Robert Bornecque

professeur d'université, historien et écrivain français

Robert Bornecque, né le à Valence (Drôme)[1], est un professeur d'université docteur d'État ès-lettres en histoire, historien et écrivain français.

Robert Bornecque
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Professeur d'université (d)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (94 ans)
ValenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université de Grenoble (d)
Université Paris-SorbonneVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Directeur de thèse
Distinction
Prix Biguet ()Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Issu d'une lignée de militaires de carrière, il suit sa scolarité secondaire dans diverses régions, et la termine durant la Seconde guerre mondiale au lycée Champollion de Grenoble, ville à laquelle il restera désormais attaché[2]. Il sert dans les chasseurs alpins, où il atteindra le grade de capitaine dans le cadre de réserve[3].

Spécialiste de l'histoire de l'art, principalement roman et classique, de l'architecture militaire, en particulier alpine, mais aussi de Vauban et de ses successeurs, il met à profit ses compétences aussi bien dans l'enseignement secondaire puis universitaire que dans la publication d'ouvrages et la vulgarisation auprès du public.

Formation et début de carrièreModifier

En , il obtient son diplôme d'études supérieures d'histoire à l'université de Grenoble, après la réalisation d'un mémoire sur l'abbaye de Saint-Barnard de Romans[4].

Agrégé d'histoire en à l'âge de 23 ans[5], il est durant plusieurs années professeur d'histoire et géographie au lycée Champollion de Grenoble[6]. Dans le cadre de ses cours, il initie notamment ses élèves à l'architecture des monuments antiques et historiques.

Carrière universitaireModifier

En il est maître-assistant à l'Unité d'enseignement et de recherche (U.E.R.) d'histoire de l'art de l'université Pierre Mendès-France de Grenoble. Il enseigne l’histoire de l’art classique (XVIe – XVIIIe siècle)[7].

En il soutient, sous la direction de Jacques Thuillier, futur professeur au Collège de France, une thèse de doctorat d'État en histoire à l'université Paris IV-Sorbonne, intitulée Vauban et ses successeurs dans les places fortes des Alpes et du Jura (XVIIe & XVIIIe siècles) (4 volumes, 2 299 pages)[8]. Vauban et ses successeurs (le marquis de Montalembert, Haxo, Séré de Rivières, les constructeurs de la ligne Maginot) sont les personnages principaux de cet ouvrage, qui sera reproduit et publié en en deux volumes totalisant 1 380 pages, sous le titre L'architecture militaire dans les Alpes et le Jura (XVIIe & XVIIIe siècles)[9],[10],[11],[3].

C'est dans ces domaines qu'il continue ses recherches au cours de sa carrière.

Arrivé à l'âge de la retraite, il reçoit le titre de professeur émérite d'histoire de l'art, et poursuit une certaine activité universitaire. Il dirige ainsi une thèse soutenue en à l'Université Pierre Mendès-France sur l'iconographie religieuse au lendemain du concile de Trente[12]. Et il fait diverses communications et publications dans des revues savantes ou "grand public".

Autres activitésModifier

Il est président de à puis président d'honneur de l'association "Comité de sauvegarde du Vieux Grenoble" devenue ultérieurement "Patrimoine et développement du Grand Grenoble" [13].

En liaison avec les Conseils généraux concernés et la Fondation pour l'action culturelle internationale en montagne (Facim), déclarée d'utilité publique, il participe à la mise en place en en Savoie des "Chemins du baroque", itinéraires de tourisme culturel en Maurienne, Tarentaise, Beaufortain et Val d'Arly[14],[15].

Il s'occupe aussi du patrimoine architectural de la région Rhône-Alpes, de la formation des guides-conférenciers de l'Isère, la Savoie, la Haute-Savoie et les Hautes-Alpes[14].

