Roger Misès

psychanalyste et pédopsychiatre français
Roger Misès
Portrait de Roger Misès
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
14e arrondissement de ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
7e arrondissement de ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession Psychanalyste et pédopsychiatre (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Roger Misès, né le à Paris et mort le dans la même ville[1], est psychanalyste et professeur de pédopsychiatrie, résistant pendant la Seconde Guerre mondiale.

BiographieModifier

Il commence sa carrière dans les services du Professeur Georges Heuyer avec notamment Serge Lebovici, René Diatkine, Michel Souléetc..

Psychanalyste membre de la Société psychanalytique de Paris[2], il est promoteur d'une psychopathologie de la diversité, contre l'approche étiologique « chosifiante »[3].

Dès 1957, il est nommé médecin, Chef de service à la Fondation Vallée, puis en assume la direction[4].

Il développe une « nouvelle clinique psychiatrique » basée sur le travail d’équipe pluridisciplinaire avec éducateurs, psychologues, pédagogues, aux côtés de psychiatres et d’infirmiers psychiatriques en s’appuyant sur tous les apports théoriques de la psychanalyse mais aussi d'autres courants. Il a ainsi rédigé la circulaire du , puis une autre en 1992, qui - pour la première - créait la psychiatrie de secteur infanto-juvénile sur demande du Ministère. 321 équipes de soignants en ont découlé, couvrant la totalité du territoire français.

Il est connu pour avoir rédigé la classification française des maladies mentales de l’enfant et de l’adolescent[5],[6].

Il s'est insurgé contre les directives 2012 de la HAS sur l'autisme[7].

DistinctionsModifier

  • Croix du combattant volontaire au titre de la Résistance[8].
  • Officier de la Légion d’honneur[8].

ŒuvresModifier

  • La Cure en institution, Éditeur : EME Éditions Sociales Françaises (ESF), Collection : La vie de l'enfant, 1993, (ISBN 2710102811)
  • Les pathologies limites de l'enfance, PUF, Coll. Le fil rouge, 1979, 176 p. (ISBN 978-2-13-043280-7)

PostéritéModifier

  • Un centre de psychiatrie infantile à Angers porte son nom[9].
  • Une unité (hôpital de jour) porte son nom au sein de la Fondation Vallée.

RéférencesModifier

  1. « https://www.psycho-clinique.org/articles/psyc/pdf/2013/01/psyc201335p102.pdf »
  2. « Roger Mises » Société Psychanalytique de Paris », sur www.spp.asso.fr (consulté le 13 juin 2017)
  3. Entretien avec Mises
  4. « Historique », Fondation Vallée,‎ (lire en ligne, consulté le 13 juin 2017)
  5. Roger Misès: Classification Française des Troubles Mentaux de l'Enfant et de l Adolescent, Éditeur : Ehesp (ISBN 2810900825)
  6. Jean Garrabé, Bernard Golse, Roger Misès Pour en finir avec le carcan du DSM, Éditeur : Erès, Collection : ERASME, 2011, (ISBN 2749215846)
  7. « https://psychiatrie-francaise.com/wp-content/uploads/2016/01/LLPF-N%C2%B0-205-F%C3%A9vrier-2012.pdf »
  8. a et b Nicole Garret-Gloanec, « Roger Misès nous a quittés le 23 juillet 2012, il était né le 13 avril 1924 à Paris », L'information psychiatrique, vol. me 88, no 9,‎ , p. 771–772 (ISSN 0020-0204, lire en ligne, consulté le 13 juin 2017)
  9. « Un nouveau centre de psychiatrie infantile », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juin 2017)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier