Rikissa Birgersdotter

reine de Norvège

Rikissa Birgersdotter de Suède connue également sous les noms de Rixa, Richeza, Richilda et Regitze, (née c. 1237 – morte après 1288), est une reine de Norvège, épouse du corégent Haakon Haakonson, elle devient ensuite princesse de Werle, comme épouse de Henri Ier de Mecklembourg-Werle-Güstrow.

Rikissa Birgersdotter
Titre de noblesse
Reine consort
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Père
Mère
Fratrie
Catherine Birgersdotter de Bjelbo (en)
Valdemar Birgersson
Gregers Birgersson (en)
Magnus III de Suède
Ingeborg Birgersdotter de Bjelbo (en)
Eric Birgersson (en)
Benedict (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Enfants
Rixa de Werle (en)
Sverre Magnus Haakonsson (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Origine et familleModifier

Rikissa Birgersdotter est l'une des enfants aînés issus du mariage de Birger Magnusson de Bjelbo, le futur riksjarl et régent de Suède, et de la princesse Ingeborg de Suède, sœur aînée et héritière du roi Erik XI de Suède. La parenté de Rikissa est historiquementt attestée contrairement à celle de ses sœurs cadettes putatives car elle porte le nom de sa grand-mère maternelle, Richardis de Danemark, renommée en Suède Rikissa l'épouse du roi Erik X de Suède – La coutume scandinave est de donner le noms des grand-mères aux filles de la famille, ainsi la fille première née est habituellement baptisée du nom de grand-mère maternelle dont elle devient l'homonyme.

En 1250, son oncle le roi Erik XI meurt sans héritier et son frère le jeune Valdemar Birgersson devient roi du droit de sa mère , et son père le jarl Birger devient son régent. L'objectif politique du Jarl Birger est de maintenir la paix entre les trois royaumes scandinaves et de renforcer le pouvoir et l'influence de sa propre famille. De ce fait ses propres enfants sont désormais considérés de facto comme des princes et des princesse suédois du droit de leur mère et même du fait des propres ancêtres de Birger.[1]

Unions et psotéritéModifier

En 1251, Rikissa épouse l'héritier du trône de Norvège, Håkon le Jeune (1232–1257), roi titulaire de Norvège et corégent de son père Haakon IV de Norvège. Haakon et Rikissa ont un fils Sverre, qui meurt jeune (1252–1261). Le roi Haakon pré décède son père d'une décennie, et c'est son frère cadet le futur Magnus VI de Norvège qui devient l'héritier présomptif.

En 1262, la reine douairière de Norvège épouse en secondes noces Henri Ier de Mecklembourg-Werle-Güstrow, (mort en 1291) et elle lui donne plusieurs enfants:

Notes et référencesModifier

  1. Professor Jan Svanberg in Furstebilder från Folkungatid (ISBN 91-85884-52-9)

SourceModifier