Il anime lui-même des visites et des voyages culturels, en France et en Italie, notamment sur l'art roman[15], et fait des conférences : c'est ainsi qu'il participe au colloque de la Conférence nationale des académies des sciences, lettres et arts, sous l'égide de l'Institut de France, en y présentant sa communication Vauban et l'unité française[16].

Œuvre (sélection)Modifier

Il publie des ouvrages et des articles en rapport avec ses connaissances universitaires et son expérience sur le terrain, généralement dans une optique de vulgarisation. Il illustre de ses propres dessins certains de ses livres.

Remarque : les ouvrages ci-après portant la mention "Vauban – UNESCO" sont référencés par le centre de ressources du réseau Vauban, créé en , qui fédère les 12 sites fortifiés par Vauban inscrits sur la liste du patrimoine mondial par l'UNESCO[17].

  • Dauphiné, [18].
Le journal Le Monde dans son édition du en donne une critique élogieuse[7] :
« Synthèse à la fois historique et géographique, le Dauphiné de Robert Bornecque aborde successivement le passé, le présent et l'avenir d'une région française particulièrement active. [...] L'auteur, maître-assistant à l'U.E.R. d'histoire des arts de l'université de Grenoble, passe tout en revue, explique, commente et n'omet rien dans un inventaire pourtant considérable [...] ».
De même que la revue Études de , sous la signature de P. Frison[19] :
« Ce qui est remarquable dans un tel album, c'est la manière dont l'auteur a su utiliser la géologie, la géographie, l'histoire, la prospective même pour faire découvrir le mouvement d'un pays habité par des hommes, s'imposant à eux et pourtant modelé par eux et évoluant avec eux. [...] Le style est plein d'aisance et de poésie ».
Cet ouvrage lui vaut le Prix littéraire du tourisme décerné par l'Association française des journalistes et écrivains du tourisme (A.F.J.E.T.)[20].
  • Grenoble et sa couronne, [21].
Une critique paraît dans Études d' sous la signature de P. Haubtmann : « ouvrage [...] remarquable tant par le texte que par les illustrations, sous la signature d'un historien, Robert Bornecque »[22].
  • Vauban et ses successeurs dans les places fortes des Alpes et du Jura (XVIIe & XVIIIe siècles), [8].
Il s'agit de la thèse de doctorat d'État en histoire de Robert Bornecque présentée à la section "Carrière universitaire" ci-dessus.
Cet ouvrage est reproduit et publié en en deux tomes sous le titre :
  • L'architecture militaire dans les Alpes et le Jura (XVIIe & XVIIIe siècles) ("Vauban – UNESCO")[9],[10].
  • Les Alpes, . La jaquette en précise le contenu : "Les Alpes franco-italiennes". En effet les 2 versants sont pris en compte sous divers aspects. Il peut être classé dans la catégorie "beau-livre avec texte"[23].
Cet ouvrage reçoit le Prix de l'Alpe [24].
Il est également couronné par le Prix Biguet de littérature décerné par l'Académie française.
  • Histoire de Valence et de sa région : Die - Crest, [25].
  • Dauphiné : Drôme, Hautes-Alpes, Isère, [26].
  • La France de Vauban, ("Vauban – UNESCO")[27].
Ce livre a été primé par la Société de géographie de Paris[20],[3].
  • Briançon, [28].
  • Chefs-d'œuvre du génie humain : les grandes réalisations techniques à travers les âges, [29].
  • Grenoble vue du ciel, [30].
  • Vauban et les Alpes, ("Vauban – UNESCO")[31].
  • Les fortifications des Alpes : de Vauban à Maginot, ("Vauban – UNESCO")[32].
  • Le Dauphiné vu du ciel, [33].
  • Pierres fortes de Savoie, [34].
  • Les Alpes vues du ciel, [35].
  • L'art roman en Dauphiné et Savoie, [36].
  • Initiation à l'architecture française. Tome I, De l'époque gallo-romaine à l'art gothique, [37].
  • Initiation à l'architecture française. Tome II (XVIe-XIXe), [38].
  • Briançon : sentinelle des Alpes, ("Vauban – UNESCO")[39].
  • La route des fortifications dans les Alpes, ("Vauban – UNESCO")[40].
  • Lacs alpins vus du ciel, [41].
  • Mont-Dauphin : place forte de Vauban, ("Vauban – UNESCO")[42].
  • Citadelles d'altitude, [43].
  • Initiation à l'architecture française : de l'époque gallo-romaine à l'Art Nouveau, [44].
  • Le Saint Eynard en quelques lignes[45].
Aspects médiévaux de la fortification classique en montagne, .
Les fortifications de la bastille de Grenoble, XVe-XIXe siècles, .
L'évolution des ponts-levis du XVIe au XIXe siècle, .
Vauban et le Dauphiné, esquisse pour un portrait, .
Les fortifications de Grenoble au XVIIIe siècle: réalités et projets, .
Les forts de Briançon au XVIIIe siècle, .
Le général d’Arçon et les places du Dauphiné (1791-1792), .
Bayard: un grand serviteur de la France et de ses rois, . Le site italien de l'"Associazione culturale Zivido" publie en ligne cette communication in-extenso[47].
Grenoble, il y a cent cinquante ans : Le plan en relief du Musée des Invalides, .
Allocution du président de l’Académie delphinale [R. Bornecque] à l’occasion du bicentenaire de la naissance de Stendhal, .
La couronne des forts de Grenoble, .
La place de Verdun à Grenoble et son cadre architectural, .
Il y a trois cents ans : Vauban en Dauphiné (septembre-), .
La façade du palais du parlement de Grenoble, essai de chronologie, .
L’odyssée des protestants de Sisteron en , .
Les Alpes : un obstacle à défendre. La fortification des Alpes (XVIIe-XVIIIe s.), .
Mille ans d’art en Dauphiné, .
Berlioz écrivain, .
Orientations sur la Bastille de Grenoble, .
Histoire rapide du musée de Grenoble, .
Un chantier acrobatique au XVIIIe siècle. Le pont d’Asfeld à Briançon, .
Un patrimoine en voie de disparition : les granges du Haut Bréda, [48].
La méridienne de Grenoble, .
La petite boîte du colporteur, .

Distinctions et récompensesModifier

RéférencesModifier

  1. Archives départementales de la Dröme – Valence – Archives communales, « Tables décennales d'état-civil 1923-1932 : Actes de naissances », sur archives.ladrome.fr (consulté le 9 juillet 2021), p. 12.
  2. Robert Bornecque, « Souvenirs du lycée Champollion : évènements de la fin 1943 à Grenoble », Patrimoine et développement, Grenoble « Lettre d'information », no 25,‎ , p. 3-5 (lire en ligne [PDF], consulté le 10 juillet 2020).
  3. a b et c Robert Bornecque, Bruno Berthier et Pascal Lemaître, Pierres fortes de Savoie, Montmélian, Fontaine de Siloë, Montmélian, , 255 p. (ISBN 2-84206-179-9 et 9782842061791, OCLC 799261765, notice BnF no FRBNF38810692, présentation en ligne).
  4. Bornecque (Robert-Paul), « Étude sur l'abbaye de Saint-Barnard de Romans (D. Et. sup. Hist.). 13 avril 1948 », Revue d'histoire de l'Église de France, vol. 35, no 126,‎ , p. 326 (présentation en ligne).
  5. « Ressources numériques en histoire de l'éducation : Les agrégés de l'enseignement secondaire. Répertoire 1809-1960 », 1949. Histoire. Bornecque (Robert) [archive] (consulté le 10 juillet 2020).
  6. « Photo des professeurs du Lycée Champollion 1955-1956 », Voir 1er commentaire, sur copainsdavant.linternaute.com (consulté le 10 juillet 2020).
  7. a et b « Le Dauphiné d'hier et celui de demain », Le Monde,‎ (ISSN 0395-2037, lire en ligne, consulté le 10 juillet 2020).
  8. a et b Robert Bornecque et Jacques Thuillier (dir.), universite Paris IV-Sorbonne, Vauban et ses successeurs dans les places fortes des Alpes et du Jura (XVIIe & XVIIIe siècles) (Thèse de doctorat d'État), , 2299 p. (OCLC 490284479, SUDOC 040861805).
  9. a et b Robert Bornecque et Jacques Thuillier (dir.), universite Paris IV-Sorbonne, L'architecture militaire dans les Alpes et le Jura (XVIIe & XVIIIe siècles) [« Vauban et ses successeurs dans les places fortes des Alpes et du Jura (XVIIe & XVIIIe siècles) »], t. 1 (Thèse de doctorat d'État), Service de Reproduction des Thèses Université de Lille III, (1re éd. 1976), 487 p. (OCLC 630810893, notice BnF no FRBNF36073296).
  10. a et b Robert Bornecque et Jacques Thuillier (dir.), universite Paris IV-Sorbonne, L'architecture militaire dans les Alpes et le Jura (XVIIe & XVIIIe siècles) [« Vauban et ses successeurs dans les places fortes des Alpes et du Jura (XVIIe & XVIIIe siècles) »], t. 2 (Thèse de doctorat d'État), Service de Reproduction des Theses Université de Lille III, (1re éd. 1976), 893 p. (OCLC 630809175, notice BnF no FRBNF36073296).
  11. Robert Bornecque, Université Paris-Sorbonne, « L'architecture militaire dans les Alpes et le Jura (XVIIe & XVIIIe siècles) : Reproduction de Thèse de doctorat Lettres Paris 4 1976 - 1982 » (Thèse de doctorat d'État), sur ulysse.univ-lorraine.fr, Nancy – Lettres et sciences humaines - BU (consulté le 10 juillet 2020).
  12. Christian Collin et Robert Bornecque (dir.), Université Pierre Mendès-France (Grenoble), « Comment l'iconographie religieuse a su transposer, en province, les préceptes énoncés au lendemain du concile de Trente par la Contre-Réforme [...] » (Thèse de doctorat (histoire)), (consulté le 10 juillet 2020).
  13. Patrimoine et développement du Grand Grenoble, « Notre association - Gouvernance », sur patrimoine-grenoble.fr, (consulté le 10 juillet 2020).
  14. a et b Robert Bornecque et François Dardelet, « Les Alpes vues du ciel : À propos des auteurs », sur www.decitre.fr (consulté le 10 juillet 2020).
  15. a et b Robert Bornecque, Fondation Facim, « Les fortifications des Alpes : À propos de l'auteur », sur fondation-facim.fr (consulté le 10 juillet 2020).
  16. Robert Bornecque, de l'Académie delphinale, Conférence nationale des académies des sciences, lettres et arts 2007 (colloque), « Vauban et l'unité française », Akademos, Fondation Simone et Cino Del Duca, 10 rue Alfred de Vigny 75008 Paris « La nation française », no 27,‎ , p. 197-205 (ISSN 1261-8144, OCLC 758475012, lire en ligne, consulté le 10 juillet 2020).
  17. Réseau Vauban - Les fortifications de Vauban patrimoine mondial de l'UNESCO, « Références bibliographiques : Centre de ressources pour la gestion du patrimoine fortifié », Liste d'ouvrages publiés par Robert Bornecque, sur www.sites-vauban.org (consulté le 10 juillet 2020).
  18. Robert Bornecque, Dauphiné, Arthaud, , 147 p. (OCLC 906055537, notice BnF no FRBNF35318410).
  19. P. Frison, « Robert Bornecque : Le Dauphiné », Revue Études, Paris,‎ (e-ISSN 0014-1941, OCLC 909781918, lire en ligne, consulté le 10 juillet 2020).
  20. a b c d et e Unithèque (Bibliothèque cantonale et universitaire - Lausanne), Notice sur Robert Bornecque, Lausanne (consulté le 10 juillet 2020).
  21. Robert Bornecque (légendes trilingues (fr, en, de)), Grenoble et sa couronne, Grenoble, Arthaud, , 73 p. (ISBN 2-7003-0018-1, OCLC 1121715, notice BnF no FRBNF35172136).
  22. P. Haubtmann, « Robert Bornecque : Grenoble et sa couronne », Revue Études, Paris,‎ (e-ISSN 0014-1941, OCLC 909781918, lire en ligne, consulté le 10 juillet 2020).
  23. Robert Bornecque, Les Alpes, Paris, Arthaud, , 305 p. (ISBN 2-7003-0270-2 et 9782700302707, OCLC 461788243, notice BnF no FRBNF34638113).
  24. a b et c « Société des écrivains dauphinois » (consulté le 9 juillet 2020).
  25. Robert Bornecque, Histoire de Valence et de sa région : Die - Crest, Horvath, Roanne, , 157 p. (ISBN 2-7171-0157-8, OCLC 406677761).
  26. Robert Bornecque et al., Dauphiné : Drôme, Hautes-Alpes, Isère, C. Bonneton, , 399 p. (ISBN 2-86253-031-X, OCLC 1029584935, notice BnF no FRBNF34715664).
  27. Robert Bornecque, La France de Vauban, Paris, Arthaud, Paris, , 103 p. (ISBN 2-7003-0417-9 et 9782700304176, OCLC 924904334, notice BnF no FRBNF34756188).
  28. Robert Bornecque, Briançon, Ville de Briançon, , 53 p. (OCLC 461755685, notice BnF no FRBNF34880726).
  29. Robert Bornecque, Chefs-d'oeuvre du génie humain : les grandes réalisations techniques à travers les âges, Paris, Reader's digest, , 320 p. (ISBN 2-7098-0195-7 et 9782709801959, OCLC 465731139, notice BnF no FRBNF34900383).
  30. Robert Bornecque et François Dardelet (préf. Roger Frison-Roche, photogr. F. et L. Dardelet), Grenoble vue du ciel, Grenoble, F. Dardelet, , 92 p. (ISBN 2-9506066-0-1 et 9782950606600, OCLC 84293213, notice BnF no FRBNF35483801).
  31. Robert Bornecque, Vauban et les Alpes, Association des amis de la maison Vauban, , 109 p. (ISBN 2-904576-15-0, OCLC 464254880, notice BnF no FRBNF40602441).
  32. Robert Bornecque, Les fortifications des Alpes : de Vauban à Maginot, Grenoble/Veurey, Le Dauphiné, coll. « Les patrimoines », , 51 p. (ISBN 2-911739-06-X, 2-911739-09-4 et 9782911739064, OCLC 406036844, notice BnF no FRBNF36984220, présentation en ligne).
  33. Robert Bornecque et François Dardelet (photogr. F. et L. Dardelet, Légendes bilingues (fr, en)), Le Dauphiné vu du ciel, Grenoble, Studio Dardelet, (ISBN 2-9506066-0-1 et 9782950606600, OCLC 819203771).
  34. Robert Bornecque et Bruno Berthier, Pascal Lemaître, Pierres fortes de Savoie, Montmélian, Fontaine de Siloë, Montmélian, , 255 p. (ISBN 2-84206-179-9 et 9782842061791, OCLC 799261765, notice BnF no FRBNF38810692, présentation en ligne).
  35. Robert Bornecque et François Dardelet (photogr. F. Dardelet, Légendes bilingues (fr, en)), Les Alpes vues du ciel, Studio Dardelet, (ISBN 2-9506066-5-2 et 9782950606655, OCLC 1009403445).
  36. Robert Bornecque, L'art roman en Dauphiné et Savoie, Grenoble/Veurey, Le Dauphiné, coll. « Les patrimoines », , 50 p. (ISBN 2-911739-31-0 et 9782911739316, OCLC 80911416, notice BnF no FRBNF38824871).
  37. Robert Bornecque (ill. R. Bornecque), Initiation à l'architecture française : Tome I, De l'époque gallo-romaine à l'art gothique, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, , 108 p. (ISBN 2-7061-1114-3 et 9782706111143, OCLC 491408142, notice BnF no FRBNF39029216).
  38. Robert Bornecque (ill. R. Bornecque), Initiation à l'architecture française : Tome II (XVIe-XIXe), Presses universitaires de Grenoble, , 99 p. (ISBN 2-7061-1154-2 et 9782706111549, OCLC 491623931, notice BnF no FRBNF39117164).
  39. Robert Bornecque, Briançon : sentinelle des Alpes, Veurey/Grenoble, Le Dauphiné, coll. « Les patrimoines », , 51 p. (ISBN 2-916272-03-8 et 9782916272030, OCLC 470557194, notice BnF no FRBNF40193887).
  40. Robert Bornecque et Nicolas Faucherre, expert candidature Vauban - UNESCO, La route des fortifications dans les Alpes, Éd. du huitième jour, coll. « Les étoiles de Vauban », , 151 p. (ISBN 2-914119-47-X et 9782914119474, OCLC 470388709, notice BnF no FRBNF40170933, présentation en ligne).
  41. Robert Bornecque et François Dardelet (photogr. F. Dardelet, Légendes bilingues (fr, en)), Lacs alpins vus du ciel, Studio Dardelet, (ISBN 2-9506066-8-7 et 9782950606686, OCLC 421692227).
  42. Robert Bornecque, Mont-Dauphin : place forte de Vauban, Paris, Centre des monuments nationaux. Éd. du Patrim., , 54 p. (ISBN 978-2-85822-934-5 et 2-85822-934-1, OCLC 266990579, notice BnF no FRBNF41048854).
  43. Robert Bornecque, Citadelles d'altitude, Glénat, Grenoble, , 95 p. (ISBN 978-2-7234-6011-8 et 2-7234-6011-8, OCLC 170906627).
  44. Robert Bornecque, Initiation à l'architecture française : de l'époque gallo-romaine à l'Art Nouveau, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, , 250 p. (ISBN 978-2-7061-1814-2 et 2-7061-1814-8, OCLC 862771544, notice BnF no FRBNF43665331, présentation en ligne).
  45. Robert Bornecque, « Le Saint Eynard en quelques lignes », sur fortsteynard.com (consulté le 27 avril 2021).
  46. Académie delphinale, « Index alphabétique des communications à partir de 1906 : Robert Bornecque » [PDF] (consulté le 10 juillet 2020), p. 8-9
  47. Robert Bornecque, « Bayard un grand serviteur de la France et de ses rois », sur aczivido.net, Historia, Associazione culturale Zivido, (consulté le 10 juillet 2020).
  48. Robert Bornecque, « Montagnes intimes : Requiem pour une vallée », L'Alpe, Glénat, no 43,‎ (lire en ligne, consulté le 10 juillet 2020).
  49. Académie delphinale, « Membres titulaires de l’Académie Delphinale depuis 1906, Fauteuil n°55 : Robert Bornecque » [PDF] (consulté le 10 juillet 2020), p. 7.
  50. Parmi les lauréats d'autres années, figurent notamment Samivel (1983), Pierre Péju (1998) Prix du Livre Inter 2003, René Desmaison (2005).
  51. Académie Française : Robert Bornecque lauréat du prix Biguet.

Liens externesModifier

Documentaire d'été - Vauban dans les Alpes à Briançon [Podcast], Michel Bichebois (auteur), Bernard Saxel (réalisateur), Robert Bornecque et al. (intervenants), dans Les nuits de France Culture sur France Culture (, 95 minutes) Consulté le .