Résolution 163 du Conseil de sécurité des Nations unies

résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies
Conseil de sécurité
des Nations unies

Résolution 163
Caractéristiques
Date 9 juin 1961
Séance no  956
Code S/4835 (Document)
Vote Pour : 9
Abs. : 2
Contre : 0
Sujet question relative de l'Angola
Résultat Adoptée

Membres permanents

Membres non permanents

La Résolution 163 est une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies adoptée le , dans sa 956e séance, après la résolution 1603 de l'Assemblée générale déclarant l'Angola un territoire non-autonome, le Conseil a réaffirmé que la résolution appelant le Portugal à agir en conformité avec les termes. Le Conseil a appelé les Portugais à s'abstenir de mesures répressives et d'étendre toutes facilités au Sous-Comité sur la situation en Angola, nommé aux termes de la résolution de l'Assemblée générale, ainsi qu'en exprimant l'espoir qu'une solution pacifique serait trouvée et demandé que la conclusion du Sous-Comité soit reporté au Conseil et à l'Assemblée générale dès que possible.

Un certain nombre d'États membres a exprimé sa préoccupation sur la situation des droits de l'homme en Angola, y compris le refus du droit à l'autodétermination, les massacres et la répression armée du peuple angolais [1]. Les représentants du Portugal, de l'Inde, du Ghana, du Congo (Léopoldville), du Congo (Brazzaville), du Nigeria, du Mali, de l'Éthiopie et du Maroc ont été invités à participer aux réunions.

VoteModifier

La résolution a été adoptée par 9 voix.
La France et le Royaume-Uni se sont abstenus.

Contexte historiqueModifier

TexteModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. Karen Wellens et T.M.C. Asser Instituut, Resolutions and statements of the United Nations Security Council (1946-1989) : a thematic guide, BRILL, , 691 p. (ISBN 978-0-7923-0796-9, lire en ligne), p. 58.