Rivière Saint-Étienne (La Réunion)

fleuve de La Réunion

Rivière Saint-Étienne
(Bras Rouge, Bras de Cilaos, Grand Bras de Cilaos)
Illustration
Caractéristiques
Longueur 34,5 km [1]
Bassin 213 km2
Bassin collecteur Océan Indien
Nombre de Strahler 4
Régime pluvial océanique tropical avec moussons
Cours
Source sous le Gros Morne (3 019 m)
· Localisation Cilaos
· Altitude ≈ 2 900 m
· Coordonnées 21° 06′ 06″ S, 55° 27′ 45″ E
Embouchure Océan Indien
· Localisation entre Saint-Louis et Saint-Pierre
· Altitude m
· Coordonnées 21° 18′ 12″ S, 55° 24′ 13″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Bras de Benjoin, Petit Bras de Cialos, Bras de la Plaine
· Rive droite Bras de Saint-Paul
Pays traversés Drapeau de la France France
Département La Réunion
Régions traversées Cirque de Cilaos
Principales localités Saint-Louis, Saint-Pierre, Cilaos

Sources : SANDRE:406-0100, Géoportail

La rivière Saint-Étienne est un fleuve côtier de l'île de La Réunion.

GéographieModifier

Carte.

La rivière prend sa source à environ 2 900 mètres d'altitude[2] de plusieurs ravines situées sur le versant Sud du Gros Morne culminant à 3 019 mètres d'altitude, sur la commune de Cilaos, où elle porte le nom de Bras Rouge. À la confluence avec le Bras de Benjoin, elle prend le nom de Bras de Cilaos, puis de Grand Bras de Cilaos sur le territoire de la commune de l'Entre-Deux pour enfin adopter celui de rivière Saint-Étienne à la confluence avec le Bras de la Plaine à la limite communale entre Saint-Louis (au nord-ouest) et Saint-Pierre (au sud-est) avant de se jeter dans l'océan Indien. Le cours d'eau totalise 34,5 kilomètres de longueur[1].

Durant le cyclone Gamède le vers h 30, le poids d'une crue sur l'une des piles entraîne la destruction d'un des deux ponts de la route nationale 1 situé dans la partie aval de la rivière[3]. Essentiel pour la circulation routière sur l'île, un radier est mis en place afin de rétablir provisoirement la circulation dès le 2 mars suivant[4]. Ce radier sera détruit par deux cyclones (le Cyclone Felleng et le Cyclone Dumile) le puis le . Le nouveau pont est inauguré le .

AffluentsModifier

La rivière Saint-Étienne n'a pas d'affluent référencé au SANDRE[1]. Néanmoins Géoportail référence :

  • la ravine Pitsa (rg) sur la commune et le cirque de Cilaos
  • la ravine de Zitte (rg) sur la commune et le cirque de Cilaos qui conflue avant le bassin Fouquet
  • la ravine Ferrière (rg)
  • la ravine Patience (rd),
  • le bras de Saint-Paul (rd), avec un affluent :
    • le Bras Crochet avec trois affluents
      • la ravine Limon,
      • la ravine Gabriel,
      • la ravine la Vierge (rd),
  • le Petit Bras de Cilaos (rg), 8,3 km sur les deux communes de Ciloas (source), et Saint-Louis (confluence)[5]
  • le Bras de la Plaine, sur quatre communes

Le rang de Strahler est de quatre.

HydrologieModifier

La banque Hydro n'a pas de station de mesure sur la rivière Saint-Étienne. Par contre sur le Bras de la Plaine, trois stations ont fonctionné jusqu'en 2008 : 40611000, 40611001 et 40611002[6],[7],[8], ainsi qu'une autre station sur le bras de Cilaos[9].

La rivière Saint-Étienne traverse une seule zone hydrographique, le « Secteur ouest » (4051)[1].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

 

Les coordonnées de cet article :

Liens externesModifier

  • Ressource relative à la géographie  :