Qalatga Darband

Qalatga Darband
Localisation
Pays KurdistanModèle:Nord d’ Irak
Gouvernorats de Sulaymaniya en Kurdistan As-Sulaymaniya
Ville Ranya
Protection Ville
Coordonnées 36° 12′ 49″ nord, 44° 58′ 38″ est
Superficie 60 ha
Géolocalisation sur la carte : Kurdistan irakien
(Voir situation sur carte : Kurdistan irakien)
City locator 4.svg
Qalatga Darband
Géolocalisation sur la carte : Irak
(Voir situation sur carte : Irak)
City locator 4.svg
Qalatga Darband
Histoire
Époque hellénistique

Qalatga Darband est un site archéologique du Kurdistan identifié comme étant l'une des cités fondées en 331 av. J.-C. par Alexandre le Grand et dont l'emplacement avait été perdu jusqu'à aujourd'hui. La ville est située au sud-est de l'actuelle ville de Ranya, au bord du lac Dukan formé dans les années 1960.

HistoireModifier

La cité est fondée en 331 av. J.-C. par Alexandre le Grand au cours de sa campagne contre l'empire perse achéménide.

Le lieu est découvert en 1996 à l'aide d'images satellites américaines prises dans les années 1960 dans le cadre du programme Corona et déclassifiées dans les années 1990[1],[2].

En , une équipe d'archéologues irakiens et britanniques se rend pour la première fois sur les lieux[1]. Les premières fouilles qu'ils y effectuent leur permettent de mettre au jour plusieurs objets dont deux statues représentant Perséphone et vraisemblablement Adonis ainsi qu'une pièce de monnaie à l'effigie d'Orodès II, roi parthe du Ier siècle av. J.-C.[1]. Ces fouilles se font dans le cadre du projet archéologique Darband-i Rania qui vise à inventorier et protéger les sites archéologiques menacés par la présence de l'État islamique dans la région[2].

RuinesModifier

Le site s'étend sur 60 hectares de superficie et compte une muraille sur son flanc occidental[1],[2].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « La cité perdue d'Alexandre le Grand a été retrouvée grâce à des images de satellites espions américains », France 24,‎ (lire en ligne, consulté le 28 septembre 2017)
  2. a b et c (en) « The Darband-i Rania Archaeological Project », British Museum (consulté le 28 septembre 2017)

Lien externeModifier

  • (en) « Lost city of Alexander the Great is found in Iraq using US spy footage of the area captured in the 1960s », Daily Mail,‎ (lire en ligne)