersund 2012   Harrachov 2014   Tauplitz 2016
Individuel 11e 6e 20e
Par équipes 6e - 6e

Coupe du mondeModifier

  • Meilleur classement général : 7e en 2015.
  • 11 podiums individuels : 5 victoires, 2 deuxièmes places et 4 troisièmes places.

Victoires individuellesModifier

Année Lieu
2014-2015 Klingenthal (Allemagne)
Lillehammer (Norvège)
Engelberg (Suisse)
Sapporo (Japon)
2015-2016 Wisla (Pologne)

Classements en Coupe du mondeModifier

Année Classement général final
2006-2007 39e
2007-2008 17e
2008-2009 16e
2009-2010 63e
2010-2011 16e
2011-2012 10e
2012-2013 49e
2013-2014 39e
2014-2015 7e
2015-2016 11e
2016-2017 25e
2017-2018 57e
2018-2019 14e
2019-2020 26e
2021-2022 74e

Championnats du monde juniorModifier

Épreuve / Édition   Rovaniemi 2005   Kranj 2006   Tarvisio 2007
Individuel 43e 14e   Or
Par équipes 5e 15e 7e

Grand PrixModifier

  • Meilleur classement général : 7e en 2014.
  • 11 podiums, dont 1 victoire.

RéférencesModifier

  1. (cs) Lomnice se raduje: Koudelka má zlato!, sur idnes.cz, le 16 mars 2007
  2. (pl) Nieprzyjemny upadek Koudelki na treningu w Harrachovie, sur skijumping.pl, le 8 décembre 2011
  3. (en) Result Willingen, sur fis-ski.com
  4. Mirko Horminal, Roman Koudelka ouvre son compteur, sur ski-nordique.net, le 23 novembre 2014
  5. (cs) Koudelka musí s kolenem na operaci. Přijde o zbytek sezony včetně MS v Oberstdorfu, sur idnes.cz, le 25 janvier 2021

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :