Rodrigo Garcia (homme politique)

politicien brésilien
Rodrigo Garcia
Secretário Estadual da Habitação de São Paulo, Rodrigo Garcia em 2017 (cropped).jpg
Fonctions
Governor of São Paulo
-
Député
55e législature du Congrès national du Brésil (en)
São Paulo (d)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (48 ans)
TanabiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint
Luciana Garcia (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Partis politiques
Site web


Rodrigo Garcia, né le à Tanabi[1] est un avocat, homme d'affaires et homme politique brésilien, affilié au Parti social-démocrate brésilien (PSDB)[2].

BiographieModifier

Il est député d'État élu pour trois législatures consécutives, entre 1999 et 2011 et président de l'Assemblée législative de São Paulo du au .

De 2008 à 2010, il est secrétaire municipal pour la modernisation, la gestion et la débureaucratisation de la mairie de São Paulo[1]. En avril 2010, il retrouve son siège à l'Assemblée législative pour poursuivre son travail de député d'État pour le Démocrates[3]. Il est vice-président national des Démocrates et secrétaire général du parti dans l'État de São Paulo[1].

Lors des Élections parlementaires brésiliennes de 2010 (pt), il est élu député fédéral pour la circonscription de São Paulo. En mai 2011, il est nommé par le gouverneur de l'État de São Paulo, Geraldo Alckmin, au poste de secrétaire d'État au développement social[1]. Le , il prend les fonctions de secrétaire au développement économique, à la science et à la technologie, qui devient ensuite secrétaire au développement de l'État de São Paulo. Le , il retrouve son siège à la Chambre[1].

Lors des élections de 2014 pour la 55e législature (2015-2019), Rodrigo se place en cinquième positions des candidats dans l'État de São Paulo, obtenant 336 151 voix[4]. Puis, le , il quitte son siège pour occuper le poste de secrétaire d'État au Logement dans le nouveau gouvernement de Geraldo Alckmin[1]. A voté en faveur de la destitution de Dilma Rousseff[5].

Aux élections de 2018, il se présente comme candidat au poste de vice-gouverneur au côté de João Doria. Les deux hommes sont élus au second tour et prennent leurs fonctions le [6].

En tant que secrétaire du gouvernement, Rodrigo Garcia coordonne toutes les actions stratégiques de l'État : vaccins, concessions, investissements publics, partenariats public-privé et tous les grands programmes de gestion des autres secrétariats.[7],[8]

En 2021, Rodrigo Garcia quitte les rangs des Démocrates, où il est resté vingt-sept ans, pour rejoindre le PSDB[9].

Le , il est investi gouverneur de l'État de São Paulo, après la démission de João Doria[10]. Candidat à sa succession, Garcia est largement battu au premier tour de l'élection du , ce qui met fin à vingt-huit ans de pouvoir du PSDB à la tête de l'État[11]. Il décide de soutenir au second tour le 30 octobre Tarcísio de Freitas à l'élection gouvernorale et Jair Bolsonaro à la présidentielle[12], auquel il offre son appui « inconditionnel »[13].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f (pt-BR) « Biografia do(a) Deputado(a) Federal RODRIGO GARCIA », sur Portal da Câmara dos Deputados (consulté le )
  2. « Fin de la phase d'urgence, São Paulo repasse en phase rouge », sur lepetitjournal.com (consulté le )
  3. (pt-BR) « Deputado Estadual », sur www.al.sp.gov.br (consulté le )
  4. (pt-BR) « Veja quem são os deputados mais votados em São Paulo », sur Exame, (consulté le )
  5. (pt-BR) « Veja como deputados votaram no impeachment de Dilma, na PEC 241, na reforma trabalhista e na denúncia contra Temer », sur G1 (consulté le )
  6. (pt) « Doria é eleito governador do estado de São Paulo », sur pleno.news (consulté le )
  7. (en-GB) « São Paulo Line 15-Silver extension project underway », sur International Railway Journal, (consulté le )
  8. (en-US) « Startups in SP will receive R$ 25 million in partnership between FAPESP and Sebrae | Entrepreneurship | EarnGurus », (consulté le )
  9. Nihel Béranger, « União Brasil officialise son soutien à Rodrigo Garcia pour le poste de gouverneur du SP », sur Confluence News, (consulté le )
  10. (pt) « Rodrigo Garcia toma posse como governador de SP », sur g1.globo.com,
  11. (pt) Rodrigo Rodrigues, « Com derrota de Rodrigo Garcia nas urnas, PSDB deixa de governar São Paulo em 2023, após 28 anos e 6 governadores diferentes », sur g1.globo.com,
  12. (pt) « Derrotado em São Paulo, Rodrigo Garcia anuncia apoio a Bolsonaro e Tarcísio no segundo turno », sur g1.globo.com,
  13. « Présidentielle au Brésil : grandes manœuvres et derniers ralliements avant le second tour », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externesModifier