Queyu

langue birmo-qianguique

Queyu
Pays Chine
Région Sichuan
Nombre de locuteurs 7 000 (en 1999)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 qvy
IETF qvy

Le queyu (chinois simplifié : 却域语 ; pinyin : quèyù yǔ) est une langue tibéto-birmane parlée en Chine, dans l'Ouest du Sichuan, par environ 7 000 Queyu.

Classification interneModifier

Le queyu appartient au groupe des langues qianguiques à l'intérieur de la famille des langues tibéto-birmanes[1].

PhonologieModifier

Les tableaux présentent les phonèmes vocaliques[2] et consonantiques[3] de la variété de queyu parlée dans le xian de Xinlong, situé dans la préfecture de Ganzi.

VoyellesModifier

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i]
y [y]
ɯ [ɯ]
u [u]
Moyenne e [e] ə [ə] o [o]
Ouverte ɛ [ɛ] a [a] ɔ [ɔ]

ConsonnesModifier

Bilabiales Alvéolaires Postalv. Rétrofl. Dorsales
Centrales Latérales Palatales Vélaires Uvulaires
Occlusives Sourde p [p] t [t] k [k] q [q]
Aspirées ph [pʰ] th [tʰ] kh [kʰ] qh [qʰ]
Sonore b [b] d [d] g [ɡ] ɢ [ɢ]
Fricatives sourdes s [s] ɫ [ɫ] ɕ [ɕ] ʂ [ʂ] ʃ [ ʃ ] x [ x] ɢ [ɢ]
Sonore v [v] z [z] ɮ [ɮ] ʑ [ʑ] ʒ [ ʒ] ɣ [ɣ] ʁ [ʁ]
Affriquées Sourdes ts [t͡s] [t͡ɕ] [t͡ʂ] [ t͡ʃ ]
Aspirées tsh [t͡sʰ] tɕh [t͡ɕʰ] tʂh [t͡ʂʰ] tʃh [ t͡ʃʰ]
Sonores dz [d͡z] [d͡ʑ] [d͡ʐ] [ d͡ʒ]
Liquides r [r] l [l]
Nasales Simples m [m] n [n] ɳ [ɳ] ŋ [ŋ]
Dévoisées [] [] ɳ̥ [ɳ̥] ŋ̥ [ŋ̥]
Semi-voyelles w [w] j [ j]

TonsModifier

Le queyu est une langue tonale qui possède quatre tons différents dont les valeurs sont 55, 13, 31, 33[2],[4].

ŋe⁵⁵ argent (métal)
ʒi¹³ eau, rivière
ndie¹³sa⁵⁵ro³¹ combien
mu⁵⁵qha³³ arc-en-ciel
tʂi¹³ptɕe⁵⁵ coude
kha⁵⁵rdʑa⁵⁵qo⁵⁵rʒi¹³ spacieux, commode
bʒi¹³ʁdə⁵⁵mə³³ carré, rectangulaire

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Fiche langue[qvy]dans la base de données linguistique Ethnologue.
  2. a et b Huang 1992, p. 643.
  3. Huang, 1992, p. 642.
  4. Exemples tirés de Huang 1992, pp. 4, 16, 18, 36, 320, 326, 330.

SourcesModifier

  • (zh) Huang Bufan (Éditeur) et Xu Shouchun, Chen Jiaying, Wan Huiyin, 1992, A Tibeto-Burman Lexicon, Pékin, Presses de l'Université Centrale des Minorités (ISBN 7-81001-347-5)

Liens externesModifier