Robert J. Wickenden

peintre et imprimeur britannique

Robert John Wickenden, né le à Rochester et mort le à Brooklyn, est un peintre, lithographe, poète et essayiste britannique[1].

Robert J. Wickenden
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
BrooklynVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

BiographieModifier

Cet artiste né en Angleterre a séjourné en France[2], au Canada ainsi qu'aux États-Unis[3]. Il arrive aux États-Unis à l'âge de 13 ans et sa famille s'installe à Toledo (Ohio). Il déménage à Detroit (Michigan) vers 1879.

De 1880 à 1882, il étudie à New York et enseigne le dessin à Detroit[3]. Wickenden séjourne en France à plusieurs reprises entre 1883 et 1900. Il va habiter dans différentes villes dont Auvers-sur-Oise, Paris et Neuilly-sur-Seine. Son admiration pour l'École de Barbizon se retrouve dans certaines de ses œuvres. En , c'est à l'Académie Colarossi qu'il étudie pour ensuite s'inscrire en à l' École nationale supérieure des beaux-arts de Paris et étudier auprès d'Ernest Hébert et de Luc-Olivier Merson. Il publie en 1894 des études sur Jean-François Millet et Charles-François Daubigny, parues dans The Century Magazine. Il devient membre de la Société des artistes lithographes français.

Il a rédigé un poème pour sa mère publié en 1894 et qui s'intitule : Poems of Nature and Sentiment. En 1900, il s'installe à Montréal avec sa famille. Son atelier montréalais est situé dans l'ancien édifice du YMCA. L'artiste organise le [4] et le [5], des ventes publiques de sa collection personnelle à New York dans son atelier.

ExpositionsModifier

ŒuvresModifier

 
James E. Scripps

La Femme au panier[9], entre 1900 et 1930, Ancienne collection Musée national des beaux-arts du Québec, oeuvre détruite dans l'incendie de la résidence du Lieutenant-gouverneur, Bois de Coulonges,

Bûcheron canadien, 1900, Musée national des beaux-arts du Québec[10]

Summer Afternoon, Rideau River, 1922, Musée des beaux-arts du Canada[11]

Musées et collections publiquesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Robert J. Wickenden », sur Concordia University, (consulté le )
  2. Guilpin, Christian, 1941- ... et Impr. Réverbère), Robert J. Wickenden, 1861-1931, peintre et lithographe dans les Vallées à Auvers-sur-Oise, Jouy-le-Moutier, ILV éd, impr. 2013, 87 p. (ISBN 978-2-35209-688-7 et 235209688X, OCLC 858225883, lire en ligne)
  3. a et b Gustavison, Susan J. (Susan Joan), 1945-, Robert J. Wickenden, 1861-1931, and the late nineteenth-century print revival, National Library of Canada, (ISBN 0-315-51387-X, OCLC 23046517, lire en ligne), p. 14
  4. Paintings, drawings, engravings and etchings, the property of the well-known painter Robert J. Wickenden, collected during many years of artistic life in France, and mainly representative of famous artists of the nineteenth century. Part I., s.n., (lire en ligne)
  5. Studio effects collected during many years'artistic life in France and America by the well-known painter Robert J. Wickenden. Part II, rugs, curios, antiques, engravings, etchings, paintings, pastels, and Japanese prints, s.n., (lire en ligne)
  6. « Base de données des Salons », sur Musée d'Orsay - Salons, (consulté le )
  7. Catalogue of an exhibition of paintings, aquarelles, drawings, lithographs and etchings by Robert J. Wickenden : Frederick Keppel and Co, New York, 1894, (lire en ligne)
  8. « Exhibition of paintings by R.J. Wickenden, in the Red Room at the Chateau Frontenac, Quebec : from Tuesday, June the 6th, 1905 to continue one week. », sur WorldCat, (consulté le )
  9. « La Femme au panier | BAnQ numérique », sur numerique.banq.qc.ca (consulté le )
  10. « Bûcheron canadien | Collection Musée national des beaux-arts du Québec », sur collections.mnbaq.org (consulté le )
  11. a et b « Summer Afternoon, Rideau River | Collection Musée des beaux-arts du Canada », sur beaux-arts.ca (consulté le )
  12. (en) « Robert J. Wickenden | Collections Detroit Institute of Arts », sur dia.org (consulté le )
  13. « Artefacts Canada », sur Patrimoine canadien - Artefacts Canada, (consulté le )
  14. « Joséphine-Delphine Roy : une femme d’exception immortalisée par Wickenden », sur Musée de la civilisation - Blogue, (consulté le )
  15. « MNBAQ - Collections - Robert J. Wickenden », sur collections.mnbaq.org, (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :