Renée Conan

personnalité politique française

Renée Conan
Fonctions
Députée européenne
Biographie
Nom de naissance Renée Lucienne Conan
Date de naissance
Lieu de naissance Lorient (Morbihan)
Date de décès (à 54 ans)
Lieu de décès Ploemeur (Morbihan)
Nationalité Française

Renée Conan, née le à Lorient (Morbihan) et morte le à Ploemeur[1] (Morbihan), est une femme politique écologiste française.

BiographieModifier

Fille d'un cafetier engagé dans les FFI pendant la Seconde guerre mondiale, Renée Conan est enseignante, militante féministe, militante anticolonialiste. Membre du PCF et de la CGT dans sa jeunesse avant de se dire anarchiste et libertaire à la suite d'une rencontre avec Dany Cohn-Bendit après mai 1968[2]. Elle découvre ensuite l'écologie et adhère aux Amis de la Terre dès le début des années 1970.

En 1980, Renée Conan et Annie Laurent vont à la rencontre des femmes qui se mobilisent dans la lutte antinucléaire de Plogoff. Elles publient un livre Femmes de Plogoff[3].

Elle fait partie des membres fondateurs de la Fédération écologiste de Bretagne en 1982 dont elle devient présidente. En 1984, elle est membre fondatrice des Verts[4].

Renée Conan se présente en tête de la liste d'union Verts-UDB à Lorient pour les élections municipales de 1989. Au premier tour, la liste qui porte le nom d'Oriant Écologie obtient 15,11% des suffrages et se maintient face à la liste de Jean-Yves Le Drian. Au second tour, la liste obtient 20,44% des voix (soit 5 sièges) et Renée Conan est ainsi élue conseillère municipale d'opposition[4].

Elle est 14e sur la liste des Verts aux élections européennes de 1989. La liste obtient 9 élus mais grâce à l'application du tourniquet pratiqué par les Verts (démission des élus à mi-mandat pour permettre au suivants de liste de siéger), elle devient membre du Parlement européen le [4]. Elle se spécialise sur les problèmes de pêche, d'agriculture et de développement rural.

Renée Conan est décédée subitement le des suites d'une intervention chirurgicale, à l'âge de cinquante-quatre ans à Lorient.

Détail des fonctions et des mandatsModifier

Mandat parlementaire

Mandat municipal

  • -  : Conseillère municipale de Lorient

Rue à son nomModifier

Depuis 2002, il existe une "rue Renée Conan" à Lorient dans quartier de Kerfichant[5].

Notes et référencesModifier

  1. État civil sur le fichier des personnes décédées en France depuis 1970
  2. Raymond Pronier et Vincent Jacques le Seigneur, Génération verte. Les écologistes en politique, Paris, Presses de la renaissance, , 336 p. (ISBN 9-782856-166239), p. 31-32
  3. Renée Conan et Annie Laurent, Femmes de Plogoff, La Digitale, (ISBN 978-2-903383-05-3)
  4. a b et c Tudi Kernalegenn, Histoire de l'écologie en Bretagne, Rennes, Goater, , 184 p. (ISBN 978-2-918647-38-6), p. 79-79
  5. Sophie Prévost, « Nom de rues. Où sont les femmes? », Le Télégramme,‎ (lire en ligne, consulté le 25 juin 2019)

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier