Ouvrir le menu principal

Résolution 164 du Conseil de sécurité des Nations unies

résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies
Conseil de sécurité des Nations unies
Résolution 164
Caractéristiques
Date 22 juillet 1961
Séance no  962
Code S/4882 (Document)
Vote Pour : 10
Abs. : 0
Contre : 0
Sujet Plainte de la Tunisie
Résultat Adoptée

Membres permanents

Membres non-permanents

La Résolution 164 est une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies adoptée le , dans sa 962e séance, concernant la situation en Tunisie. Elle appelle à un cessez-le-feu immédiat et au retour de toutes les forces armées à leurs positions initiales.

Une majorité d'États membres demande une session extraordinaire de l'Assemblée générale qui a lieu entre le 21 et 25 août afin de discuter de la situation[1].

Contexte historiqueModifier

Article détaillé : Crise de Bizerte.

Le , le port de Bizerte est attaqué par la marine et l'armée de l'air françaises, la France ayant prétendu par là protéger des installations et à assurer la liberté de communication sur le site[1].

Deux jours avant cette résolution, la Tunisie avait appelé à une réunion d'urgence du Conseil de sécurité pour examiner sa plainte contre ce qu'elle perçoit comme des actes d'agression par la France contre sa souveraineté et sa sécurité.

TexteModifier

« Le Conseil de sécurité,

Considérant la gravité de la situation en Tunisie,

En attendant la fin des débats sur la question à son ordre du jour,

  1. Demande un cessez-le-feu immédiat et le retour de toutes les forces armées à leurs positions initiales ;
  1. Décide de poursuivre les débats.

Adoptée à la 962e séance par 10 voix contre zéro[2]. »

La France, bien que présente, n'a pas participé au vote[2].

RéférencesModifier

  1. a et b Karen Wellens et T.M.C. Asser Instituut, Resolutions and statements of the United Nations Security Council (1946-1989): a thematic guide, Leyde, Brill, (ISBN 978-0-7923-0796-9), p. 39
  2. a et b [PDF] Résolution 164 sur le site des Nations unies

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier