Ouvrir le menu principal
Rita Joe
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Whycocomagh, Nova Scotia (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
SydneyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Domaine
Distinction

Rita Joe (née Rita Bernard le 15 mars 1932 - décédée le 20 mars 2007) était une auteure, poétesse et chansonnière Mi'kmaq, souvent référée comme poète lauréat des Mi'kmaq.

Née à Whycocomagh, sur l'île du Cape Breton en Nouvelle-Écosse, elle est la plus jeune fille survivante de Joseph (Josie) Gould Bernard et de Annie (Googoo) Bernard. En 1942 elle devient orpheline. En 1954, elle épouse Frank Joe, avec qui elle aura huit enfants, et en adoptera deux autres.

En 1978 son premier livre, The poems of Rita Joe, est publié. De son vivant elle publiera six autres livres, dont, notamment, le livre autobiographique The song of Rita Joe, dans lequel elle relate certaines de ses expériences à au Pensionnat autochtone du Canada de Shubenacadie, un des nombreux Pensionnats autochtones existant au Canada à cette époque.

En 1989 elle est faite membre de l'Ordre du Canada. En 1992 elle devient membre du conseil privé du Canada de la reine - une des quelques personnes en ayant fait partie à ne pas avoir été politicien.

À la fin de sa vie, Joe souffrait de la maladie de Parkinson.

La pièce de théâtre de George Ryga The ecstasy of Rita Joe (traduite en français par Gratien Gélinas sous le titre Rita Joe) porte en grande partie sur elle.

Sommaire

ŒuvreModifier

  • Poems of Rita Joe (1978)
  • Song of Eskasoni (1988)
  • Lnu And Indians We're Called (1991,  (ISBN 0-921556-22-5))
  • Kelusultiek (1995)
  • Song of Rita Joe: Autobiography of a Mi'kmaq Poet (1996,  (ISBN 0-8032-7594-3))
  • The Mi'kmaq Anthology (1997)
  • We are the dreamers: recent and early poetry (1999,  (ISBN 978-1-895415-46-9))

En traductionModifier

Nous sommes les rêveurs, Éditions Mémoire d'encrier, Montréal (Qc), Canada, Août 2016

DistinctionsModifier

  • Membre de l'Ordre du Canada, 1989
  • Membre du conseil privé de la reine, 1992
  • Doctorat honoris causa en droit de l'Université Dalhousie, 1993
  • Doctorat honoris causa en lettres de l'Université Cape Breton College (désormais Université du Cape Breton), 1997
  • Prix national de réussite autochtone, 1997
  • Doctorat Honoris causa en lettres humaines de l'Université Mont Saint Vincent, 1998

Liens externesModifier