Ouvrir le menu principal

Malakoff - Saint-Donatien
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Ville Nantes
Démographie
Population 31 609 hab. (2011)
Densité 6 322 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 13′ 25″ nord, 1° 32′ 10″ ouest
Superficie 500 ha = 5 km2
Transport
Gare Gare de Nantes
Tramway ligne   1  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Malakoff - Saint-Donatien

Géolocalisation sur la carte : Nantes

Voir sur la carte administrative de Nantes
City locator 14.svg
Malakoff - Saint-Donatien

Le quartier Malakoff - Saint-Donatien est un des onze quartiers de Nantes, en France.

DescriptionModifier

Carte du quartier Malakoff - Saint-Donatien

Ce quartier est délimité[1] :

DénominationModifier

Le micro-quartier de Malakoff, le plus au sud de ce quartier, doit son nom au quai homonyme, dont la dénomination évoque la bataille de Malakoff en 1855. « Saint-Donatien » est un des deux vocables de la basilique Saint-Donatien-et-Saint-Rogatien, situé dans la partie septentrionale du quartier, qui est vouée à Donatien de Nantes et à son frère Rogatien, les deux premiers martyrs chrétiens de la ville.

Les micro-quartiersModifier

Selon l'Insee, il est constitué de 10 micro-quartiers[2].

AgenêtsModifier

Constitué autour de la rue des Agenets, où a été construit en 1956 le premier groupe d'immeubles nantais sous l'appellation HLM[3].

Caserne MellinetModifier

Du nom d'une caserne d'artillerie créée sur l'emplacement du domaine de l'Éperonnière, auparavant occupé par le pensionnat des Ursulines[3]. La partie au sud de la rue de la Mitrie est la caserne Richemont.

D'ici 2030, l'ancienne « caserne Mellinet » qui s'étend sur une superficie de 13,5 hectares doit laisser la place à un nouveau quartier qui comptera environ 1 700 logements. Certains bâtiments pittoresques représentatifs de l'architecture militaire seront conservés, comme l'infirmerie et les anciennes écuries[4].

CoudrayModifier

Du nom d'un ancien château, dont témoigne le nom de la rue du Coudray[3].

Coulmiers-Jardin des PlantesModifier

Doit son nom à la rue de Coulmiers et au jardin des Plantes, le quartier abrite également le cimetière La Bouteillerie et l'ancienne manufacture des tabacs[3].

DalbyModifier

Ce micro-quartier se constitue autour du boulevard Ernest-Dalby dont l'extrémité nord longe le parc de la Noë Mitrie. Cette artère marquait la limite ouest de l'ancienne commune de Doulon.

MalakoffModifier

Quartier HLM Malakoff, récemment rénové et transformé sous le cadre de l'opération « Malakoff Pré-Gauchet » (ou « nouveau Malakoff »). Il contient la petite Amazonie au Nord [3].

Richebourg-Saint-ClémentModifier

Noms de deux anciens faubourgs, portés par la rue de Richebourg et église Saint-Clément, on trouve dans ce quartier le lycée Georges-Clemenceau et le musée des beaux-arts[3].

Saint-DonatienModifier

Il est marqué par la présence de la basilique Saint-Donatien-et-Saint-Rogatien, à côte de laquelle se trouve la chapelle Saint-Étienne, ainsi que le lycée Eugène-Livet[3].

Toutes-AidesModifier

Du nom de l'église Notre-Dame-de-Toutes-Aides, il abrite l'hôpital Bellier[3] et le siège social de la SEMITAN qui se trouve à proximité. Il constitue une partie occidentale l'ancienne commune de Doulon, à l'ouest du boulevard de Doulon et de la place Gabriel-Trarieux (la partie à l'est de ces deux voies publiques dépendant du quartier Doulon - Bottière). Cette commune ayant été réuni à la ville de Nantes en 1908.

Vieux-MalakoffModifier

Ce micro-quartier s'étend depuis le long du quai homonyme avec la gare de Nantes et le stade Marcel-Saupin[3].

Waldeck-SullyModifier

Autour de la place Waldeck-Rousseau et la rue Sully[3].

DémographieModifier

La cité Malakoff au sud est plus dense que le quartier Saint-Donatien au nord. Ce clivage a été atténué par l'opération immobilière autour de la Zac Sully, proche du centre-ville. La partie sud du quartier (Malakoff/Pré Gauchet) a fait l'objet d'un vaste projet d'urbanisme[2].

En 2008, avec 31 635 habitants soit 11,7 % de la population nantaise cette année-là, le quartier était le troisième plus peuplé de la ville. Sa pyramide des âges était quasiment la même que celle de la ville entière. Cependant les moins de 50 ans, et en particulier ceux de la classe d'âge 15-24 ans, était légèrement sur-représentée. La moitié de la population avait moins de 30 ans[2].

L'habitat du quartier est très hétérogène, et de ce fait intègre toutes les catégories de population, même si par micro-quartier la répartition est moins homogène. Cette dilution explique que le taux de chômage, la composition sociale et la répartition entre actifs et inactifs du quartier ne se distinguent pas de ceux de Nantes dans sa globalité[2].

AdministrationModifier

Le quartier compte actuellement une mairie annexe située no 5 boulevard de Berlin dans le quartier de Malakoff[5].

RéférencesModifier

  1. Voir plan du quartier page 8 et 9 du guide animation sociale et culturelle Malakoff - Saint-Donatien
  2. a b c et d [PDF] « Malakoff - Saint-Donatien », Insee, (consulté le 29 juin 2013).
  3. a b c d e f g h i et j [PDF] « Les curiosité du quartier Saint-Donatien / Malakoff », archives municipales de Nantes, (consulté le 29 juin 2013).
  4. Nantes achète la caserne pour construire des logements sur site de la ville de Nantes.
  5. Mairie annexe Malakoff sur le site de la ville de Nantes

Voir aussiModifier