Stefan Kraft

sauteur à ski autrichien

Stefan Kraft
Stefan Kraft en 2019.
Stefan Kraft en 2019.
Discipline et période
Sport pratiqué Saut à ski
Période d'activité 2005-
Présentation
Nationalité Drapeau de l'Autriche Autriche
Naissance (28 ans)
à Schwarzach im Pongau
Taille 1,66 m
Poids 56 kg
Surnom Krafti
Club SV Schwarzach
Palmarès
Championnats du monde 3 5 4
Championnats du M. de vol à ski 0 0 2
Coupe du monde (globes) 4 1 1
Coupe du monde (épreuves ind.) 21 26 25
* Dernière mise à jour : 09/03/2021

Stefan Kraft, né le à Schwarzach im Pongau, dans le Land de Salzbourg, est un sauteur à ski autrichien actif depuis 2005. Il remporte la Tournée des quatre tremplins en 2015, puis en 2017, les deux titres mondiaux individuels et la Coupe du monde, qu'il regagne en 2020. En 2021, il remporte son troisième titre mondial individuel.

Il est aussi actuel détenteur du record du monde de vol à ski.

CarrièreModifier

Membre du club SV Schwarzach, il saute à ses premières compétitions internationales en 2008, où il remporte un concours junior à Bois d'Amont[1]. Il engagé lors des saisons suivantes dans la Coupe FIS et la Coupe OPA, où il monte sur son premier podium en mars 2010 à Chaux-Neuve et termine deuxième du classement général en 2011. En 2011, il gagne sa première manche de Coupe continentale à Brotterode. La même année, il est vice-champion du monde junior en individuel et champion du monde junior par équipes à Otepää.

En janvier 2012, il prend part à sa première manche de Coupe du monde à Bischofshofen. Il obtient ensuite une médaille de bronze par équipes aux Championnats du monde junior à Erzurum.

Pour entamer la saison 2012-2013, il remporte trois concours de Coupe continentale consécutivement. Il est alors sélectionné pour la Tournée des quatre tremplins et donc la Coupe du monde, se classant 23e à Innsbruck. Juste après, il monte sur premier podium en Coupe du monde dès sa troisième manche dans l'élite, le à Bischofshofen en Autriche. Le , il remporte son premier concours à Oberstdorf, épreuve d'ouverture de la Tournée des 4 tremplins. Le , après une troisième place au concours de Bischofshofen, il remporte la Tournée des quatre tremplins 2014-2015 devant son compatriote Michael Hayböck. Deux semaines plus tard, en remportant la manche de Wisła il s'empare de la tête du classement général devant Hayböck[2]. Il remporte ensuite deux médailles aux Championnats du monde de Falun, le bronze au petit tremplin et l'argent par équipes au grand tremplin. Lors de la saison 2015-2016, il remporte un seul concours, à Zakopane, mais gagne deux médailles de bronze aux Mondiaux de vol à ski à Tauplitz, en individuel et par équipes.

En 2016-2017, sa série victorieuse commence à la Tournée des quatre tremplins dont il remporte la manche d'Oberstdorf et devancé par son rival Kamil Stoch au général. Il domine ensuite les mois de février et mars où il recolte sept succès en Coupe du monde dont quatre en vol à ski (Oberstdorf et Planica), mais surtout triomphe aux Mondiaux de Lahti où il gagne l'or sur les deux concours individuels, battant Andreas Wellinger à chaque fois ainsi que une médaille d'argent et une de bronze par équipes. Il remporte finalement la Coupe du monde pour la première fois en fin de saison. En , à Vikersund, il bat le record du monde de vol à ski, atterrissant à 253,5 mètres, confirmant son aptitude sur les plus grands tremplins[3].

En 2018, il prend aux Jeux olympiques de Pyeongchang, mais n'y ramène aucune médaille, terminant hors du top dix en individuel et quatrième en épreuve par équipes. La victoire lui échappe en Coupe du monde et il recule au quatrième rang du classement général.

Aux Championnats du monde 2019 à Seefeld, devant le public autrichien, il est performant, remportant la médaille de bronze au petit tremplin individuel et deux médailles d'argent par équipes masculines et mixtes. Dans la Coupe du monde 2018-2019, il renoue avec la victoire à Zakopane, réalise le doublé à Sapporo et s'impose à Lillehammer. Il doit composer avec la domination de Ryoyu Kobayashi qui le bat de plus de 700 points au classement général, Kraft terminant deuxième[4].

En fin d'année 2019, il commence la nouvelle saison de manière victorieuse avec ses coéquipiers à Wisła et fait de même individuellement deux semaines plus tard à Nijni Taguil. Après deux deuxièmes places, il est en relatif échec sur la Tournée des quatre tremplins, pour aucun podium et une cinquième place finale. Il retrouve le top trois directement après à Val di Fiemme et établit une série de cinq deuxièmes places, avant de pouvoir à nouveau triompher au grand tremplin de Sapporo. En spécialiste, il s'impose devant son public au tremplin de vol à ski de Kulm, 0,7 point devant Ryōyū Kobayashi[5]. Fin février, il est encore deux fois premier à Rasnov et Lahti, avant de soulever son deuxième gros globe de cristal de vainqueur de la Coupe du monde, devant Karl Geiger et Kobayashi, à l'issue de la saison, malgré des résultats inférieurs sur le Raw Air.

