Parti libéral du Honduras

parti politique

Parti libéral du Honduras
(es) Partido Liberal de Honduras
Image illustrative de l’article Parti libéral du Honduras
Logotype officiel.
Présentation
Président Yani Rosenthal
Fondation
Siège Tegucigalpa, Drapeau du Honduras Honduras
Positionnement Centre droit
Idéologie Libéralisme économique
Conservatisme sociétal
Affiliation internationale Internationale libérale
COPPPAL
Couleurs Rouge
Site web https://partidoliberal.hn
Représentation
Députés
22  /  128
Parlement centraméricain
2  /  20

Le Parti libéral du Honduras (Partido Liberal de Honduras) est un parti politique hondurien fondé en 1891. Il est membre de l'Internationale libérale et de la COPPPAL. Il est l'un des deux principaux partis politiques historiques qui accède au pouvoir en alternance avec le Parti national du Honduras au fil des ans.

Drapeau du Parti libéral du Honduras.

C'est un parti conservateur pour les questions de société, favorable à la pénalisation de l’avortement[1]. Il promeut également le libéralisme économique. Bien qu'il soit situé plus à gauche sur l'échiquier politique que son homologue national, plusieurs des politiques du parti soutiennent des idées habituellement associées à la droite[2].

L'influence du parti s'effondre après le coup d’État de 2009, que les dirigeants libéraux soutiennent, bien qu'il soit dirigé contre le président Manuel Zelaya, pourtant lui aussi membre du parti[3]. À partir de 2013, le parti devient la troisième plus grande force politique du pays, dépassé par le parti Liberté et Refondation de l'ex-président Zelaya[4].

PersonnalitésModifier

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. (es) « Aborto en Honduras seguirá siendo un crimen », Diario La Prensa,‎ (lire en ligne)
  2. (es) Sergio Fernando Bahr, « Honduras: el bipartidismo y el péndulo | Nueva Sociedad », sur Nueva Sociedad | Democracia y política en América Latina, (consulté le )
  3. « Au Honduras, le coup d’État permanent », sur www.medelu.org,
  4. (es) Arturo Wallace, « 10 años del golpe de Estado en Honduras: qué ha cambiado en el país (y qué no) a una década de la salida forzada del presidente Manuel Zelaya », sur BBC News Mundo, (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier