Ouvrir le menu principal

Roger Le Déaut, né à Camors le et mort à Chevilly le , est un prêtre de la Congrégation du Saint-Esprit qui a été un professeur de langue et de littérature araméenne et targoumique à l’Institut biblique pontifical à Rome[1],[2].

Sommaire

Principales publicationsModifier

  • Targoum du Pentateuque / traduction des deux recensions palestiniennes complètes avec introduction, parallèles, notes et index (en collaboration avec J. Robert), Sources chrétiennes 245, 256, 261, 271, 282; Cerf, Paris, 1978-81
  • Targoum des Chroniques (Cod. Vat. Urb. Ebr. 1). I. Introduction et traduction. II. Texte et glossaire (en collaboration avec J. Robert), Analecta Biblica 51A/B, Pontificio Istituto Biblico 1971
  • Liturgie juive et Nouveau Testament: Le témoignage des versions araméennes, Scripta Pontificii Instituti Biblici 115, Pontificio Istituto Biblico, Roma, 1965 (trad. Anglaise, The Message of the New Testament and the Aramaic Bible (Targum), Subsidia Biblica 5, Biblical Institute Press, Roma 1982
  • Introduction à la littérature targoumique, Pontificio Istituto Biblico, Roma 1966
  • Le Judaïsme, in Dictionnaire de spiritualité, vol. VIII, p. 1847-1522.
  • La Nuit pascale; essay sur la signification de la Paque juive à partir du Targum d'Exode XII, 42. Pontificio Istituto Biblico, Roma 1963.

BibliographieModifier

  • Claude Tassin, « Au service de la Parole, l’œuvre de Roger Le Déaut (1923-2000) », in Ph. Levillain, Ph. Boutry, Y.-M. Fradet (dir.), 150 ans au cœur de Rome : Le Séminaire Français, 1853-2003, collection « mémoire d’Églises », Paris, Karthala, 2004, p. 343-358.

Notes et référencesModifier

  1. Fiche auteur Cerf
  2. Liturgie juive et Nouveau Testament, Roger Le Déaut, 1965

Liens externesModifier