Reid, Murdoch & Co. Building

bâtiment à Chicago
Reid, Murdoch & Co. Building
Reid, Murdoch & Co. Building, Chicago.jpg
Le Reid, Murdoch & Co. Building
Présentation
Type
Bâtiment commercial
Destination initiale
Bureaux et manufacture (1914-1954)
Bureaux municipaux (1954-1998)
Destination actuelle
Style
Architecte
George C. Nimmons
Matériau
brique, terre cuite et acier
Construction
Hauteur
60 mètres
Propriétaire
Reid, Murdoch & Co.
(1914-1954)
Ville de Chicago
(1954-1998)
Friedman Properties
(depuis 1998)
Patrimonialité
Localisation
Pays
État
Commune
Adresse
325 North LaSalle Street
Coordonnées

Le Reid, Murdoch & Co. Building, aussi appelé Reid Murdoch Building (anciennement le City of Chicago Central Office Building), est un immeuble de bureaux de 7 étages situé dans le centre de Chicago, dans l'État de l'Illinois (États-Unis). Le bâtiment a été construit en 1914 par l'architecte George C. Nimmons et a été inscrit au Registre national des lieux historiques en 1975[1],[2]. Il a également été désigné comme Chicago Landmark par la ville de Chicago le 15 novembre 1976[3].

Ce bâtiment en brique rouge est situé au 325 North LaSalle Street, dans le quartier River North (dans le secteur de Near North Side), le long de la rivière Chicago entre LaSalle Street et Clark Street. Le bâtiment est la propriété de la société Friedman Properties et abrite le siège social d'Encyclopædia Britannica.

ArchitectureModifier

L'architecture du bâtiment est un exemple remarquable de l'École d'architecture de Chicago. Sa conception présente une façade en brique rouge avec des ornements décoratifs en terre cuite recouvrant un squelette en acier et en béton. D'une longueur de 93,88 mètres pour une largeur de 58,69 m, le bâtiment à la spécificité d'être doté d'une tour horloge qui s'élève à 60 m. Cette tour centrale offre un contrepoint fort à l'horizontalité générale de la structure, ce qui en fait l'un des bâtiments les plus emblématiques le long de la rivière Chicago.

À l'origine, le bâtiment était symétrique, avec 6 baies vitrées des deux côtés de la tour centrale. En 1926, une baie à l'extrémité ouest a été supprimée, ce qui a permis à la ville de Chicago d'élargir LaSalle Street.

L'immeuble compte sept étages de bureaux, avec des commerces de détail au premier étage, le tout couronné par la tour horloge à quatre côtés, caractéristique de l'édifice. La Chicago Riverwalk, une promenade piétonnière longeant la rivière Chicago sur ses deux rives, offre une vue panoramique pratique pour le public et un patio où les clients du restaurant River Roast peuvent profiter d'une expérience unique de restauration en plein air au bord de la rivière.

À l'instar de nombreux autres bâtiments situés dans le centre-ville de Chicago et en bordure de la rivière Chicago (tels que le Merchandise Mart, le Wrigley Building, la Tribune Tower etc…), le Reid Murdoch Building est illuminé chaque nuit grâce à un système de diodes électroluminescentes (LED)[4]. L'éclairage a été conçu pour accentuer la beauté de l'architecture du bâtiment sans en dominer la simplicité. Le système ColorReaches de Philips Color Kinetic illumine le bâtiment et met en valeur le design des piliers, tandis que le système ColorBlasts de la tour horloge change la couleur de la façade[4]. Toutes les lumières peuvent être programmées à distance depuis le bureau de la société RGB, située à près de 30 km de Chicago. Cela permet au Reid Murdoch de bénéficier d'une programmation optimale[4].

Le Merchandise Mart, plus grand bâtiment commercial du monde à son achèvement en 1930[5],[6], se situe non loin de là.

HistoireModifier

 
Le Historical marker le long de la rivière Chicago.

Le Reid, Murdoch & Co. Building a été conçu par George C. Nimmons pour Reid, Murdoch & Company, une compagnie de manufacture créée par Simon Somerville Reid et Thomas Murdoch, deux immigrants écossais[7]. Le bâtiment abritait les bureaux de la compagnie et l'usine dédiée à la fabrication et à la transformation de divers aliments : fromages, café, ketchup, sucre, poisson, pain et cornichons sur plusieurs étages. Le bâtiment comprenait même une cave où le tabac était roulé pour les cigares[8].

Il a été utilisé comme hôpital de fortune lorsque le 24 juillet 1915, le navire S.S. Eastland chavira avec 2 500 personnes à bord dans la rivière Chicago, alors qu'il était encore amarré au quai, 845 personnes perdirent la vie dans ce naufrage. La tragédie eut lieu sur la rive opposée, à l'angle de LaSalle Street et West Waker Drive, juste en face du bâtiment.

En 1930, la baie la plus à l'ouest est démolie, en raison de l'élargissement de LaSalle Street, et la façade perd sa symétrie. La ville a acquis le bâtiment au milieu des années 1950, où il a abrité le tribunal des délits routiers, le bureau du procureur de l'État de l'Illinois et d'autres bureaux de divers services municipaux jusqu'en 1998, lorsque Friedman Properties l'a acquis[9]. Friedman a minutieusement réhabilité le bâtiment, en restaurant et en préservant les éléments historiques, tout en le modernisant avec de nouvelles entrées, des ascenseurs, et en améliorant les systèmes électriques, mécaniques, de plomberie et de communication. Actuellement, il abrite les bureaux de la société privée Encyclopædia Britannica, Inc.

Galerie d'imagesModifier

RéférencesModifier

  1. « Reid Murdoch Building », sur Chicago: A National Register of Historic Places Travel Itinerary (consulté le )
  2. (en) « National Register Information System », sur le site du National Park Service, National Register of Historic Places,
  3. « Reid, Murdoch & Co. Building » [archive du ], sur Chicago Landmarks, City of Chicago Department of Planning and Development, Landmarks Division (consulté le )
  4. a b et c https://www.rgblights.com/reid-murdoch-building
  5. « Marchitecture », merchandisemart.com (consulté le )
  6. « Architects », merchandisemart.com (consulté le )
  7. madeinchicagomuseum.com Reid, Murdoch and Co., est. 1853
  8. « Reid Murdoch Building » [archive du ], sur thelocaltourist.com (consulté le )
  9. https://www.friedmanproperties.com/portfolio/reid-murdoch-building

Voir aussiModifier

Liens externesModifier