Rafael Leonardo Callejas

Rafael Leonardo Callejas
Illustration.
Fonctions
Président de la République du Honduras

(4 ans)
Prédécesseur José Azcona del Hoyo
Successeur Carlos Roberto Reina
Biographie
Nom de naissance Rafael Leonardo Callejas Romero
Date de naissance
Lieu de naissance Tegucigalpa (Honduras)
Date de décès (à 76 ans)
Lieu de décès Atlanta (États-Unis)
Nationalité hondurienne
Parti politique Parti national du Honduras
Conjoint Norma Gaborit
Diplômé de Mississippi

Rafael Leonardo Callejas
Présidents de la République du Honduras

Rafael Leonardo Callejas (né le à Tegucigalpa et mort le à Atlanta) est un homme d'État hondurien. Il est président de la République du au .

Il doit renoncer à son projet de réduction des effectifs de l'armée en raison de la menace de coup d’État militaire[1].

BiographieModifier

Callejas est né le à Tegucigalpa au Honduras. Il a étudié l'économie agricole à l'Université d'État du Mississippi, devenant un expert des questions financières et économiques liées à l'agronomie. À l'Université d'État du Mississippi, Callejas a obtenu un baccalauréat ès sciences en 1965 et une maîtrise ès sciences en 1966. Toujours en 1966, le département d'économie agricole de l'Université d'État du Mississippi a publié la thèse de Callejas intitulée Hog Production Opportunities in Mississippi. En 1990, Callejas a été nommé ancien élève de l'année de l'Université d'État du Mississippi et a été invité avec le vice-président américain Dan Quayle à prononcer le discours d'ouverture de l'université

Il meurt le à Atlanta aux États-Unis, à l'âge de 76 ans[2].

RéférencesModifier

  1. Maurice Lemoine, Les enfants cachés du général Pinochet. Précis de coups d'Etats modernes et autres tentatives de destabilisation, Don Quichotte, , p. 438
  2. (es) « Muere el expresidente de Honduras, Rafael Leonardo Callejas », sur latribuna.hn,

Liens externesModifier