Robin Aubert

acteur, réalisateur et scénariste canadien

Robin Aubert (né le à Ham-Nord, Québec, Canada[1],[2]) est un acteur, réalisateur, scénariste et poète québécois.

Robin Aubert
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

BiographieModifier

Robin Aubert est le premier des cinq enfants de Jacques Aubert, homme d'affaires de Ham-Nord[1], connu notamment comme président cofondateur et ex-directeur de Junex[3].

Au secondaire, à la polyvalente Le Boisé de Victoriaville, il entre sur scène, aux côtés de Daniel Grenier et Francis Cloutier, formant ensemble (le [2]) le groupe d'humoristes Les Chick'n Swell, qui se produit durant quelques années. Puis, ses comparses s'inscrivent à l'école nationale de l'humour, tandis que lui, sans objection paternelle[1], étudie en théâtre à Sainte-Thérèse.

Il joue dans deux séries télévisées diffusées en 1995, dans deux films sortis en 1996, et devient l'alter ego du cinéaste André Forcier dans le long métrage La comtesse de Bâton Rouge, puis termine grand vainqueur de la Course destination monde (1997-1998)[1], organisée par la télévision de la SRC, … et tient le rôle principal du petit caïd en prison dans la série télévisée Temps dur (en 2004)… puis se fait scénariste-réalisateur de trois longs métrages, sortis entre 2005 et 2010, tout en continuant à assumer des rôles dans des séries télévisées, entre autres.

Le , mis au défi par l'animateur Guy A. Lepage, il a baissé son pantalon et montré ses fesses devant près de deux millions de téléspectateurs lors de la populaire émission Tout le monde en parle sur les ondes de Radio-Canada. Il est juré du Grand Prix de la science-fiction et du fantastique québécois en 2007.

À la fin de l'année 2011, il fait paraître un recueil de poésie, Entre la ville et l'écorce, aux éditions L'Oie de Cravan de Montréal. Le recueil reçoit un bon accueil critique [référence nécessaire].

En 2016 il produit, réalise et joue dans le film Tuktuq[4] qui ne sortira sur les écrans qu'en 2017. Film qui imagine les motivations d'un gouvernement libéral du Québec à vouloir développer l'exploitation des ressources minérales dans le Nunavik, qui fait référence au plan Nord du gouvernement Charest en 2012.

CarrièreModifier

Comme réalisateurModifier

Longs métragesModifier

Courts métragesModifier

  • 1999 : M comme Maudit Criss
  • 1999 : Suzie
  • 2000 : Les Frères Morel
  • 2000 : Lila
  • 2002 : Cadillac clown
  • 2007 : Ken Dyden à prix rétro
  • 2012 : Tout va mieux
  • 2012 : La mort de John Kordic

Comme scénaristeModifier

Comme producteurModifier

  • 2016 : Tuktuq : Le cameraman d'émissions communautaires i

Comme acteurModifier

CinémaModifier

Série téléviséeModifier

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

  • Film de l'année pour Les Affamés (2018)

NominationsModifier

PoésieModifier

  • Entre la ville et l'écorce, Oie de Cravan, [5].
  • El beso del amor, Oie de Cravan, [6].

ThéâtreModifier

  • Le chant de meu, Somme toute, [7].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Nathalie Petrowski, « Robin Aubert: cris et chuchotements », La Presse (moncinema.cyberpresse.ca), (consulté le 25 septembre 2010).
  2. a et b Yanick Poisson, « Une magie créative puisée aux Chick'n Swell », La Tribune (Sherbrooke), (consulté le 18 octobre 2010).
  3. « Conseil d’administration », Junex (consulté le 12 février 2012) : « Jacques Aubert a été président et chef de la direction de Junex de la création de la compagnie en 1999 jusqu’en mai 2006 où il a quitté son poste au sein de la direction de l’entreprise tout en conservant ses fonctions de président du conseil d’administration. Dans les deux années précédant la création de Junex, il avait été membre de la haute-direction puis président de SOQUIP, une Société d'état du gouvernement du Québec active principalement dans le stockage de gaz naturel. Entre 1976 et 1994, M. Aubert a été membre de la haute-direction de groupe Cascades, notamment à titre de vice-président et secrétaire corporatif. Il a alors été directement impliqué dans l'inscription en Bourse et dans la croissance de cette compagnie active dans les pâtes et papiers. […] »
  4. « Tuktuq - K-Films Amérique », sur K-Films Amérique (consulté le 28 mars 2017)
  5. Robin Aubert, Entre la ville et l'écorce : poèmes et photos, Montréal, Québec, Oie de Cravan, , 121 p. (ISBN 978-2-922399-67-7)
  6. Robin Aubert, El beso del amor, Montréal, Québec, Oie Cravan, , 140 p. (ISBN 978-2-922399-91-2)
  7. Robin Aubert, Le chant de meu, Montréal, Québec, Somme toute, , 136 p. (ISBN 978-2-924283-76-9)

Liens externesModifier