Reckya Madougou

femme politique béninoise

Reckya Madougou, née le , est une femme politique d’origine béninoise. Elle est deux fois ministre du gouvernement Boni Yayi, d'abord ministre de la Microfinance, de l'Emploi des jeunes et des femmes avant d'occuper le poste de ministre de la Justice. Elle est depuis avril 2016 conseillère spéciale du président togolais Faure Gnassingbé.

Reckya Madougou
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Porte-parole de gouvernement
-
Garde des Sceaux, ministre de la Justice (d)
Ministre chargée de la Microfinance, de l'Emploi, des Jeunes et des Femmes (d)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (46 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

FormationModifier

Titulaire d’un diplôme du troisième cycle de l’École des Hautes études internationales de Paris (HEI) en 2000, elle dispose aussi d'un diplôme d’ingénierie commerciale à l’Institut supérieur de gestion de Lille en 1998[1]. Outre cela, elle acquiert un diplôme de l'École nationale d’économie appliquée et de management au Bénin[2]. En 2018, elle obtient le parchemin à Harvard Kennedy School dans le programme « Driving Government performance »[3].

CarrièreModifier

Elle démarre sa carrière professionnelle en participant à l'élaboration du projet Nasuba telecom LC 2 International et avec Micro Edit Campaign aux États-Unis[1]. Elle a occupé des postes de cadre tels que Directrice commerciale et marketing pour deux groupes d'entreprises. Elle a exercé en tant qu'entrepreneur pour son cabinet d'études et de conseils stratégiques[4].

Militantisme associatifModifier

Reckya Madougou est connue internationalement pour avoir initié au Bénin la campagne « Touche pas à ma Constitution ». Des campagnes portant le même nom ont par la suite vu le jour au Sénégal, au Burkina Faso et au Cameroun. Ce militantisme est présent depuis la jeunesse de Recky Madougou. Elle s'est intéressée au scoutisme, puis elle s'est engagée dans la section béninoise de la Jeune Chambre internationale où elle a occupé le poste de vice-présidente du management[5].

Carrière politiqueModifier

Reckya Madougou est Garde des Sceaux et ancienne ministre[6]. Par la suite elle sera conseillère spéciale du Président togolais Faure Gnassingbé[7],[8]. Elle est également consultante internationale sur les questions de Finance inclusive et de développement et accompagne plusieurs pays africains dans la mise en place d’instruments spéciaux dédiés au financement de l’agriculture, à l’emploi des jeunes, à l’autonomisation des femmes et à l’inclusion financière[1]. En 2018, avec plusieurs figures intellectuelles, elle lance le Think & Do tank, Team RM (Team des Réflexions et Méthodes) qui a pour objectif la transformation structurelle de l’Afrique[9].

Au Togo elle accompagne pour le compte du Bureau International du Travail[10] le gouvernement dans le processus de conceptualisation et de création du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI). Elle conduit également le processus de formulation et de formalisation du Mécanisme Incitatif de Financement Agricole fondé sur le partage de risques (MIFA)[11] qui permet de minimiser les risques dans le secteur de l’agriculture pour y accroître le financement bancaire. Elle mène le processus de transformation du MIFA en société anonyme. En 2020, elle représente la Présidence de la République au sein du Conseil d’administration du MIFA SA. Elle prend part aux travaux de la task team présidentielle qui élabore le Plan National de Développement (PND) 2018-2022[12]. Au Congo, elle élabore la stratégie de création du Fonds d’Appui à la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes (FAPEJ)[13].

Reckya Madougou compte ainsi à son actif diverses initiatives à buts économiques et sociales. Ses groupes cibles sont les femmes, les jeunes, les entrepreneurs et les agriculteurs dans différents pays africains[13].

MédiatisationModifier

En , Forbes Afrique lui consacre un dossier intitulé « La pasionaria de l'économie inclusive »[1],[14]. Elle figure dans le classement du magazine panafricain Jeune Afrique, qui la place parmi les cinquante Africaines les plus influentes au monde[15],[16] et dans celui des cent personnalités africaines les plus influentes selon Afrique magazine[17].

Reconnaissances et distinctionsModifier

Elle a reçu plusieurs distinctions et reconnaissances nationales et internationales :

  • « Woman of Courage Award » décernée par le gouvernement américain en 2007 (département d’État)[18],[19] ;
  • prix du FIDA pour la promotion de l'entrepreneuriat des jeunes (2011)[4] ;
  • commandeur de l'ordre national du Bénin (2012)[18] ;
  • félicitations du PNUD en 2012 pour les programmes de micro crédits et les Business Promotion Centers[4] ;
  • commandeur de l'ordre national du Togo (2014)[20] ;
  • prix spécial pour la promotion de l'inclusion financière en Afrique, Congo (2015)[4] ;
  • nouveau Leader d'honneur décerné par la fondation suisse Crans Montana et nommée co-marraine de la promotion 2017 des nouveaux leaders du futur en avec Jacqueline Jessie Jackson (2017)[21],[4] ;
  • 2020 : prix spécial du Leadership de l’année 2020 délivré au musée des Civilisations noires de Dakar (MCN) lors de l’édition 2020 des Financial Afrik Awards[22].

PublicationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Naomi Donna, « Reckya Madougou : la militante de la finance inclusive », sur Forbes Afrique, (consulté le 18 octobre 2019).
  2. « Reckya Madougou, une femme sur tous les fronts », sur La Tribune (consulté le 14 janvier 2021)
  3. « Biographie », sur Reckya Madougou, (consulté le 14 janvier 2021)
  4. a b c d et e « Développement de l’Afrique : Reckya Madougou, l’avocate de l’économie inclusive », sur ECONOMISTE, (consulté le 14 janvier 2021)
  5. « Gros plan : 5 choses à savoir sur Reckya Madougou, la femme qui pense Afrique », sur Actu Togo, (consulté le 14 janvier 2021)
  6. « Présidentielle au Bénin : jusqu’à fin 2020, Reckya Madougou ne figurait pas sur les listes électorales – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 19 février 2021)
  7. « Biographie », sur Reckya Madougou, (consulté le 21 décembre 2020)
  8. « Togo : l’ex-ministre béninoise Reckya Madougou s’active pour Faure Gnassingbé – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 19 février 2021)
  9. (en-GB) Modupe Abidoye, « Team RM, UNTAPPED are seeking to connect African startups with Business Angels », sur TechEconomy.ng - The leading technology news website in Nigeria, (consulté le 14 janvier 2021)
  10. « Bureau International du Travail », sur www.ilo.org (consulté le 18 octobre 2019)
  11. « Faure Gnassingbé confie à Reckya Madougou la mue du MIFA », sur jeuneafriquebusinessplus.com (consulté le 18 octobre 2019)
  12. « Reckya Madougou : «Le Togo a engagé une démarche inclusive pour élaborer son programme de développement» », sur La Tribune (consulté le 18 octobre 2019)
  13. a et b admin, « Reckya Madougou:Une amazone au service du développement inclusif – Decideur » (consulté le 14 janvier 2021)
  14. « Afrique : Des finances au développement, Reckya Madougou publie un nouveau livre ce mois », sur Afrika Strategies, (consulté le 14 janvier 2021).
  15. Édouard Djogbénou, « Lancement de l'ouvrage Soignez les certitudes : l'invité de Madougou aux Africains », sur Bénin Web TV, (consulté le 14 janvier 2021).
  16. Alexis Azonwakin, « Reckya Madougou : bravoure et noblesse d’une tigresse conquérante », sur Matin libre, (consulté le 14 janvier 2021).
  17. Sylvestre Tchomakou, « Émancipation de la femme: Les conseils de Reckya Madougou à ses pairs africaines », sur L'Économiste, (consulté le 14 janvier 2021).
  18. a et b (en-US) angels, « Reckya Madougou », sur Rebranding Africa Forum, (consulté le 14 janvier 2021)
  19. « Reckya Madougou », sur Leaders Afrique, (consulté le 14 janvier 2021)
  20. togoactualite.com, « Togo : Reckya Madougou, la perle de Faure Gnassingbé », sur Togoactualite, (consulté le 14 janvier 2021)
  21. Benintoho, « Ces femmes qui ont marqué leur époque. », sur Bénintoho, (consulté le 9 janvier 2021)
  22. « Les 100 qui transforment l’Afrique: Reckya Madougou, Prix spécial du leadership », sur Matin Libre (consulté le 7 janvier 2021)
  23. a et b Rudy Casbi et Financial Afrik, « Afrique : Soignons nos certitudes collectivement ! », sur Financial Afrik, (consulté le 14 janvier 2021)
  24. « La Béninoise Reckya Madougou Lance Un Nouvel Ouvrage », sur doingbuzz.com, 2020-09-16gmt11:06:08+00:00 (consulté le 14 janvier 2021)
  25. Madougou, Reckya., Mon combat pour la parole : les défis d'une mobilisation citoyenne pour la promotion de la gouvernance démocratique, L'Harmattan, (ISBN 978-2-296-07511-5 et 2-296-07511-8, OCLC 310392946, lire en ligne)

Liens externesModifier