Pour entamer l'hiver 2020-2021, il est décevant 32e à Wisła, malgré un succès par équipes, dont il est un important contributeur[6], avant de connaître des problèmes de santé : maux de dos et infection à la Covid-19, ce qui le fait louper les Championnats du monde de vol à ski. Sur son retour à la Tournée des quatre tremplins, il revient vers le haut du tableau, avec notamment une sixième place à Oberstdorf. Le 10 janvier 2021, il retrouve le goût du podium à Titisee-Neustadt, avant d'attendre les Championnats du monde à Oberstdorf pour être à l'apogée de sa forme cet hiver, remportant une médaille de bronze par équipes mixtes avec Michael Hayböck, Marita Kramer et Daniela Iraschko-Stolz, puis la médaille d'or sur la compétition individuelle en grand tremplin, où il s'impose 4,4 points devant Robert Johansson et Karl Geiger, sous des intenses conditions neigeuses[7]. Il clôture ses championnats par une médaille d'argent à l'épreuve par équipes masculines avec Philipp Aschenwald, Jan Hörl et Daniel Huber.

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Épreuve / Édition Individuel Par équipes
Grand tremplin
Petit tremplin Grand tremplin
JO 2018
  Pyeongchang
13e 18e 4e

Légende :

  •   : première place, médaille d'or
  •   : deuxième place, médaille d'argent
  •   : troisième place, médaille de bronze
  • — : Stefan Kraft n'a pas participé à cette épreuve

Championnats du mondeModifier

Épreuve / Édition Individuel Par équipes
Petit tremplin Grand tremplin Grand tremplin Mixte
Mondiaux 2013
  Val di Fiemme
33e 23e  
Mondiaux 2015
  Falun
  Bronze 5e   Argent 4e
Mondiaux 2017
  Lahti
  Or   Or   Bronze   Argent
Mondiaux 2019
  Seefeld
  Bronze 6e   Argent   Argent
Mondiaux 2021
  Oberstdorf
10e   Or   Argent   Bronze

Légende :

  •   : première place, médaille d'or
  •   : deuxième place, médaille d'argent
  •   : troisième place, médaille de bronze
  • — : Stefan Kraft n'a pas participé à cette épreuve

Championnats du monde de vol à skiModifier

Épreuve / Édition   Harrachov 2014   Kulm 2016   Oberstdorf 2018
Individuel 11e   Bronze 4e
Par équipes -   Bronze 5e

Coupe du mondeModifier

Victoires individuellesModifier

Année Lieu
2014-2015 Oberstdorf (Allemagne), Wisła (Pologne), Lahti (Finlande)
2015-2016 Zakopane (Pologne)
2016-2017 Oberstdorf au Schattenberg (Allemagne), Oberstdorf au Tremplin Heini Klopfer (x2), Pyeongchang (Corée du Sud), Oslo (Norvège), Trondheim (Norvège), Planica (Slovénie) (x2)
2018-2019 Zakopane (Pologne), Sapporo (Japon) (x2), Lillehammer (Norvège)
2019-2020 Nizhny Tagil (Russie), Sapporo (Japon), Bad Mitterndorf (Autriche), Râșnov (Roumanie), Lahti (Finlande)

Classements en Coupe du mondeModifier

Année Classement général final
2012-2013 31e
2013-2014 10e
2014-2015 3e
2015-2016 6e
2016-2017 1er
2017-2018 4e
2018-2019 2e
2019-2020 1er
2020-2021 17e

Championnats du monde juniorModifier

Épreuve / Édition   Otepää 2011   Erzurum 2012   Liberec 2013
Individuel   Argent 7e   Bronze
Par équipes   Or   Bronze 4e

Grand PrixModifier

  • 4e du classement général en 2016.
  • 4 podiums individuels, dont 1 victoire.

Coupe continentaleModifier

  • 15 podiums individuels, dont 7 victoires.

RéférencesModifier

  1. (en) Results 2007-2008, sur fis-ski.com
  2. Mirko Horminal, Stefan Kraft ramasse tout, sur ski-nordique.net, le 15 janvier 2015
  3. (en) Stefan Kraft Has No Fear of Flying, sur New York Times
  4. (en) Cup Standings - World Cup, sur fis-ski.com
  5. (en) Ryoyu Kobayashi finishes behind Stefan Kraft in latest World Cup event, sur japantimes.co.jp
  6. (en) Stefan Kraft completes Austrian team victory in Wisla, sur olympicchanel.com
  7. (en) Stefan Kraft crowns his winter, sur fis-ski.com

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :