Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Les études bibliques sont l'étude académique de la Bible judéo-chrétienne et des textes correspondants.

Pour le Christianisme, la Bible comprend traditionnellement l'Ancien Testament et le Nouveau Testament, qui sont quelquefois appelés les Saintes Écritures.

Le Judaïsme reconnaît comme Écriture la Bible hébraïque, aussi connue sous le nom de Tanakh, qui est un acronyme pour les noms en hébreu de ses divisions : Torah (Loi), Nevi'im (Prophètes) et Ketouvim (écrits). D'autres textes sont souvent étudiés par les érudits bibliques : les apocryphes juifs, les pseudépigraphes juifs, les apocryphes chrétiens, les nombreuses sortes de littérature pré-Nicéenne du Christianisme primitif, et la littérature primitive juive.

Les études bibliques se composent principalement de l'exégèse et de l'herméneutique.

Sommaire

Exégèse et herméneutiqueModifier

On a donc deux branches principales dans les études bibliques :

  • l'exégèse s'attache à l'étude des sources : origines, authenticité, traductions successives, etc.
  • l'herméneutique s'attache à l'interprétation des sources : quels sens faut-il attribuer aux textes ?

Principes de l'interprétation biblique (herméneutique)Modifier

L'idée principale est qu'un texte ne peut être interprété seulement selon son sens premier ou sens littéral. D'autres sens existent le plus souvent, appelés sens spirituels.

Interprétation en plusieurs sensModifier

Article détaillé : Quatre sens de l'Écriture.

Beaucoup de principes de base de l'interprétation biblique comportent certaines similitudes entre le judaïsme et le christianisme. Le christianisme a en effet emprunté au judaïsme la méthode d'interprétation des textes selon quatre sens.

Ces sens selon le judaïsme sont : peshat (littéral), remez, drash, sod.

Dans le christianisme, les quatre sens ne sont pas exactement les mêmes que dans le judaïsme, parce que le christianisme cherche à faire le lien entre le Premier Testament et le Nouveau Testament, ce qui est fait à travers le sens allégorique.

Voir aussiModifier