Rehoboth (Namibie)

ville de Namibie
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Rehoboth.

Rehoboth
Rehoboth Bird´s-eye view.jpg
Géographie
Pays
Région
Circonscription
Rehoboth Urban West Constituency (en)
Superficie
639 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
1 385 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Identifiants
Indicatif téléphonique
62Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation sur la carte de Namibie
voir sur la carte de Namibie
Red pog.svg
L'école du missionnaire Friedrich Heidmann, 1898
Timbres pour l'Afrique du Sud-Ouest Allemande cachet de la poste Rehoboth 1901

Rehoboth est une ville du centre de la Namibie, peuplée de 21 378 habitants (2005).

Situation géographique et composition ethniqueModifier

Elle est située sur de hauts plateaux à 90 kilomètres au sud de Windhoek, la capitale de la Namibie.

Rehoboth est divisée en sept quartiers.

La grande majorité de la population est constituée de Basters.

HistoireModifier

 
Rehoboth en 1908

À l'origine, la ville était située en territoire Nama.

En 1845, un missionnaire rhénan, Heinrich Kleinschmidt, baptisa l'endroit du nom de Rehoboth et y construisit une mission.

En 1864, les Namas abandonnèrent la région.

En 1870, les Basters immigrants de la colonie du Cap obtinrent de la conférence de paix de Okahandja le 23 septembre 1870 entre oorlams, namas et hereros, l'autorisation de s'établir à Rehoboth.

En peu de temps, ils devaient former la communauté des Basters de Rehoboth.

De 333 personnes en 1870, la population passa à 800 résidents en 1874 et 1500 en 1885.

Durant l'apartheid au XXe siècle, Rehoboth constitua une enclave pour les basters connue sous le nom de "Rehoboth Gebiet", transformée en bantoustan en 1979 sous le nom de Rehoboth.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • (de) Walter Moritz, Jonker Afrikaner und Missionar Kleinschmidt : zwischen Rehoboth und Otjimbingwe : Tagebuch, Briefe, Berichte, 1839-1864, W. Moritz, Wether, Westf., 2006, 124 p.
  • Jean-Luc Piermay, « Entre ville et communauté : Rehoboth (Namibie) ou le dilemme de l'ouverture et de l'identité », in Dominique Guillaud, M. Seysset et Annie Walter (dir.), Le voyage inachevé... à Joël Bonnemaison, ORSTOM, PRODIG, 1998, p. 393-400 (ISBN 2-7099-1424-7), [lire en ligne]

Liens externesModifier