Record de vitesse terrestre sur deux roues motorisées

liste d'un projet Wikimedia

Records de 1870 à 1909Modifier

Date Vitesse moyenne Deux-roues Conducteur Lieu Validation Moteur
Avril 1870 15,00 km/h   Michaux-Perreaux   Pierre Michaux   Paris-Saint-Germain vélo à vapeur
10 novembre 1885 12,00 km/h   Daimler   Paul Daimler Stuttgart
10 janvier 1894 40,00 km/h   Hildebrand und Wolfmüller   Hans Geisenhof Münich
1er juin 1896 64,00 km/h   Roper   Sylvester H. Roper Boston vélo à vapeur
26 août 1902 62,00 km/h   Pécourt   Miss Jolivet   Deauville ACF bicyclette à moteur (premier record d'une femme motorisée)
28 mars 1903 90,12 km/h   Indian   Carl Oscar Hedstrom Ormond Beach ACF V2
17 juin 1903 98,63 km/h   Clément V4   Léon Derny   Ostende V4
1903 103 km/h   Hercules-Curtiss V2   Glenn Curtiss Yonkers V2 de 1 000 cm3
21 octobre 1903 104,60 km/h   Griffon V2   Dominique Lamberjack   Dourdan ACF V2
28 janvier 1904 108,30 km/h   Hercules-Curtiss V2   Glenn Curtiss Ormond Beach ACF V2
3 octobre 1904 123,29 km/h   Peugeot V2   Vincenzo Lanfranchi   Dourdan ACF V2
16 juillet 1906 139,53 km/h   Peugeot V2   Giosuè Giuppone   Ostende V2
24 janvier 1907 219,45 km/h   Curtiss V8   Glenn Curtiss Ormond Beach ACF V8

*La vitesse officieuse de 128 km/h avec l'engin Peugeot fut aussi atteinte par Oscar Hedstrom lors de la tentative annuelle d'Indian pour battre des records de vitesse sur les plages de Daytona, en 1909[1].

Records depuis 1909Modifier

Date Vitesse moyenne Deux-roues Conducteur Lieu Validation Moteur
16 juin 1909 122,16 km/h   NLG   W. E. Cook Brooklands FIM[2]   944 cm3 Peugeot V2
20 juillet 1910 129,10 km/h   Matchless   Charlie Collier Brooklands FIM J.A.P. V2
6 juillet 1911 143,02 km/h   Indian   Jacob Jake De Rosier[3] Brooklands FIM 994 cm3 V2
19 août 1911 147,04 km/h   Matchless   Charlie Collier Brooklands FIM J.A.P. V2
2 mai 1914 150,40 km/h   Matchless   Sidney George Brooklands FIM J.A.P. V2
1915 177,00 km/h   Cyclone   ? États-Unis officieux V2
14 avril 1920 167,670 km/h   Indian   Ernest Walker Daytona FIM[4] 998 cm3
7 septembre 1923 171,350 km/h   Harley-Davidson   Freddie Dixon Boulogne-Billancourt FIM 988 cm3 V2 (à 8 ventilateurs)
6 novembre 1923 174,580 km/h   British Anzani   Claude Temple Brooklands FIM   996 cm3 V2 Anzani
27 avril 1924 182,590 km/h   Brough Superior SS100 (en)   Bert le Vack (en)   Arpajon[5] FIM 996 cm3 V2 J.A.P.
6 juillet 1924 191,590 km/h   Brough Superior SS100   Bert le Vack   Arpajon FIM 996 cm3 V2 J.A.P.
20 octobre 1924 204,547 km/h   Henderson De Luxe   Fred Ludlow San Bernardino officieux[6] Premier moteur à plus de 200 km/h
19 janvier 1926 212,435 km/h   Indian   Johnny Seymour Daytona Beach officieux[7] V2
5 septembre 1926 195,330 km/h   J.A.P.-OEC   Claude Temple   Arpajon FIM 996 cm3 V2 J.A.P.
25 août 1928 200,560 km/h   Zenith-J.A.P.   Owen M. Baldwin   Arpajon FIM[8] 996 cm3 V2 J.A.P.
septembre 1928 210,180 km/h   Brough Superior SS100   George Brough   Arpajon officieux[9] 996 cm3 V2 J.A.P.
25 août 1929 207,330 km/h   Brough Superior SS100   Bert le Vack   Arpajon FIM[10] 996 cm3 V2 J.A.P.
19 septembre 1929 216,750 km/h   BMW WR 750   Ernst Jakob Henne Munich FIM 735 cm3 BMW Boxer avec compresseur
31 août 1930 220,990 km/h   OEC-Temple   Joseph S. Wright   Arpajon FIM 998 cm3 J.A.P. V2 avec compresseur
20 septembre 1930 221,540 km/h   BMW WR 750   Ernst Jakob Henne Münich FIM 735 cm3 BMW Boxer avec compresseur
6 novembre 1930 242,590 km/h   Zenith-J.A.P.   Joseph S. Wright Cork FIM 998 cm3 J.A.P. V2 avec compresseur
3 novembre 1932 244,400 km/h   BMW WR 750   Ernst Jakob Henne Tát FIM 735 cm3 BMW Boxer avec compresseur
28 octobre 1934 246,069 km/h   BMW WR 750   Ernst Jakob Henne Gyón FIM 735 cm3 BMW Boxer avec compresseur
27 septembre 1935 254,046 km/h   BMW WR 750   Ernst Jakob Henne Francfort-sur-le-Main-Darmstadt (autoroute 5) FIM 735 cm3 BMW Boxer avec compresseur
12 octobre 1936 272,006 km/h   BMW 500 Kompressor   Ernst Jakob Henne Francfort-sur-le-Main-Darmstadt (autoroute 5) FIM 493 cm3 BMW Boxer avec arbre vertical et compresseur
19 avril 1937 273,244 km/h   Brough Superior SS100   Eric Fernihough (en) Gyón FIM machine carénée, avec 996 cm3 V2 J.A.P. et compresseur
21 octobre 1937 274,181 km/h   Gilera Rondine 500 4C (it)   Piero Taruffi Brescia officieux[11] 492 cm3 Gilera 4-cylindres avec compresseur, entièrement close
28 novembre 1937 279,503 km/h   BMW 500 Kompressor   Ernst Jakob Henne (7) Francfort-sur-le-Main-Darmstadt (autoroute 5) FIM 493 cm3 BMW Boxer avec arbre vertical et compresseur (record durant 13 ans)
12 avril 1951 290,322 km/h   NSU Delphin I   Wilhelm Herz (en) Ingolstadt FIM 500 cm3 NSU de 110 ch avec compresseur
2 juillet 1955 297,640 km/h   Vincent Black Lightning   Russel Wright Swannanoa (NZL) FIM 998 cm3, moto entièrement close
4 août 1956 338,092 km/h   NSU Delphin III   Wilhelm Herz Bonneville Salt Flats FIM 500 cm3 NSU avec compresseur
6 septembre 1956 345,043 km/h   Triumph Streamliner   Johnny Allen Bonneville Salt Flats officieux[12] 650 cm3 sans compresseur (Triumph)
9 septembre 1962 361,410 km/h   Dudek Triumph Streamliner   William A. Bill Johnson Bonneville Salt Flats FIM 667 cm3, moteur Triumph Bonneville
25 août 1966 395,280 km/h   Gyronaut X-1   Robert Leppan Bonneville Salt Flats FIM deux moteurs Triumph accouplés
17 septembre 1970 405,250 km/h    Big Red-Yamaha   Don Vesco (en) Bonneville Salt Flats FIM deux moteurs Yamaha de 350 cm3 accouplés
16 octobre 1970 427,180 km/h   Harley-Davidson Streamliner   Cal Rayborn (en) Bonneville Salt Flats FIM Harley-Davidson de 1 480 cm3
28 septembre 1975 487,515 km/h    Silver Bird   Don Vesco Bonneville Salt Flats FIM deux moteurs Yamaha de 700 cm3 accouplés
25 août 1978 505,905 km/h   Lightning Bolt   Don Vesco Bonneville Salt Flats FIM deux moteurs Kawasaki de 1 000 cm3 accouplés
28 août 1978 512,733 km/h   Lightning Bolt   Don Vesco Bonneville Salt Flats FIM deux moteurs Kawasaki de 1 000 cm3 accouplés (record durant près de 12 ans)
19 juillet 1990 518,327 km/h   Harley-Davidson   Dave Campos Bonneville Salt Flats FIM deux moteurs Harley-Davidson accouplés
3 septembre 2006 552,209 km/h    Top Oil Ack Attack   Rocky Robinson Bonneville Salt Flats FIM deux moteurs Suzuki accouplés, 2 600 cm3 au total
5 septembre 2006 564,693 km/h   BUB Lucky Seven   Chris Carr Bonneville Salt Flats FIM V4 de 3 000 cm3
26 septembre 2008 580,833 km/h   Top Oil Ack Attack   Rocky Robinson Bonneville Salt Flats FIM deux moteurs Suzuki accouplés, 2 600 cm3 au total
24 septembre 2009 591,528 km/h   BUB Lucky Seven   Chris Carr Bonneville Salt Flats FIM V4 de 3 000 cm3 et 500 ch
25 septembre 2010 605,698 km/h    Top Oil Ack Attack   Rocky Robinson Bonneville Salt Flats FIM deux moteurs Suzuki accouplés, 2 600 cm3 au total
Le NSU Baumm II de 1956.
Le NSU Delphin III de 1956.
Le Texas Ceegar Triumph Streamliner de 1956.
Le Big Red-Yamaha de 1970, au Barber Vintage Motorsports Museum.
Le Silver Bird streamliner sur le lac salé, en 1975.

Notes et référencesModifier

 
William A. Bill Johnson, recordman le sur Dudek Triumph Streamliner (Bonneville Salt Flats, durée 4 ans).
(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Liste der Geschwindigkeitsrekorde für Motorräder » (voir la liste des auteurs).
  1. Stephen Wright, American Motorcycle: A Chronological History, vol. 1, 1869-1914, cité dans l'article Quand la moto française se vendait à l'étranger (2), sur ZhumoristeNouveau, éd. Megden Pub. Co, janvier 2001 (ISBN 978-0960367627).
  2. Malgré un aller simple.
  3. Détecté en 1898 par Henri Fournier aux États-Unis, pour venir courir en France.
  4. Premier record aller-retour.
  5. Sur la partie rectiligne de la « route d'Orléans ».
  6. AMA reconnaissance.
  7. Un seul aller.
  8. Premier record officiel des 200 km/h.
  9. Moteur endommagé après un aller.
  10. Record mondial battu à plusieurs reprises ce jour-là : Joseph « Joe » S. Wright ouvre les hostilités avec 202,931 km/h, Bert le Vack le dépasse rapidement, puis Wright reprend son bien, et enfin le Vack obtient le record définitif.
  11. Amélioration insuffisante, inférieure à 0,05 seconde.
  12. Reconnaissance AMA.

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :